-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

vendredi 13 juin 2014

=> Divergente, tome 3 - Veronica Roth <=

En mai, fais ce qu'il te plaît... Un mois après la sortie cinéma de Divergente, adaptation du roman de Veronica Roth, Nathan publiait la suite et fin de cette trilogie immanquable, Divergente 3, ou Allegiant en VO [pourquoi n'avons-nous pas eu droit aux titres VO ?... et aux couvertures ? ...]. Après avoir eu un coup de coeur pour les tomes 1 & 2, que j'ai pratiquement enchaîné en février, j'attendais la suite avec impatience. Elle est sortie, Chaton me l'a offerte... Je l'ai dévorée !

/!\ Attention : spoilers dans le résumé /!\


Éditeur : Nathan 
Genre : dystopie
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 464
Date de parution : 15/05/2014
Prix : 16,90€

Résumé
"Le règne des factions a laissé place à une nouvelle dictature. Tris et ses amis refusent de s'y soumettre. Ils doivent s'enfuir. 
Mais que trouveront-ils au-delà de la clôture ? 
Et si tout n'était qu'un mensonge ?"

Avis
Couchée à une heure du matin, je prévoyais de m'écrouler sur ma lecture [Divergente 3, donc] après quelques pages. Sauf que... vers trois heures, je finissais le roman, le sommeil m'étant complètement passé. Je peux aujourd'hui dire que j'ai adoré cette trilogie, du début à la fin, que ce dernier tome est un tome d'exception et qu'il aura fait battre mon coeur et l'aura arrêté le tout dans la même nuit. La chronique coup de coeur, ou comment Divergente 3 est devenu [pour une nuit] l'un des meilleurs amants/compagnons

Je vais essayer d'éviter les spoilers au maximum. Mais avec tout ce qu'il se passe dans ce tome, c'est loin d'être facile. Je suppose que si vous êtes là, vous avez au moins lu les deux premiers tomes. Si ce n'est pas le cas, j'espère que vous n'avez pas lu le résumé et si c'est le cas, j'espère que ce tome vous aura autant plu qu'il m'a plu. Divergente 3 reprend exactement là où le tome 2 s'était arrêté. Ma lecture de ce dernier étant assez récente, je n'ai eu absolument aucun mal à me replonger dans le récit. Toutefois, je pense que même si cela avait fait beaucoup plus longtemps, la fin de Divergente 2 reste assez inoubliable pour que l'on ne soit pas trop perdus ;) 

Quelque chose que je ne peux pas taire sur cette lecture et qui m'a fortement plu, c'est la double narration. D'un chapitre à l'autre, on change de point de vue, on regarde les choses autrement et on explore ainsi de nouvelles facettes des personnages. Mais à qui appartient cet autre point de vue ? Je vous laisse le deviner, ou le découvrir. En tout cas, cela m'a permis de mieux comprendre ce personnage, que j'avais parfois beaucoup de mal à cerner et donc à suivre. J'ai pris plaisir à changer de chapitre juste pour retrouver ses émotions, ses pensées, son histoire. Je voulais en apprendre plus sur ce personnage, et je suis ravie de la façon dont Veronica Roth nous l'a dévoilé. 
On retrouve Tris, Tobias, Uriah, Christina, Peter, et toute la troupe, pris entre deux feux, submergés parce qu'ils étaient loin de supposés concernant Chicago et le reste du monde. Après une ultime révélation à la fin de Divergente 2, le tome 3 répond enfin à toutes les questions que l'on pouvait se poser. Il y a pas mal de blablas scientifiques, d'histoire de gênes et de manipulations génétiques, mais le tout reste très compréhensible. C'est une ribambelle de révélations, de rebondissements et d'émotions. On passe des exclamations aux cris de victoires, des cris de victoires aux cris de rage, des éclats de rire aux crises de larmes. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir au sujet de l'univers de Veronica Roth et de Divergente se cache dans les pages de cet ultime opus. L'auteure ne nous cache plus rien... 
... Et nous épargne encore moins. Divergente 3 est d'une telle intensité ! J'ai littéralement été frappée par chaque émotion que l'auteure transmet à travers son roman, mais aussi par chaque action des personnages. J'étais vraiment [à fond] dedans ! Elle nous montre tout de façon si délicate, j'ai trouvé la plume si pénétrante et les mots si touchants *_* L'étonnement, la joie, la rage, la haine, le dégoût, la tristesse, le chagrin, et j'en passe, j'ai tout ressenti avec tellement de force que c'est comme si j'avais été l'un des personnages de cette grande trilogie. 
A propos de Tris et Tobias, ces deux personnages m'ont encore beaucoup émue, et complètement chamboulée. Entre les Je t'aime, moi non plus et les hésitations des tomes précédents, j'avais peur de ce qui devait m'attendre à leur sujet dans ce tome. Loin d'être déçue, j'ai encore passé un excellent moment avec eux. Tris a pris tellement d'assurance dans ce dernier tome, et Tobias s'est ouvert de plus en plus, au fur et à mesure. J'ai apprécié l'évolution de ces deux personnages, la complémentarité qu'ils avaient l'un l'autre. Et leur histoire est si belle Pour Christina et Uriah, j'ai été aussi heureuse de les retrouver, même si on les voit un peu moins qu'auparavant. Les deux auront apporté leur touche de lumière et de rire, de consolation et de soutien. Caleb et Peter n'ont pas fait exception. S'il y a des personnages dont je ne m'attendais pas à ce qu'ils me surprennent, c'était bien eux... Et pourtant, quand j'y repense... 
La dernière page tournée, je me suis dit que c'était le final que j'attendais, et qu'il ne pouvait y en avoir de meilleur. Veronica Roth a fait un choix, que beaucoup d'autres n'auraient pas pris, et s'il m'a surprise et déstabilisée, avec du recul, je la félicite d'avoir eu un tel courage et d'être allée aussi loin. [Veronica, if you read that : thanks a lot ! - c'était l'instant où je vous montre mes faibles notions en anglais ^^] ! 

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
"Depuis tout petit, je sais une chose : que la vie nous abîme, tous. On n'y échappe pas.
Mais je suis en train d'en découvrir une autre : qu'on peut se réparer. On se répare les uns les autres."

~~~~~~
Divergente 3 signe la fin d'une trilogie pour moi tout à fait inoubliable et immanquable. A l'heure où je finis cette chronique, j'ai encore le ventre qui se tort et l'émotion qui me submerge à nouveau. Veronica Roth a su m'étonner, me ravir, me faire rêver, me faire pleurer avec des personnages tous attachants et différents, complexes et réels, mais surtout un univers qui tient entièrement ses promesses, effrayant au possible et en même temps si tangible. 

4 commentaires:

  1. Une superbe chronique :D j'ai hâte de pouvoir enfin terminer cette trilogie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :$ J'espère que tu auras rapidement l'occasion de lire ce dernier tome ! Je me tiendrais au courant de ton avis :)

      Supprimer
  2. J'ai tellement aimé cette saga!!!!
    Même si ce 3e tome a brisé mon petit cœur, au moins je m'en souviendrais!! ^^
    Mais j'ai tout aimé : l'histoire, les personnages, l'intrigue! Dans ce 3e tome j'ai adoré découvrir le pourquoi des factions et ce qu'il y a derrière la clôture ...
    J'ai vraiment adoré!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois également que le tome 3 est inoubliable... J'ai hâte de voir ce qu'ils en feront en adaptation - même si je le redoute tout autant.

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥