-->

Mes dernières chroniques :

    

mercredi 7 février 2018

=> L'autre soeur - Cylin Busby <=

Éditeur : Milan 
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Auteur : Cylin Busby
Résultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Traductrice : Sarah Dali
Genre : thriller, YA, drame
Public : dès 13 ans
Nombre de pages : 288
Date de parution : 24/01/2018
Prix : 14,90€
- One-shot -

Résumé
« Quand la sœur aînée de Nico, Sarah, disparaît mystérieusement, sa famille est dévastée. Quatre années ont passé, et chacun a commencé à faire son deuil. Jusqu’au jour où elle réapparaît… Amnésique, mais vivante. Pareille et différente. Au fil des jours et des semaines, Nico en vient à se demander s’il ne s’agit pas d’une imposture. Comment réagir si c’est le cas ? »

Avis
L'autre soeur de Cylin Busby !! Quand j'ai lu le plot, j'ai su que c'était le genre de livre qui me plairait. Une histoire de soeur disparue, d'attente, d'espoirs vains, puis de retrouvailles. Mais les belles choses ont toujours une fin, n'est-ce pas ? Les romans sur ce thème sont plutôt rares, j'attendais donc sa sortie avec une grande impatience. Et dès que j'ai réussi à dompter mon dinosaure de liseuse pour mettre le livre dessus, j'ai tout de suite tout couper pour commencer ma lecture. Préparez-vous à craquer !

Nico n'a plus de nouvelles de sa soeur Sarah depuis quatre ans. Celle-ci a disparu alors qu'elle avait rendez-vous dans un parc avec son petit-ami... Jusqu'au jour où un orphelinat appelle ses parents, leur affirmant avoir retrouvé Sarah. Amnésique, la jeune fille ne se souvient plus que de son nom, a de vagues souvenirs de sa vie d'avant et refuse de parler des quatre dernières années. Mais ce silence et ses différences avec Sarah : Nico s'interroge.

Je partais totalement confiante en débutant ma lecture de L'autre soeur et il ne m'a pas fallu longtemps pour comprendre que je ne m'étais pas trompée à son sujet ! Une fois entamé, le livre se dévore tout seul, limite d'une traite. Cylin Busby nous entraîne rapidement dans le sillage de ses personnages grâce à une plume émouvante et intelligente. Puis une fois que Sarah réapparaît, il y a ces questions constantes, ces doutes irrépressibles : est-ce bien Sarah ? que lui est-il arrivé ? qui est cette fille si elle n'est pas Sarah ?
Ces questions sont d'autant plus présentes que la narration alterne les chapitres du point de vue de Nico et du point de vue de Sarah ! Et qu'est-ce que c'était fort ! Cette alternance créé du lien avec le lecteur, donne le sentiment qu'il sait la vérité. Je me suis sentie d'autant plus proche de Sarah et Nico grâce à ce détail. Je pouvais suivre chacune d'elle, découvrir ce que chacune sait (ou se cache), ce que chacune allait faire.
Les passages et le personnage de Nico ont tout de même eu ma préférence ! J'ai apprécié Nico très vite : la disparition de sa soeur, leur relation avant sa disparition, les angoisses de ses parents après. Le lecteur trouve en elle une jeune fille sensible, dotée d'une force insoupçonnable. Elle affronte la disparition de sa soeur avec un grand calme, ce qui lui permet aussi de pouvoir rester debout et soutenir ses parents. Le personnage de Sarah est tout aussi intéressant ! Le lecteur possède deux versions : celle qu'elle était avec Nico et celle qu'elle est aujourd'hui. Et tout du long, on joue avec ce protagoniste, qu'on pense connaître, dont on ignore tout.
L'autre soeur se place petit à petit comme un thriller young adult d'une efficacité redoutable ! L'enquête a quelque chose d'omniprésent, le doute donne une tension délectable et la vérité qui se fait jour doucement ne manque pas de faire son effet. Le lecteur est malgré tout dans un flou aussi grand que celui de Nico. On partage ensemble nos découvertes, les révélations, les questions. Et, personnellement, il m'a été impossible de voir la vérité arriver.
Vous vous en doutez donc, la fin est assez explosive dans son genre ! Le suspense est à son comble, allant crescendo de page en page. Mes doigts étaient littéralement agrippés aux bords de ma liseuse, le pouce collé à la touche pour tourner la page, de plus en plus désireuse (mais aussi frustrée) d'arriver à la fin du roman, de savoir, de confirmer les doutes, de voir cette famille unie jusqu'au bout.

~~~~~~
L'autre soeur de Cylin Busby est une lecture à côté de laquelle vous ne pouvez pas passer ! Une histoire courte, terriblement efficace, ce roman vous prendra dans ses filets dès les premières pages. Cylin Busby nous y parle du deuil, de la famille, des liens parentaux/fraternels face à l'épreuve. Nico est un personnage sensible et touchant. Et d'un roman aux allures un peu sombre, l'auteur a su y insérer une touche de lumière et d'amour

Vous pourriez aimer

+ Merci aux éditions Milan ♥

lundi 5 février 2018

=> Quand vient la vague - Manon Fargetton & Jean-Christophe Tixier <=


Éditeur : Rageot 

Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Auteurs : Manon Fargetton & Jean-Christophe Tixier
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Image associée
Genre : YA, ado, contemporain, drame
Public : dès 13 ans
Nombre de pages : 288
Date de parution : 17/01/2018
Prix : 15,90€
- One-shot -
- À découvrir : June ; Aussi libre qu'un rêve ; Le suivant sur la liste ; Le livre de toutes les réponses sauf une ; Les plieurs de temps ; La traversée ; Traqués sur la lande ; Demain il sera trop tard -

Résumé
« Bouleversée, Nina quitte la maison familiale et jette ses clés dans une bouche d'égout...
Quelques mois plus tard, Clément, son frère, se met à sa recherche. 
De Lacanau à Bordeaux puis Paris, il découvre la raison de sa fuite, cette « vague » qui l'a submergée, l'obligeant à disparaître... »

Avis
Une écriture à quatre mains, un roman à deux voix, Quand vient la vague de Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier porte bien son nom ! C'est le genre de récit qui vous submerge et vous emporte. Il a le parfum des embruns, le rythme du ressac. Dans ce roman, tout est à la fois force et douceur, froid et chaud, à l'image de l'océan que Clément affectionne tant. Et oh là là que j'ai aimé ! Je vais vous parler de Quand vient la vague avec trois mots, à la manière de Nina ♥

samedi 27 janvier 2018

=> Maudits soient-ils - Courtney Alameda <=


Éditeur : Milan 
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Auteur : Courtney Alameda
Résultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"
Traductrice : Scaidi Kraser
Genre : fantastique, thriller, YA
Public : dès 13/14 ans
Nombre de pages : 416
Date de parution : 04/10/2017
Prix : 16,90€
- One-shot -

Résumé
« Ma mission est d'éxorciser tout ce qui est mort et ne le reste pas. La traque des paranécrotiques est mon quotidien. Mon appareil photo est mon arme. Je suis la chasseuse et non la proie.
Jusqu'à la mission de trop. La mission où tout dérape. La mission où j'échoue.
Frappée par une terrible malédiction, poursuivie par les miens, j'ai une semaine pour sauver mon âme de la damnation éternelle. »

Avis
Je partais hyper enthousiaste à l'idée de découvrir Maudits soient-ils de Courtney Alameda. Mais dans les faits, mon enthousiasme est rapidement retombé. Je ne comprends pas moi-même comment, mais je n'ai pas réussi à entrer complètement dans l'histoire. Pourtant, tout y était : de l'ambiance un peu creepy/glaque/angoissante, aux personnages guidés par leurs sentiments, jusqu'à cette touche de romance délicieusement interdite ! Que m'a-t-il donc manqué ?!

samedi 20 janvier 2018

=> La fourmi rouge - Émilie Chazerand <=


Éditeur : Sarbacane 
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Auteur : Émilie Chazerand
Image associée
Genre : YA, contemporain
Public : dès 13 ans
Nombre de pages : 256
Date de parution : 23/08/2017
Prix : 15,50€
- One-shot -

Résumé :
« Vania Strudel a 15 ans, un œil qui part en vrille et une vie qui prend à peu près la même direction.

Et ce, à cause de :

- Sa mère, qui est morte quand elle avait huit ans.
- Son père, un taxidermiste farfelu.
- Pierre-Rachid, son pote de toujours, qui risque de ne plus le rester…
- Son ennemie jurée, Charlotte Kramer, la star du lycée.
- Sa rentrée en Seconde, proprement catastrophique.
Pour Vania, c’est clair : l’existence est une succession de vacheries, et elle est condamnée à n’être personne. Une fourmi parmi d’autres. Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme, qui lui explique en détail que non, elle n’est pas une banale fourmi noire sans aspérités. Elle serait même plutôt du genre vive, colorée, piquante ! Du genre fourmi rouge… »

Avis :
Mes lectures Sarbacane sont rares, mais elles sont toujours riches en émotion ! La fourmi rouge d'Émilie Chazerand n'a pas fait exception. Ce roman est une vraie pépite, et ma première lecture de l'année. Autant donc vous dire que ce début 2018 démarre déjà très fort avec ce presque coup de coeur ! Impatiente de voir la suite [de mes lectures] ! 

samedi 13 janvier 2018

=> Je voulais juste te dire - Emily Trunko & Lisa Congdon <=


Éditeur : Bayard 
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Auteur : Emily Trunko
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Illustratrice : Lisa Congdon
Traductrice : Mim
Genre : épistolaire, YA
Public : dès 12/13 ans
Nombre de pages : 192
Date de parution : 15/11/2017
Prix : 13,90€
- One-shot -

Résumé :
« Cher lecteur, 
- Aurais-tu aimé pouvoir dire à la fille qui t'a brisé le coeur que tu étais toujours amoureux d'elle ? 
- T'es-tu déjà demandé pourquoi ton meilleur ami refusait de t'adresser la parole ?
- Aimerais-tu avoir l'occasion de remercier la personne qui a changé ta vie ? »

Avis
Waouh ! Mon coeur a fait boum, mes yeux se sont embués ; mon coeur s'est enflammé, mes lèvres ont souri bêtement. Je ne m'attendais pas à être aussi touchée par cette merveille. Je voulais juste te dire est un roman d'une douceur exquise, qui nous fait passer du rire aux larmes avec tendresse. Je ne sais pas si cette chronique sera à la hauteur de cette lecture, de ce recueil plein d'émotions. Mais je l'espère de tout coeur

Je voulais juste te dire est né du tumblr Dear my blank, un tumblr qui recense des lettres jamais envoyées. Qui fédère une communauté anonyme dont chaque membre partage des secrets, des maux, des lettres. Des mots qu'ils ne peuvent pas envoyés à leur destinataire, mais qui trouvent tout de même une oreille attentive.