-->

Mes dernières chroniques :

       

mercredi 13 juin 2018

=> Batman Nightwalker - Marie Lu <=

Batman Nightwalker / Batman Nightwalker (VO) 
Éditeur : Bayard
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Auteure : Marie Lu
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Traductrice : Emmanuelle Debon
Genre : policier, fantastique, ado
Public : dès 13/14 ans
Nombre de pages : 550
Date de parution : 23/05/2018
Prix : 16,90€
- One-shot -
- Autres romans : Wonderwoman Warbringer de Leigh Bardugo -

Résumé :
« À 18 ans, Bruce Wayne est le plus jeune milliardaire du monde. Mais le jeune homme a soif de justice : alors que le gang des Nightwalkers terrorise Gotham City, il tente d’arrêter l’un de ses membres à la place de la police. Il est donc condamné à un service d’intérêt général à l’asile d’Arkham, le centre pénitentiaire pour les criminels les plus dangereux de la ville. Sur place, Bruce rencontre la troublante Madeleine et comprend qu’une grave menace pèse sur lui : Les Nightwalkers s’attaquent aux riches, et Bruce est le suivant sur leur liste… »

Avis :
Enfin ! Enfin je peux dire que j'ai lu mon premier roman de Marie Lu. Mais ce n'était peut-être pas la meilleure entrée en la matière... Batman Nightwalker est vraiment une chouette lecture, avec du rythme, de l'action, Bruce Wayne. Pour autant, je regrette en fait de ne pas avoir lu un roman écrit de A à Z par Marie Lu. Et je pense que c'est bien le seul bémol que je retiens de cette lecture, et qui n'est donc pas imputable à ce roman en lui-même. Parce que, côté récit, ça a plutôt bien matché !

Bruce Wayne a 18 ans et soif de justice. Il a perdu ses parents très jeune, grandi en lisière d'une ville rongée par la corruption et la criminalité. Après un petit dérapage, il est condamné à quelques semaines de travail d'intérêt général. Une peine qui l'emmènera à l'asile d'Arkham et, indirectement, sur la piste des Nightwalkers, un mouvement qui s'en prend aux plus grosses fortunes de Gotham City...

D'abord, il y a Bruce Wayne/Batman. Je vous rappelle que je ne suis pas hyper branchée super-héros, mais Batman est l'un des deux dont j'ai le plus suivi les aventures et l'histoire - Spiderman étant le second ! Je m'impatientais donc de découvrir le récit de sa jeunesse. Si on en connaît certaines grandes lignes, j'ai apprécié comment Marie Lu s'est réapproprié ce personnage, les moments clés de son passé, pour créer le super-héros que Bruce Wayne incarnera dans l'ombre de Gotham City.
Parlons donc un peu de ce dernier. Bruce garde ici l'image du protagoniste sympathique et en soif de justice. À la recherche du meilleur pour sa ville, Gotham City, il n'hésite pas à passer pour un ado un peu plus rebelle qu'il ne l'est vraiment. Ce qui ne sera pas sans lui attirer quelques problèmes... Mais y aurait-il une aventure sans eux ? Et un Batman sans la corruption à Gotham ? Je tenais par dessus tout à retrouver dans ce roman la relation Bruce/Alfred, que j'ai toujours trouvée hyper touchante à l'écran. Spoiler alert : Marie Lu ne m'aura pas déçue sur ce point !
Cependant, j'ai trouvé le démarrage de l'action un peu longuet. L'intrigue se met réellement en place au bout d'une centaine de pages. Hors, j'en attendais un peu plus, un peu plus tôt. Mais une fois que les choses sérieuses commencent, on n'est plus en mesure d'arrêter Marie Lu, ni même Bruce. Ni même la lecture de Batman Nightwalker - poke Anne-So qui a tout lu d'une traite pendant notre LC, me laissant à la traîne. Les chapitres sont courts, concis et directs. Le rythme du roman cavale, nous entraînant jusqu'à perdre haleine. N'ayant attendu que ça, j'étais aux anges !
C'est là que j'ai commencé à pleinement apprécier la plume de Marie Lu, dans ce récit, parce que je l'ai trouvée à l'image que je l'attendais : plus elle, plus sincère et plus authentique. À partir du moment où elle était moins dans l'installation du récit et plus dans le déroulement, le développement. J'ai davantage eu le sentiment de la découvrir, de la lire elle. Et, au final, de me dire que ce roman, Batman Nightwalker, c'était tout de même une bonne découverte !
Marie Lu possède une plume vraiment captivante ! Elle sait donner du rythme quand il en faut, enchaîner les actions avec fluidité. La partie descriptive/installation des cents premières pages - bien que longue à mes yeux - reste intéressante : l'auteure y distille quelques points/personnages clés, qui permettent d'accrocher le lecteur. Marie Lu sait alors exploiter les bonnes descriptions, sans rendre le récit inintéressant ou indigeste. Si vous êtes fans de Batman, vous savez à présent où vous rendre ! 

~~~~~~
Marie Lu a prêté ses mains pour écrire une partie de l'histoire de Batman avec son roman Batman Nightwalker. Et ça donne envie de poursuivre ! Si vous aimez Marie Lu, foncez ! Si vous ne la connaissez pas encore, lancez-vous

L'avis des copines :
Echos de mots / Léa touchbook

Vous pourriez aimer

1 commentaire:

  1. Je l'attends en poche, vu que j'ai lu Wonder Woman dans ce format.
    Contente que tu aies aimé :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥