-->

Mes dernières chroniques :

    

vendredi 15 décembre 2017

=> The rain, tome 1 - Virginia Bergin <=


The rain, tome 1 : The rain 

Éditeur : Bayard
Résultat de recherche d'images pour "logo w"Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Auteur : Virginia Bergin
Résultat de recherche d'images pour "logo w"Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"
Traductrice : Sidonie Van Den Dries
Genre : YA, post-apo
Public : dès 14/15 ans
Nombre de pages : 384
Date de parution : 20/09/2017
Prix : 15,90€
- Saga -
- Le tome 2, Après l'apocalypse, est prévu pour le 15/03 -

Résumé :
« Une pluie mortelle s’abat sur la Terre : l’humanité est menacée de disparition. Ruby, 15 ans, part à la recherche de son père.
Je m’appelle Ruby Morris, et voici mon histoire. Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d’être encore en vie.
Question : quand faut-il abandonner tout espoir ?
a) Maintenant. Immédiatement. On est foutus.
b) Dans deux semaines, environ.
c) Jamais.
d) J’imagine qu’il pourrait y avoir un d), mais s’il existe, je ne l’ai pas encore trouvé… »

Avis
Ne lisez pas sous la pluie ! Oh là là, quelle lecture incroyable ! J'ai profité d'un mois de décembre un peu plus calme pour rattraper mes lectures de septembre. Et dans mes retardataires se cachait un petit coup de coeur, idéal pour la fin de l'année et le temps pluvieux. Je vous assure que par moments je n'étais pas sereine (du tout) en regardant par les fenêtres au boulot. The rain est le post-apo dont je rêvais sans le savoir !

Tout se passait enfin comme le souhaitait Ruby. Mieux, Caspar et elle ont enfin échangé un baiser. Sa vie allait changer, littéralement. Sauf qu'elle n'a pas pris le chemin qu'elle espérait... Après leur baiser, il a fallu s'abriter de la pluie. Une pluie devenue mortelle, pour des raisons encore méconnues. Une pluie qui va à présent régir chaque instant et chaque mouvement. La vie de Ruby a pris un tournant ce jour-là, loin de celui qu'elle attendait.


Ah, ça faisait un moment que je n'avais pas croqué un petit post-apo ! Et je n'ai fait qu'une bouchée de ce délice ! Virginia Bergin a écrit un roman merveilleux, qui glisse de l'horreur à l'humour noir en un claquement de doigts. Ce qui, à mes yeux, a fait tout son charme et toute sa singularité. Le fait est que Ruby est aussi le genre de personnage dont on ne se lasse pas. Combo gagnant pour moi, lisant et écoutant la pluie tombée avec une certaine appréhension. Qui ne m'a nullement quittée à la fin de ma lecture ! 
Finies les sorties sous la pluie, le doux parfum d'herbe mouillée... et les verres d'eau ! Une fois la pluie contaminée, toutes les réserves le deviennent aussi. C'est dans ce chaos - assez effrayant - que l'on fait connaissance avec Ruby, 15 ans. Ses rêves d'autres baisers avec Caspar et de retour paisible au lycée, s'amenuisent à chaque goutte qui tombe. Mais il y a une chose que Ruby ne perd pas : son mordant. C'est une héroïne vive, qui pète le feu. Certes, la première impression paraît un peu superficielle (et d'autres moments aussi). Pourtant, ce sont surtout des passages qui m'ont beaucoup amusée, qui ont relevé un peu la tension. Ruby possède un humour à toute épreuve - et elle va en avoir bien besoin. 
Gravite autour de Ruby une poignée de personnages plutôt intéressants. Tantôt surprise de les croiser, tantôt épouvantée par certains, Virginia Bergin a su me donner des frissons incontrôlables. Même si nous n'avons pas rencontré ce genre de problème à l'heure actuelle, il m'a été facile de me plonger dans ce possible, ce monde - le nôtre - où l'eau devient mortelle, sans prévenir. L'auteur m'a fait douter, m'a secouée, m'a bouleversée.
Honnêtement, à un moment, j'ai eu besoin d'une pause. Pendant ma lecture, bien qu'hyper accrochée, il y a eu un trop. Trop de tension, trop de douleurs, trop d'horreurs. Un trop que le cynisme de Ruby n'a pas su endiguer, que son humanité ne m'a pas empêchée de ressentir. Je me souviens avoir claqué mon livre pendant ma pause et être retournée en rayon sans profiter des quinze minutes qu'il me restait (c'était l'instant où je raconte ma vie). En dehors de ce passage à vide, c'est mon unique grosse querelle avec The rain. Et je n'ai pas pu lui en vouloir bien longtemps.
Il fallait trop que j'en apprenne plus, que je sache jusqu'où Ruby irait et qu'elle serait l'issue de cette lecture. Pour moi, cette lecture a été un crève coeur et un coup de coeur ! Virginia Bergin a une écriture très habile, un personnage au franc parler touchant et une vision de l'apocalypse terrifiante. Mais le tout est justement dosé dans ce premier roman. Au point qu'on n'en reprendrait bien un peu : vivement la suite !

~~~~~~
Le premier tome de The rain de Virginia Bergin annonce la couleur ! Coup de coeur, ce récit entre post-apo, horreur et humour, emmène son lecteur vers un possible effrayant. 
Frissons garantis

L'avis des copines : 
Anne-So / Léa / Loucy

+ Merci aux éditions Bayard pour cette pépite 

2 commentaires:

  1. JE VEUX LE LIRE !!! ^^ Tous les avis que je lis dessus me donnent envie de craquer.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥