-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

lundi 21 juillet 2014

=> Le chagrin du roi mort - Jean-Claude Mourlevat <=

Le chagrin du roi mort de Jean-Claude Mourlevat, ou l'un des livres chouchous d'une amie ! J'avais déjà lu Terrienne et Le combat d'hiver de cet auteur, et mon amie est tombée sur celui-ci avant moi. Son verdict a été rapide : à lire ! Elle me l'a offert cette année pour que je puisse à mon tour découvrir ce titre... Il aura fait battre mon coeur tout du long


Éditeur : Gallimard
Collection : Gallimard Jeunesse
Genre : roman
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 402
Date de parution : 07/05/2009
Prix : 16€

Résumé :
"C'est une petite île froide, quelque part dans le nord. 
Le vieux roi est mort. Son corps repose sur un lit de pierre, sur la Grand-Place. 
Il neige. 
Il sera question de séparation, de guerre, de trois ciels différents, d'un premier amour. 
Il y aura une prophétie, des êtres qui se perdent dans l'immensité, une sorcière qui mange des têtes de rat..."

Avis
Après un week end mouvementé, j'ai tourné tard dans la nuit de dimanche à aujourd'hui les dernières pages... Est-ce que mes voisins se sont réveillés au "QUOI ?!?" que j'ai crié vers 3h, peut-être bien. Et honnêtement, je m'en moque ! Parce que ce cri venait du coeur et qu'il était impossible à retenir. Le chagrin du roi mort m'a bluffée, l'auteur m'a captivée et à mon tour, je ne pourrais que conseiller ce roman. Mieux, cet auteur !! 

Dans la bibliothèque de Petite Terre, Aleks et Brisco, son frère, sont interrompus puis guidés par une belle et intrigante jeune femme. Pendant le trajet d'une salle de lecture à une autre, elle leur pose quelques questions qui mettent un doute dans l'esprit d'Aleks, elle est décidément trop curieuse et très étrange. Puis quelque chose cloche : où les emmènent-elles donc ? Lorsque les deux garçons comprennent le piège, il est déjà trop tard. Aleks est mis à l'écart par des complices tandis que l'inconnue s'empare de Brisco. Le temps qu'Aleks puisse donner l'alerte, son frère et ses ravisseurs sont déjà loin. Dès lors, le jeune garçon n'aura plus en tête que l'envie de retrouver son frère. Mais à des kilomètres de là, sur un autre territoire, Brisco sera bien obligé d'apprendre à vivre autrement... Les deux frères se retrouveront-ils ? 

Une fois n'est pas coutume, je ne sais pas par où commencer pour vous parler du Chagrin du roi mort. Au bout de deux romans, j'étais capable de dire que Mourlevat est une valeur sûre : j'aime ses intrigues, son écriture, ses personnages. Terrienne et Le combat d'hiver ont été des lectures inoubliables, qui m'auront permis d'accrocher avec Jean-Claude Mourlevat. On peut dire que je savais un peu à quoi m'attendre, mais la quatrième de couverture, pour le moins mystérieuse, me laissait pleine de questions. 
L'auteur nous plonge très vite dans l'action. Il y a d'abord cet avertissement lorsque Brisco et Aleks se rendent sur la tombe du roi de Petite Terre, le roi Holund. Ensuite l'enlèvement de Brisco, un événement qui anéantira sa famille et sera le début des aventures de nombreux personnages. Tout d'abord pour ses parents : son père sera dans les premiers à partir à sa recherche. Puis pour Guerolf. Guerolf avait cherché l'enfant depuis si longtemps, et voilà que la Louve, sa compagne, lui amène. Que va-t-il donc en faire ? Les intrigues sont lancées et on est rapidement pris dans ce qu'il se passe, empli de doutes face à la suite. 
Jean-Claude Mourlevat est un formidable conteur ! Je trouve qu'il a un don pour créer des univers intéressants et captivants, en plus de faire des descriptions précises et légères. Entre nous, la bibliothèque de Petite Terre, je crois que c'est celle dont on rêve tous et j'ai eu l'impression d'y être. Mais pas que là. Partout, dans tout le roman. Grâce à la multiplicité des points de vue et à la fluidité, il n'y a pas un temps mort ou un passage que j'ai trouvé inutile. Tout est entraînant et fascinant, si bien que les pages se tournent toutes seules, on ne voit pas passer le temps pendant la lecture, et je me suis étonnée d'être arrivée à la fin du roman. 
D'une quatrième de couverture étrange et mystérieuse, Jean-Claude Mourlevat nous plonge dans un roman captivant. Quand j'ai proposé à mon frère de le lire, il a rechigné à cause de ça... Mais je ne désespère pas de lui faire lire un jour cette histoire ;) L'histoire d'un roi mort, mais pas seulement. L'histoire aussi de deux frères séparés par le destin, d'un homme à l'ambition sans borne, d'une famille éclatée, l'auteur nous parle d'amour, qu'il soit fraternel ou physique, et de d'espoir, même quand tout est perdu. Il y a une très belle leçon de vie dans ce roman, ce à quoi je ne m'attendais pas au départ. 
Le tout est porté par des personnages attachants, du début à la fin. Qu'il s'agisse des personnages principaux ou des personnages secondaires, de ce qu'on déteste au début et qui finissent par devenir touchants, ils ont tous eu quelque chose et m'ont tous marquée. Bon, okay, sauf Guerolf, avec lui, ce n'est pas passé du tout. Et Rodione aussi, je l'ai trouvé tellement louche... 
Pour parler de ceux qui nous intéressent, j'ai vraiment beaucoup apprécié Aleks. Dans tout le roman, c'est celui qu'on voit le plus, mais aussi qu'on découvre le plus. Le protecteur, si on traduit son prénom. C'est un personnage tout en finesse et en profondeur, doté d'une détermination incroyable. Ses réactions m'ont émue, son histoire m'a touchée. Brisco est un peu plus dans l'ombre, et je ne suis pas certaine de m'être retrouvée dans ce personnage. Ses choix sont ce qu'ils sont, mais je pense qu'il y a eu trop d'ombres sur son passé pour que je m'y accroche vraiment. 
Au dernier chapitre, je n'y croyais pas des surprises que l'auteur était encore capable de créer, et des frissons qu'il me donnait encore. J'avoue avoir tourné la dernière page sans y croire, ne m'étant pas rendu compte que j'étais au bout du roman. Maintenant, j'espère croiser un jour l'auteur, parce que j'ai quelques questions pour lui ! Et je voudrais le remercier de ce qu'il m'a fait vivre

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
"La Louve avait remarqué Brisco, elle aussi. Elle se leva, alla le rejoindre et se pencha vers lui. Il s'esquiva pour éviter qu'elle le touche à l'épaule. Le mouvement était clair : ne mets pas ta main sur moi ! 
On pouvait même deviner à distance ce que disait la femme et le silence buté de l'enfant :
- Tu as vu, il y a un musicien...
- ...
- Viens plus près si tu veux, tu l'entendras mieux...
- ... 
- Et tu te chaufferas au feu...
- ...
- Tu ne veux pas venir ? Comme tu veux...
Elle revint s'asseoir à la table, laissant Brisco là où il voulait rester, c'est-à-dire à la porte, et tout seul."

~~~~~~
Je vous invite vraiment à découvrir Le chagrin du roi mort de Jean-Claude Mourlevat ! C'est une histoire magnifique, contée à merveille. Un roman d'aventure et d'amour, aux mots magiques, qui vous emportera très vite dans son histoire. Et je vous le dis sans aucune hésitation : l'auteur est à suivre, à lire au moins une fois. 

+ Ce roman existe en poche.

14 commentaires:

  1. Il faut que je le lise avec une aussi belle et convaincante lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense vraiment qu'il pourrait te plaire en plus !

      Supprimer
  2. Comme toi j'ai lu le combat d'hiver et terrienne, et tu me donnes tellement envie de lire celui-ci ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ♥ Si tu en as l'occasion, je t'y invite vraiment !!

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci ! J'espère vraiment que ça te plaira, si tu tentes un jour ^^

      Supprimer
  4. Wow. Il est à la bibliothèque et à chaque fois je passe devant sans m'arrêter. Je crois que je vais le lire, finalement!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'y invite fortement ^^ Tu me diras le jour où tu craqueras ? :)

      Supprimer
  5. Une magnifique lecture pour moii aussi<3 ! J'avais aussi lu Terrienne et Le combat d'hiver qui sont de super lectures ! *-* une très belle chronique qui donne envie de se plonger dans ce merveilleux univers :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord alors, cet auteur et ses romans sont géniaux ! :D Oh, merci :3
      Vivement une prochaine sortie !

      Supprimer
  6. Je viens de finir Le chagrin du roi mort, le premier roman que je lis de Jean-Claude Mourlevat, et j'ai déjà Un combat d'hiver qui m'attend! :p Pour une écriture magique, je suis bien tombée, et comme tu le dis, je pense bien que Mourlevat est devenu une valeur sûre dès le premier chapitre que j'ai lu de sa plume! Tu m'as donné encore plus envie de découvrir Le combat d'hiver et Terrienne... Je finis le tome 1 des Arckans et je m'y plonge! Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mourlevat ♥ Terrienne et Le combat d'hiver sont deux récits très différents, mais ils gardent à merveille la plume magique de l'auteur et les histoires sont merveilleuses ! J'espère que tu continueras sur cette belle lancée et que tes prochaines lectures de cet auteur te seront aussi positives, ou plus :) N'hésite pas à revenir me donner ton avis, je serais ravie de le connaître !

      Supprimer
  7. Un formidable conteur, absolument d'accord <3 J'ai également une préférence pour Aleks, bien que Brisco soit un personnage intéressant à suivre aussi. Un livre que j'ai beaucoup apprécié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vivement son prochain titre en jeunesse ! Ravie qu'il t'ait plu ♥

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥