-->

Mes dernières chroniques :

       

samedi 9 juin 2018

=> Baby Doll - Hollie Overton <=

Baby Doll / Baby Doll [VO] 
Éditeur : Mazarine
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Collection : Thriller
Auteure : Hollie Overton
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Traductrice : Françoise du Sorbier
Picabo River Book Club
Genre : thriller, contemporain, adulte
Public : /
Nombre de pages : 368
Date de parution : 02/05/2018
Prix : 21,90€
- One-shot -

Résumé :
« La nouvelle vie de Lily Riser commence un soir d’hiver glacial. Seulement vêtue d’un pyjama, elle passe la porte. Elle serre sa fille dans ses bras. Et se met à courir. Loin de la cabane dans la forêt, loin du père de Sky, de cet homme qui l’a séquestrée pendant huit ans et qui, pour la première fois, n’a pas fermé la serrure. Lily est libre, mais ce n’est pas pour autant que leur calvaire est fini. L’enlèvement et les sévices qu’elle a subis ne l’ont pas seulement marquée à vie, sa disparition a aussi détruit sa famille – surtout sa soeur jumelle qui ne s’est jamais remise de sa disparition. Tous tentent tant bien que mal de reconstruire un avenir, sans se douter qu’ils vont être à nouveau mis à rude épreuve.
Depuis sa cellule de prison, le ravisseur de Lily compte bien punir sa Baby Doll pour sa désobéissance… »

Avis :
Spoiler alert : j'ai encore fait une très belle découverte grâce au Picabo River Book Club [JOIN US!] Ce groupe de lecture, formé par Léa, me fait souvent sortir de ma zone de confort, en lectures comme en achat ! Tout récemment, c'est avec Baby Doll de Hollie Overton que je suis partie vers d'autres horizons que le young adult... Thriller psychologique, destiné à un public adulte, et pourtant il me faisait véritablement envie ! Une envie qui s'est vite transformée en enthousiasme une fois la lecture commencée.

Huit ans. Huit ans que Lily Riser est enfermée dans le sous-sol d'un chalet, complètement isolée. L'homme qui la séquestre en a fait sa poupée, sa Baby Doll comme il l'aime lui murmurer. Un soir, il oublie de verrouiller la porte du sous-sol et Lily en profite, malgré la peur. Pour son ravisseur, c'est une trahison, un acte inimaginable. Pour Lily, c'est une renaissance. Mais sa disparition a brisé plus d'une vie...

Baby Doll est, je crois, mon premier thriller psychologique. Et il a frappé fort ! C'est le genre qui vous prend aux tripes et joue avec votre cerveau - sans y faire de noeuds cependant. La ligne de l'intrigue est plus ou moins tracée dès la quatrième de couverture. Ce qui accroche, c'est justement cet aspect psychologique : on est littéralement dans la tête de plusieurs personnages, aux personnalités différentes, aux idées opposées
Ainsi, lire les chapitres du point de vue de Rick était le plus difficile pour moi. Ce personnage sombre, ses valeurs, l'image de Lily dans son esprit... POUAH ! Ce type me donne des frissons ! J'ai tout de même trouvé son point de vue intéressant, qui permet de mieux cerner ce protagoniste. Pour le reste, j'ai admiré Lily, Abby et Eve ! Un trio de femmes saisissantes, qui prennent au dépourvu le lecteur. Si le résumé donne les grandes lignes, elles sont une part d'imprévu dans ce roman. Les suivre au fil des chapitres ne les empêche nullement de nous surprendre
Je ne pourrais pas le classer dans mes coups de coeur, peut-être parce qu'il avait un côté trop dérangeant pour moi. Mais assurément, je ne renie pas cette lecture et en suis même ravie ! Baby Doll est un thriller rondement mené, invitant aux doutes et à la réflexion. En jouant sur les apparences, le paraître, l'intrigue joue avec l'image que chacun reflète. Elle peut être celle que l'on est vraiment, ou cacher la personne que nous voudrions être. Le roman aborde aussi des aspects comme la vengeance, les séquelles, la transformation. Mais toujours d'un point de vue interne et en traitant surtout l'affect.
Hollie Overton s'est beaucoup concentrée sur la personnalité de ses personnages, les décors de son roman. Cela se ressent sans créer de manque. Elle revient à petite dose sur les sévices subits par Lily, sa vie dans le sous-sol du chalet, les visites de Rick, la présence de Sky. Et le peu qui en est dit m'a été extrêmement suffisant. Heureusement, l'auteure ne laisse pas le lecteur s'appesantir sur la souffrance de Lily pendant ces huit dernières années et amène du relief à l'intrigue.
Baby Doll, c'est l'histoire d'un kidnapping, d'une séquestration et d'une renaissance ! L'obscurité du roman est contrastée par la lumière et l'espoir qui l'habitent. S'il met notre coeur à rude épreuve, il le remplit aussi d'émotions. Contradictoires dans la première partie du roman, positives au fur et à mesure des chapitres, fortes tout au long du récit. Hollie Overton, dont Baby Doll est le premier roman, a une plume incisive et touchante. Ses mots s'ancrent, ses personnages sont animés. C'est un thriller rudement efficace

~~~~~~
Hollie Overton signe avec Baby Doll un thriller psychologique intense ! À la fois éprouvant pour les personnages et le lecteur, c'est un roman prenant [aux tripes], addictif, dont vous aurez envie de connaître le fin mot. Les personnages sont dépeints avec beaucoup de réalisme, les situations s'imaginent sans mal et l'auteure mène l'intrigue d'une main de maître ! À découvrir ! 

Vous pourriez aimer

1 commentaire:

Merci pour votre petit mot ♥