-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/pieges-christy-saubesty.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/marquer-les-ombres-veronica-roth.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/quelques-minutes-apres-minuit-patrick-ness.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/la-vie-enfuie-de-martha-k-angelique-barberat.html 

lundi 10 avril 2017

=> Passenger, tome 1 - Alexandra Bracken <=

Éditeur : Milan
Traductrice : Leslie Damant-Jeandel
[Lien éditeur] - [Page Facebook]
Genre : YA, romance, fantastique
Public : dès 14/15 ans
Nombre de pages : 477
Date de parution : 22/02/2017
Prix : 17,90€
- Saga -
- À découvrir également : Les Insoumis (trilogie) -

Résumé
« À New York de nos jours, Etta s’apprête à jouer du violon pour un gala au Metropolitan Museum. En coulisses, elle tombe dans un couloir du temps qui la conduit sur un navire dans l’océan Atlantique en 1776. Elle y rencontre Nicholas, qui la suivra à New York en 1776, puis à Londres en 1940 avant Angkor en 1685, Paris en 1880, en passant par les ruines de Palmyre et Damas en 1599. Chaque lieu, chaque époque leur permet de trouver un indice dans leur quête de l’astrolabe, et de se rapprocher un peu plus.
Etta comprend peu à peu qu’elle appartient à la grande famille des voyageurs dans le temps, et qu’elle doit affronter le terrible Cyrus Boisdefer, qui manipule le temps à différentes époques pour mieux servir ses intérêts.
»

Avis
Passenger, je l'ai attendu pendant des jours, l'ai emmené avec moi pendant des semaines,... et lu pratiquement pendant autant de temps. Pourtant, c'est un roman génial ! Cherchez l'erreur. Franchement, j'avais vraiment peur en le commençant : c'était rapide, je ne comprenais pas grand-chose et je me demandais où j'allais finir par atterrir. Puis l'intrigue s'éclaircit, Nicholas entre en scène et j'ai retrouvé tous mes repères. J'ai craqué pour ce personnage aussi vite qu'Etta. Puis j'ai fini par craquer sur tout le roman.

Etta - Henrietta si on veut rétablir la vérité - a littéralement sacrifié sa vie pour se préparer à sa première de violon. Elle a plaqué son petit-ami, n'a aucune copine, et passe son temps à répéter. Des heures et des heures. Arrive sa première... et, bien entendu, rien ne se passe comme il faut. Tout commence par une discussion agitée entre Alice, son professeur de violon, et Rose, sa mère. Ensuite, cet horrible larsen au moment de sa présentation. Etta s'enfuie soudainement, perd le file du temps... Puis se réveille en pleine mer, à bord d'un bateau. Entourée de pirates.

Je ne suis pas très familière des romans qui parlent de voyage dans le temps. Faute de trouver chaussure à mon pied ou de chercher réellement. Mais ce qui m'a tout de suite plu avec Passenger c'est qu'Alexandra Bracken n'a pas seulement fait du voyage dans le temps un détail de l'intrigue : c'est une part inextricable du récit. Il se construit autour de cette idée tout un univers, des codes, des règles, une histoire. C'est à la fois dense et complet, perturbant et enivrant.
Clairement, pendant les cent premières pages, j'étais donc comme Etta. Sonnée et perdue. Je cherchais des réponses, je voulais comprendre. Les explications ne venaient qu'à demi-mot, laissant l'imagination faire le reste. Mais, sérieusement, voyager dans le temps ?! J'y ai pensé alors que ça me semblait aussi farfelu qu'à Etta ; je connaissais pourtant le résumé. L'auteur a réussi à me surprendre, avec un élément que je pensais connaître et être capable d'anticiper. Mais j'ai laissé le récit m'étonner, me prendre et me captiver.
Je fais une petite pause sur le fond pour m'arrêter quelques secondes sur la forme de ce roman. Passenger n'est-il pas vraiment canon ?! Je suis restée scotchée en ouvrant le paquet qui le contenait. Son illustration reflète totalement l'histoire, ses débuts à New York, le navire en reflet, l'idée de voyage. Son titre brillant, qui passe de l'irisé au rose gold selon l'orientation. J'ai fondu pour cette beauté dès que je l'ai aperçue sur la toile et j'avais encore plus hâte de le voir en vrai, entre mes mains. Petit bonus : le doré ne s'efface pas ! 
Mais ce n'est pas le seul plus de ce roman, loin de là. J'ai été stupéfiée par la mise en place de l'intrigue amoureuse, concernant Etta et Nicholas. C'est l'une des rares romances qui, bien qu'elle commence au premier regard, ne me paraît pas excessive, trop rapide. On sent tout de suite le lien, l'attache qui se créé entre Etta et Nicholas, mais il n'est pas désagréable. Ils finissent par former un duo aussi touchant que complémentaire. Elle n'en laisse pas l'air au départ, mais Etta est une jeune fille courageuse, et n'a pas la langue dans sa poche. Quant à Julian, la tête sur les épaules et droit dans ses baskets, il a ce charisme ancien et intemporel qui fait craquer.
Au fur et à mesure, je me suis de plus en plus attachée à l'histoire, tandis que je la comprenais davantage et que je me familiarisais avec l'univers construit par Alexandra Bracken. Sa plume m'a transportée dans chaque décor, me faisant voyager entre le temps et l'espace, l'Histoire et les époques. Elle manie les déplacements, les suspenses et les actions avec habilité pour offrir au lecteur un premier tome complet, accrocheur et fascinant

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
« L'amour était égoïste, non ? À cause de lui, les hommes honnêtes désiraient des choses qui ne l'étaient pas. L'amour enfermait dans un cocon, à l'écart du monde ; il effaçait le temps, bousculait la logique. Il vous obligeait à vivre en vous moquant de l'inévitable. Il vous faisait désirer l'esprit, le corps d'un autre, comme si vous méritiez de devenir propriétaire de son coeur, pour que vous vous y sculptiez une place. »

~~~~~~
Passenger d'Alexandra Bracken est un premier tome fabuleux ! Pas un coup de coeur, du fait de ma confusion sur les premières pages, mais un récit vraiment entraînant. C'est dense, c'est complet de A à Z et qu'il est bon de retrouver un univers aussi fourni. Puis quel plaisir de l'explorer et de voyage aux côtés d'Etta et Nicholas. Leur coup de foudre devient rapidement le nôtre, et leur duo est du genre à nous planter un sourire idiot au coin des lèvres. Il ne manque rien à ce roman et je suis plus qu'impatiente d'en lire la suite

L'avis des copines : 

+ Merci aux éditions Milan pour cette lecture

mercredi 5 avril 2017

♦ Wake Up! #33 ♦

• Wake up ?
Un petit RDV qui me trottait dans la tête depuis un moment. A l'origine, je voulais l'intituler "What's up?", sauf qu'en faisant des recherches je me suis rendu compte que ce RDV existait déjà chez Sous ma couverture, que je découvre à l'occasion :D Comme l'idée que j'avais s'éloigne un peu de ce que propose Bookish Girl, j'ai changé de titre. Et c'est parti mon kiki ! 
• Quand ? 
Tous les premiers de chaque mois.
• Quoi ? 
Les sorties qui me tentent, les RDV littéraires à ne pas manquer, une PAL prévisionnelle. Du blabla ?
/!\ ATTENTION : article pouvant comporter des spoilers /!\
~~~~~~
Mars s'en est allé avec la fin du salon Livre Paris et quelques remplacements en librairie/inventaires. Vous vous en doutez, j'ai donc passé les derniers jours de mars dans une certaine frénésie et excitation : j'ai fait un salon - encore - formidable, aux côtés des éditions Robert Laffont, de leur collection R, de leurs auteurs Mais, au-dessus de ça, j'étais aussi entourée d'une équipe au top, collègues et responsables, et mon coeur s'est serré pendant la remballe... Qu'à cela ne tienne, si je le peux, je serais bien entendu présente pour une autre édition !! En attendant, il est temps de vous parler du programme pour ce mois d'avril !

lundi 3 avril 2017

=> The Graces, tome 1 - Laure Eve <=

Éditeur : Hachette
Collection : Black Moon
Traductrice : Laure Porché
Genre : fantastique, contemporain, YA
Public : dès 14/15 ans
Nombre de pages : 408
Date de parution : 14/09/2016
Prix : 18€
- Série -

Résumé
« Comme tout le monde, River Page est fascinée par les Grace, frère et sœurs. Comme tout le monde, elle est persuadée qu’ils ont la magie dans le sang. Et, comme tout le monde, elle brûle d’envie de devenir leur amie.
Elle se rapproche de Summer, la benjamine, et tombe sous le charme du ravissant Fenrin, l’aîné. Mais, au grand désespoir de River, la magie ne résout pas tout les problèmes…
»

Avis
Des semaines plus tard - des mois même, quel retard affreux j'ai pris ! - parler de The Graces de Laure Eve me donne encore des frissons, d'angoisse et d'excitation. J'ai eu un coup de foudre inattendu pour ce roman ! Les personnages, leur histoire... River Page et l'atmosphère qui se dégage du récit m'ont faite craquer. Et pourtant, avec les premiers commentaires que j'avais lus, je redoutais quelque peu cette lecture. Que nenni ! C'était tellement bon que je signais d'ores et déjà pour la suite, à l'instant même où je lisais la dernière ligne de ce premier tome envoûtant...

mercredi 22 mars 2017

=> Demain n'est pas un autre jour - Robyn Schneider <=

Éditeur : Gallimard Jeunesse
Traductrice : Nathalie Peronny
Genre : contemporain, YA, drame
Public : dès 14/15 ans
Nombre de pages : 282
Date de parution : 09/02/2017
Prix : 14,50€
- One-shot -
- À découvrir aussi : Cœurs brisés, têtes coupées -

Résumé :
« Avant le diagnostic, la vie de Lane était plutôt banale.
Au sanatorium pour ados, il rencontre l'irrésistible Saddie et à bande de copains. Rebelles, excentriques et résolument vivants, dans le monde rigide de l'établissement, ces adolescents ne suivent que leurs propres règles. 
Àleurs cotes, Lane réalise que la maladie n'est pas nécessairement une fin : quand l'amour et l'amitié viennent tout bousculer, elle pourrait même constituer un nouveau départ. »

Avis :
Il y a peu je lisais Cœurs brisés, têtes coupées et j'étais envoûtée/charmée par la plume de Robyn Schneider ! Il y a environ un an, je m'extasiais sur la sortie de Extraordinary means outre Atlantique et fantasmais sur sa parution en VF. Ce fut chose faite début février, à ma plus grande joie. Et je reviens aujourd'hui pour vous parler de cette lecture, qui m'a de nouveau déchiré le cœur... Demain n'est pas un autre jour a été une lecture aussi fabuleuse que bouleversante. Un second roman qui a confirmé mon amour pour Robyn Schneider ♥️

samedi 18 mars 2017

=> Wild Girl - Audren <=

Éditeur : Albin Michel
Collection : Litt'
Genre : historique, romance, ado
Public : dès 14/15 ans
Nombre de pages : 336
Date de parution : 02/09/2015
Prix : 15€
- One-shot -

Résumé
« Montana, États-Unis, printemps 1867 : Milly Burnett, 19 ans, débarque de son Massachussetts natal en plein Far West américain pour y occuper un poste d’institutrice dans la petite ville de Tolstoy. Émancipée et éprise de liberté, Milly Burnett est là pour construire son bonheur tout en éduquant les enfants. La vie est âpre mais les liens se tissent vite dans cette contrée encore sauvage. Mais lorsque notre jeune institutrice accepte d’accueillir un élève atypique, Joshua, 17 ans, marginalisé injustement par la petite communauté, les ennuis commencent… Milly parviendra-t-elle à faire fi des conventions et à vivre une vie aussi libre qu’elle l’espérait ? »

Avis
Il y a deux trois semaines, j'ai eu la chance de recevoir Wild girl d'Audren, grâce à lecteurs.com. Ce titre m'avait tapé dans l'oeil à sa sortie en septembre 2015 et j'étais super ravie de voir celui-ci arriver chez moi. Puis est venu le moment de la lecture. Si je ne regrette pas le voyage - grâce à la plume détaillée d'Audren -, j'ai été un peu déçue par l'histoire et la tournure du roman. L'intrigue annoncée en quatrième de couverture met plus de 150 pages à se lancer et j'ai souvent trouvé le temps long...

lundi 13 mars 2017

=> La tour aux mille étages - Katharine McGee [Inaccessibles, #1] <=

Éditeur : Michel Lafon
Traductrice : Isabelle Troin
Genre : fantastique, YA
Public : dès 14/15 ans
Nombre de pages : 413
Date de parution : 09/02/2017
Prix : 17,95€
- Saga -

Résumé
« Bienvenue à Manhattan, en 2118. New York est à la pointe de l’innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal. Jusqu’au jour où une jeune femme tombe du millième étage…
Meurtre ou accident ? Les suspects sont nombreux. La belle et riche Eris, qui découvre un secret familial terrible ? Rylin, qui travaille pour un garçon des étages supérieurs ? Watt, qui espionne tout le monde grâce à une IA qu’il a créée ? Leda, qui cache une addiction ? Ou Avery, la plus parfaite de tous, qui habite le penthouse du millième étage ? Entre soirées débridées, glamour et petits secret entre amis, la Tour aux mille étages va révéler ses mystères.
»

Avis
La Tour aux mille étages est un premier tome qui m'a fait chavirer ! Les personnages, l'ambiance, le contexte, j'ai été littéralement scotchée par ce roman. Je me suis fait violence pour ne pas l'ouvrir dès que je l'ai eu lors du SLPJ. Mais une fois que j'étais dedans, j'y étais à fond et j'ai eu beaucoup de mal à m'en détacher. Malheureusement, ce n'est pas allé jusqu'au coup de coeur... Pour la suite peut-être parce qu'il est certain que je serai au rendez-vous !

mercredi 1 mars 2017

♦ Wake Up! #32 ♦

• Wake up ?
Un petit RDV qui me trottait dans la tête depuis un moment. A l'origine, je voulais l'intituler "What's up?", sauf qu'en faisant des recherches je me suis rendu compte que ce RDV existait déjà chez Sous ma couverture, que je découvre à l'occasion :D Comme l'idée que j'avais s'éloigne un peu de ce que propose Bookish Girl, j'ai changé de titre. Et c'est parti mon kiki ! 
• Quand ? 
Tous les premiers de chaque mois.
• Quoi ? 
Les sorties qui me tentent, les RDV littéraires à ne pas manquer, une PAL prévisionnelle. Du blabla ?
/!\ ATTENTION : article pouvant comporter des spoilers /!\
~~~~~~
Goodbye février et hello mars ! Je dois dire que je n'ai pas vu le mois passer. Personnellement, c'était une excellente période : la visite d'une amie, puis de mes parents, et mon projet de retour temporaire en région parisienne. Côté livres, un mois plutôt bon, en qualité comme en quantité. Attention, je n'ai pas lu un nombre de livres fou mais je me suis encore plutôt bien tenue à ma PAL du mois - qui n'était pas réellement prédéterminée. Là question maintenant est de savoir combien de livres vont partir avec moi... Et là, c'est le flou le plus complet ! Au pire, vivement Livre Paris pour que je refasse un petit plein en cas de panne ! 

mardi 28 février 2017

=> Phobie douce - John Corey Whaley <=

Éditeur : Casterman
Traducteur :  Antoine Pinchot
Genre : contemporain, YA
Public : dès 13/14 ans
Nombre de pages : 312
Date de parution : 01/02/2017
Prix : 16€
- One-shot -
- À découvrir également : À la poursuite de ma vie -

Résumé
« De toute façon, Solomon n'avait jamais besoin de sortir de la maison. Il avait de la nourriture. Il avait de l'eau. Il pouvait voir les montagnes depuis la fenêtre de sa chambre. Ses parents étaient si occupés qu'il organisait sa vie à la maison à sa guise. Jason et Valérie Reed n'intervenaient pas, parce que finalement céder à leur fils était la seule solution pour qu'il aille mieux. À L'âge de seize ans, il n'avait pas quitté le domicile familial depuis trois années, deux mois et un jour. Il était pâle, assez souvent pieds nus, et allait plutôt bien. »

Avis : 
J'ai passé avec Phobie douce deux jours totalement rassurants, ponctués de rires et d'émotions. Ce n'est pas un roman vif ou intense, qui décrit la solitude ou la maladie comme « pesant ». Au contraire, c'est un récit frais, qui fait du bien, où tout est juste sans en faire trop. Tout reste léger et ponctué d'humour. Pourtant, chaque instant trouve un écho en vous, dans notre coeur, vos tripes, votre estomac, et vous remue jusqu'au plus profond de vous-mêmes. L'avis de Neil Shusterman au sujet de ce roman est on ne peut plus vrai, je le partage même. Et j'espère vous convaincre à mon tour !

vendredi 24 février 2017

=> Piégés - Christy Saubesty <=

Éditeur : Pygmalion
[Lien éditeur] - [Page facebook]
[Lien auteur] - [Page facebook]
Genre : romance historique, érotique
Public : dès 16/18 ans
Nombre de pages : 384
Date de parution : 16/11/2016
Prix : 16€

Résumé
« Londres, 1853.
Aaron Wendell, riche héritier à la réputation sulfureuse, n’imaginait pas que sa vie serait bouleversée par une banale partie de campagne.
Pas plus que la jeune Abigail Fischer, qui pensait avoir connu suffisamment de drames pour toute une vie.
Dans leur dos, les jalousies s’exacerbent et dans l’ombre, l’ennemi les guette…
»

Avis
Lors de la dernière Masse critique du site Babelio, j'ai été sélectionnée pour recevoir Piégés de Christy Saubesty. Pure superficialité de ma part : le résumé était attirant, mais la couverture plus encore. Passés les bonds de joie et l'impatience de le voir arriver, une fois sous mes yeux et entre mes mains, j'ai eu un instant de perplexité. Je n'avais pas compris qu'on entrait dans une romance historique (un peu) érotique... L'érotisme et moi, disons que j'ai un peu de mal par moments. Mais allais-je refuser de lui laisser sa chance pour autant ?

mercredi 22 février 2017

=> Marquer les ombres - Veronica Roth [Marquer les ombres, #1] <=

Éditeur : Nathan
Traductrice : Anne Delcourt
[Lien éditeur] - [Page facebook]
[Lien auteur] - [Page facebook]
Genre : science-fiction , ado
Public : dès 14/15 ans
Nombre de pages : 478
Date de parution : 17/01/2017
Prix : 17,95€
- Saga -

Résumé
« Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un “don”, un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, soeur du tyran qui gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables. Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s’aider... ou décider de se détruire. »

Avis
Annoncé en fanfare, doublé d'une sortie mondiale, Marquer les ombres de Veronica Roth était LA sortie YA de ce début d'année 2017 ! Et pour cause, entre le succès de la trilogie Divergente et l'adaptation cinématographique qui a suivi (avec moins de succès malheureusement). Pourtant, le mystère restait sur ce que contenait vraiment ce premier opus. Quant aux premiers avis anglophones et français écrits après sa parution, ils ont laissé place en moi à un certain doute. Je n'ai tout de même pas hésité à le lire dès que je l'ai reçu !

lundi 20 février 2017

=> Coeurs brisés, têtes coupées - Robyn Schneider <=

Éditeur : Gallimard Jeunesse
Traductrice : Nathalie Peronny
Genre : contemporain, YA
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 304
Date de parution : 10/10/2013
Prix : 16,90€
- One-shot - 
- Disponible en poche -

Résumé
« Ezra Faulkner, 17 ans, sportif, beau, brillant, appartient à la clique branchée du lycée d'Eastwoood High, en Californie. Mais un soir d'été un drame survient et sa vie bascule. Son année de terminale ne se passera pas comme prévu, Ezra ne sera plus le roi de la promo qu'on attendait...
Brisé, il déjeune désormais à la table des losers. Parmi eux, il y a une nouvelle, excentrique et fascinante : Cassidy Thorpe...
»

Avis
Quel roman frais ! Quel roman drôle ! Coeurs brisés, têtes coupées de Robyn Schneider se trouvait en ma possession depuis quelques années maintenant et ce n'est qu'avec la sortie française de Extraordinary means - chez Gallimard Jeunesse sous le titre Demain n'est pas un autre jour ce mois-ci - que je me suis enfin décidée à le sortir de ma PAL. Il était temps, dirons-nous... J'ai passé un moment extra en compagnie d'Ezra ! Et j'ai à l'occasion découvert la plume de Robyn Schneider, pour laquelle je craque totalement ! Laissez-moi vous parler de ce bijou, aussi drôle que profond

mercredi 15 février 2017

=> Quelques minutes après minuit - Patrick Ness <=

Éditeur : Gallimard Jeunesse
Traducteurs : Bruno Krebs & Faustina Fiore
Illustrateur : Jim Kay
Genre : contemporain, jeunesse
Public : dès 11/12 ans
Nombre de pages : 368
Date de parution : 21/11/2017
Prix : 25€
- One-shot - 
- Existe en poche - 
- Adapté au cinéma -

Résumé
« Depuis que sa mère est malade, Conor redoute la nuit et ses cauchemars.
Quelques minutes après minuit, un monstre vient, qui apporte avec lui l'obscurité, le vent et les cris... »

Avis
Patrick Ness est un auteur qui m'attire depuis des années, notamment grâce à sa trilogie Le chaos en marche - parue chez Gallimard Jeunesse. Cette année, je me suis enfin lancée dans la lecture de ses romans, en commençant par la magnifique version illustrée de Quelques minutes après minuit. S'il me tarde de découvrir l'adaptation qui en a été faite, je préfère pour le moment rester bercée par la poésie qui se dégageait de l'histoire et des mots de Patrick Ness. Les dessins de Jim Kay m'ont plongée dans l'histoire, autant que la plume de l'auteur. J'ai eu un coup de coeur entier pour ce roman !

mardi 14 février 2017

#Routine du lecteur/blogueur

• L'idée : en tant que lecteurs/en tant que blogueurs/en tant que lecteurs et blogueurs, on se retrouve parfois confronter à des petits problèmes, des petites angoisses, des questions, auxquels on aimerait bien une solution.
• Pourquoi ? Parce que j'aimerais être libraire/bibliothécaire/secrétaire d'édition, sans avoir cette chance pour le moment. Parce que j'aime conseiller, blablater, le tout dans l'esprit livresque. Parce qu'il est toujours bon d'avoir quelques conseils. Parce qu'on se pose peut-être les mêmes questions, et que nous pourrions y répondre ainsi ensemble. 
• Comment ? Chaque mois, j'exposerai un problème/une question et tenterai de lui apporter des solutions, misons sur trois. Le tout accompagné de quelques idées livresques en fin d'article. 
Let's go ! 
~~~~~~

♡ Be My Valentine ♡

lundi 13 février 2017

=> NEED - Joelle Charbonneau <=

Éditeur : Milan
Traductrice : Amélie Sarn
Genre : thriller, YA
Public : dès 14 ans
Nombre de pages : 320
Date de parution : 19/10/2016
Prix : 14,90€
- One-shot -

Résumé
« Les adolescents du lycée de Nottawa se réunissent tous sur NEED, un nouveau réseau social qui leur promet de répondre à leurs besoins sous couvert d’un total anonymat, quels que soient ces besoins… et quelles qu’en soient les conséquences. Car, c’est bien connu, on n’a rien sans rien. Et si au départ la contrepartie semble dérisoire, il y a bientôt des morts dans la petite communauté… »

Avis
Après avoir terminé la trilogie L'élite [également éditée chez Milan], j'étais impatiente de retrouver Joelle Charbonneau, sa plume franche et intense, ses réflexions sur notre société. J'attendais NEED de pied ferme, et je n'ai donc pas tardé à le lire une fois rentrée chez moi. Qu'en a-t-il été ? Si je n'ai pas eu le même amour pour ce one-shot que pour la trilogie, c'est uniquement parce que j'en attendais trop. Ce fut tout de même une lecture surprenante ! J'ai accroché dès le départ et j'ai eu beaucoup de mal à me dire que le roman était fini lorsque j'en ai tourné la dernière page.

mercredi 8 février 2017

=> La vie enfuie de Martha K. - Angélique Barbérat <=

Lu en LC avec Little A ♥ 
Éditeur : Michel Lafon
Genre : contemporain
Public : /
Nombre de pages : 398
Date de parution : 02/02/2017
Prix : 19,95€
- One-shot -

Résumé
« Après des semaines, elle apprend qu’elle se prénomme Martha, qu’elle est française, mariée et mère d’un petit garçon. Personne ne peut expliquer pourquoi elle se cachait dans la remorque de ce camion, à la frontière entre l’Allemagne et la Pologne. Elle moins que les autres, car son amnésie est totale. Et quand elle revient dans leur maison sur les bords du lac d’Annecy, elle découvre sa vie passée.
Mais elle ne se reconnaît pas dans la femme qu’on lui décrit. Une part d’elle-même a disparu, Martha en est certaine. Alors elle va enquêter. Que faisait-elle sur cette route lointaine, un matin de janvier ? Est-ce qu’elle fuyait ? Pourquoi n’avait-elle sur elle qu’un tube de rouge à lèvres ? Pourquoi, surtout, le sentiment que quelque chose – ou quelqu’un – lui manque atrocement est-il aussi ancré en elle ? »

Avis :  
Si vous êtes réguliers par ici, vous savez qu'Angélique Barbérat c'est mon coup de coeur tous les ans, que je trépigne à chaque titre, que je fonds pour sa plume, ses personnages, leurs histories. Alors, vous vous doutez que je n'ai pas hésité une seule seconde en me jetant sur La vie enfuie de Martha K., son dernier roman. Une lecture que j'ai fait en compagnie de Little A, forcément Et qu'en dire, si ce n'est que c'est encore un coup de coeur, total et complet ! J'ai quitté l'endroit où je me trouvais, les questions/soucis que je pouvais avoir en tête dès les premières pages, pour rejoindre une anonyme, en quête de son identité, de sa personnalité et de sa vie.

jeudi 2 février 2017

Interview avec Angélique Barbérat

Coucou ! 

On se retrouve aujourd'hui pour un article particulier et inédit sur le blog. En effet, à l'occasion de la sortie du quatrième roman d'Angélique Barbérat, Anaïs - du blog Little A read - et moi nous sommes associées pour marquer le coup ! Nous avons toutes les deux beaucoup d'affection pour Angélique Barbérat, ses romans et ses personnages Aussi, nous avons pris contact avec l'auteur pour une petite interview. Et une surprise vous attend même sur le blog d'Anaïs. Mais je n'en dirai pas plus avant la fin de l'interview !

mercredi 1 février 2017

♦ Wake Up! #31 ♦

• Wake up ?
Un petit RDV qui me trottait dans la tête depuis un moment. A l'origine, je voulais l'intituler "What's up?", sauf qu'en faisant des recherches je me suis rendu compte que ce RDV existait déjà chez Sous ma couverture, que je découvre à l'occasion :D Comme l'idée que j'avais s'éloigne un peu de ce que propose Bookish Girl, j'ai changé de titre. Et c'est parti mon kiki ! 
• Quand ? 
Tous les premiers de chaque mois.
• Quoi ? 
Les sorties qui me tentent, les RDV littéraires à ne pas manquer, une PAL prévisionnelle. Du blabla ?
/!\ ATTENTION : article pouvant comporter des spoilers /!\
~~~~~~

Nous sommes déjà en février ! Avec les belles lectures qui m'ont accompagnée, et les deux coups de coeur que j'ai eus, je n'ai pas vraiment vu le mois passer. Et voilà que les premières parutions du mois pointent le bout de leur nez... Ce qui nous attend est juste renversant, aussi beau qu'appétissant ! Jetons donc un oeil à tout cela !

lundi 30 janvier 2017

► Top 2016 ◄

Hello les choux !

En cette fin de janvier, on se retrouve un peu plus tôt que l'année dernière pour parler de mon top livresque 2016 ! Ils sont dix. Ils ont failli être une vingtaine. J'ai eu beaucoup de belles découvertes l'année passée, des découvertes dont je n'ai pas manqué de parler ici, que j'aurais aimé partager plus encore. Après réflexion, il a tout de même fallu faire un choix et se rendre à l'évidence : certains romans m'avaient énormément touchée au moment de la lecture, mais c'est moins le cas aujourd'hui. J'en suis un peu chiffonnée, je le reconnais. Sauf que les dix romans restants sont vraiment représentatifs de mon année 2016 et les regarder me remplit d'émotions. Je sais alors que j'ai fait le bon choix.
Il est temps de vous les présenter !

mardi 17 janvier 2017

=> Dans la forêt - Jean Hegland <=

Éditeur : Gallmeister
Traduction : Josette Chicheportiche
[Extrait] - [Trailer VO]
Genre : nature writing, post-apo, YA
Public : dès 15/16 ans
Nombre de pages : 300
Date de parution : 03/01/2017
Prix : 23,50€
- One shot - 
- Adapté au cinéma -

Résumé
« Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses. »

Avis
Léa dit souvent [toujours même] « avec Gallmeister que du bonheur ». Elle est la première à m'avoir donné envie de sortir de ma zone de confort pour découvrir davantage les romans de cette maison, qu'elle défend avec beaucoup d'amour. Et récemment, j'ai compris cette passion qui l'anime. J'ai lu Dans la forêt de Jean Hegland, et je crois bien qu'une part de moi n'en est pas ressortie. Je n'ai pas eu un coup de coeur pour ce roman, mais je l'ai aimé. Beaucoup aimé ! Il m'a laissée pantelante et soufflée, sonnée et extatique

samedi 14 janvier 2017

=> L'échappée - Allan Stratton <=

Lu en LC avec Lou lit là
Éditeur : Milan
Traductrice : Sidonie Van den Dries
Genre : suspense, contemporain, YA
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 253
Date de parution : 07/09/2016
Prix : 13,90€
- One shot -

Résumé
« « Comment peut-on ne pas vouloir sortir avec Jason ?
Il est ultra cool. [...] Jason, pour moi, c'est un rêve qui se réalise. »

Hélas pour Leslie, son rêve va vite tourner au cauchemar...
Jason, le nouveau qui attire tous les regards, n'est pas le garçon bien qu'il paraît être. Lentement, il tisse sa toile autour d'elle.
Pour qu'elle ne puisse plus s'échapper. Pour qu'elle lui appartienne.
Corps et âme. »

Avis :
Après avoir fortement apprécié Les chiens, je me suis plongée les yeux fermés dans L'échappée d'Allan Stratton. Le côté flippant en moins m'a attirée et je me souviens avoir été littéralement retenue par la plume de l'auteur lors de cette première rencontre. Si on voit le thème du roman se dessiner clairement à la lecture du résumé, je restais intriguée par la mise en place, le fonctionnement de l'intrigue et des personnages. Sera-t-il à la hauteur de ma première découverte ? 

jeudi 12 janvier 2017

=> Blue : la couleur de mes secrets - Camille Pujol <=

Lu en LC avec Échos de mots
Éditeur : Michel Lafon
Genre : YA, drame, contemporain
Public : dès 14/15 ans
Nombre de pages : 211
Date de parution : 12/01/2017
Prix : 14,95€

Résumé :
« À dix-sept ans seulement, Blue dissimule un lourd secret qui l’a obligée à changer brutalement de vie, à déménager avec sa famille, et à rester le plus discrète possible.
Mais ses mystérieux cheveux bleus captivent tous les regards et attisent la curiosité des élèves de son nouveau lycée. Comment se fondre dans la masse alors qu’elle commence à recevoir des lettres anonymes et que Nathan, un jeune homme à la terrible réputation, a décidé de la percer à jour ? »

Avis :
Avec Blue, j'ai enfin lu mon premier roman publié/issu de Wattpad ! Je tourne autour depuis des années, j'en entends souvent parler sans m'y être rendu une seule fois. J'avais très envie de lire un titre qui vienne de cette plateforme, sans pour autant trouver chaussure à mon pied [ou livre à ma main]. Jusque là ! Blue : la couleur de mes secrets de Camille Pujol correspondait en tous points à mes attentes en ce début d'année. Alors, est-ce que ça l'a fait ? 

mercredi 11 janvier 2017

=> Sweet - Emmy Laybourne <=

Éditeur : Hachette
Collection : Hachette romans
Traducteur : Christophe Rosson
Genre : contemporain, drame, 
Public : dès 14 ans
Nombre de pages : 300
Date de parution : 14/09/2016
Prix : 15,90€

Résumé
« Madame, Monsieur,
J’ai l’honneur de vous inviter à une extraordinaire croisière de luxe à bord de l’Extravagance !
Au programme : découverte en avant-première d’un produit miracle qui vous débarrassera de vos bourrelets disgracieux. Et sans efforts !
Vous rêvez de retrouver votre taille de guêpe ? Le Solu est fait pour vous.
Le Solu n’est pas un amincissant comme les autres.
Le Solu vous fera vraiment maigrir.
Vous ne pourrez plus vous passer de lui. Je vous le garantis.

N’attendez plus : rejoignez-nous sur les rives de Fort Lauderdale, en Floride, pour un embarquement imminent !

Au plaisir de vous aider à mincir,
Timothy Almstead, président de Solu Corporation
»

Avis :
Emmy Laybourne... ce nom vous est peut-être familier et pour cause, l'auteur s'est fait connaître en France grâce à sa trilogie Seuls au monde (publiée chez Hachette - disponible aussi chez Le livre de poche jeunesse). J'ai personnellement manqué le coche avec cette saga, mais j'ai été au rendez-vous pour son dernier roman, Sweet, lancé à la rentrée littéraire de septembre 2016. Si tout m'a d'abord intriguée dans ce récit, de son auteur à ses mots, le charme s'est finalement rompu avant la fin du roman, à ma plus grande déception. Pourquoi, après un si bon départ ? 

lundi 9 janvier 2017

♦ Wake Up! #30 ♦

• Wake up ?
Un petit RDV qui me trottait dans la tête depuis un moment. A l'origine, je voulais l'intituler "What's up?", sauf qu'en faisant des recherches je me suis rendu compte que ce RDV existait déjà chez Sous ma couverture, que je découvre à l'occasion :D Comme l'idée que j'avais s'éloigne un peu de ce que propose Bookish Girl, j'ai changé de titre. Et c'est parti mon kiki ! 
• Quand ? 
Tous les premiers de chaque mois.
• Quoi ? 
Les sorties qui me tentent, les RDV littéraires à ne pas manquer, une PAL prévisionnelle. Du blabla ?
/!\ ATTENTION : article pouvant comporter des spoilers /!\
~~~~~~