-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

samedi 19 septembre 2015

=> Ce que toujours veut dire - Lexa Hillyer <=

Scripto est une collection chère à mon coeur depuis que je suis ado. Mon premier John Green, des heures de déambulation dans la biblio à traquer le moindre titre de la collection de Gallimard Jeunesse, des découvertes toujours de qualité et riche en émotion. Ce que toujours veut dire de Lexa Hillyer, qui vient de voir le jour chez Scripto, n'a pas fait exception à la règle ! 


Éditeur : Gallimard Jeunesse 
Collection : Scripto
Traductrice : Julie Lopez
Genre : contemporain, ado, fantastique
Public : dès 13/14 ans
Nombre de pages : 395
Date de parution : 10/09/2015
Prix : 16,50€

Résumé
« Avant, Joy, Tali, Luce et Zoé étaient les meilleures amies du monde.
Aujourd'hui, elles se parlent à peine... Jusqu'à ce que le flash fatidique d'un Photomaton les ramène toutes les quatre dans le passé, à l'été de leurs quinze ans, l'été où tout a changé. Premiers baisers, bains de minuit, feux de joie près du lac : cet été parfait où tout a basculé.
Une chance inespérée de remettre en question leur vie, leurs choix. Prendre de nouvelles décisions, mettre en lumière un terrible secret, et sauver leur amitié.
Tous les étés ont une fin, mais celui-ci les changera pour toujours. »

Avis
Le roman s'ouvre sur une citation de Sarah Dessen - que j'aime d'amour, autant que ses romans - et, de suite, j'ai su que ça allait coller avec ce livre. C'était instinctif, en plus du fait que le résumé me tentait énormément. Et si j'ai deviné quelques points de l'intrigue avant qu'ils ne me soient révélés par l'histoire, j'ai passé un moment très agréable en compagnie de Zoé, Joy, Tali et Luce au camp Okahatchee - OK pour les intimes -, et avec la plume de Lexa Hillyer ! Ce que toujours veut dire, ou une lecture idéale pour prolonger un peu l'été et les vacances. 

Deux ans que Tali, Joy, Zoé et Luce se sont perdues de vue, ne se parlent plus, elles qui étaient inséparables depuis plusieurs années. Joy est partie, tandis que Tali, Luce et Zoé, pourtant dans le même lycée, ont simplement cessé de se parler. Alors quand Joy les appelle pour leur proposer de se revoir au camp Okahatchee pour la soirée des retrouvailles chacune s'interroge. Sur leur lien. Sur leur éloignement. Sur le dernier été qu'elles ont passé ensemble. Et il se pourrait qu'un passage dans le Photomaton installé pour la soirée leur permette de revivre cet été... Serait-ce une chance de changer leur avenir ? 

Imaginez, revenir au jour où tout a changé, cette période où tout a été parfait avant de brutalement s'arrêter, une sorte de seconde chance ; qu'en feriez-vous ? Fait-on abstraction de tout ce qui s'est passé pour en profiter ? Ou restons-nous sur nos positions, comme si les dés avaient déjà été jetés ? Zoé, Tali, Luce et Joy ont la chance de revivre leur dernier été, celui juste avant leur séparation, pour des raisons que chacune ignore. Cet été de la seconde chance, c'est l'occasion de revivre leurs derniers instants ensemble pour comprendre ce qui leur est arrivé, mais aussi se comprendre elles-mêmes. Voilà le speech prometteur et au caractère assez fantastique de Ce que toujours veut dire, auquel j'ai complètement accroché !
Ce que toujours veut dire se présente comme un roman initiatique. Les quatre jeunes filles que l'on suit sont au début du récit en passe d'aller à la fac, quittant leur ville, leurs habitudes, leur famille. Elles sont à un tournant important de leur vie, mais ne se connaissent pas encore assez pour prendre correctement ce virage. Elles ont besoin d'apprendre, de s'apprendre. Elles qui pensaient se connaître, savoir tout l'une de l'autre, découvrent au fur et à mesure que tout n'était pas parfait il y a deux ans, qu'elles ne se connaissaient pas aussi bien qu'elles le pensaient. Mais laisseront-elles ces désillusions les empêcher de se réunir et de se trouver ?
Des quatre, je pense que c'est Zoé qui me marque le plus ; même si Joy, Luce et Tali ne sont pas en reste. Simplement, j'ai trouvé un plus à Zoé, parce que c'est la seule dont je n'ai pas vu venir le secret, la révélation. Un peu revêche, un peu renfermée, c'est la première que l'on croise, le récit alternant le point de vue de chaque fille. Tali et Luce sont elles assez similaires. Elles se mettent une forte pression pour réussir, pour impressionner, pour plaire ; un poids qui pèse sur leurs épaules plus qu'elles ne l'imaginent. Puis il y a Joy... J'ai également apprécié ce personnage, mais ses mystères me l'ont aussi éloigné. Ils sont comme une bulle autour d'elle, une bulle qui m'a empêchée de saisir pleinement son personnage.
Leur semaine d'été n'a elle aussi pas pris la tournure à laquelle je m'attendais... ce qui est loin d'être dit sur le ton de la déception ! Les jeunes filles veulent tout reproduire comme il y a deux ans, mêmes médailles, mêmes fréquentations, mêmes vêtements. Malgré toute leur bonne volonté, reproduire les choses à l'identique n'est plus aussi simple que dans leurs souvenirs. Gaffes, quiproquos, chagrin, dispute, peut-être que trop de choses les séparent à présent. Si bien que je me suis rapidement laissée happer par le récit, dans leur quête d'amitié, de savoir et d'identité. Elles ont grandi depuis ce dernier été ensemble, elles ne posent plus tout à fait le même regard sur celles qu'elles étaient à quinze ans. Peuvent-elles redevenir amies ? Parviendront-elles à se trouver ?
Quatre jeunes filles, quatre portraits, que Lexa Hillyer nous tisse avec réalisme et profondeur. Les petits défauts que l'on trouve en chaque personnage finissent par être touchants tandis que l'on avance avec elles dans leur passé, leur présent, et dans leur découverte de soi. L'auteur évoque des sujets pas toujours évidents, certains survolés et d'autres plus prononcés. Il est question des choses que l'on est prêt à faire, des sentiments que l'on se cache, de la personne que l'on souhaite devenir. Premiers baisers, premières fois, les secrets, l'adolescence dans tout ce qu'elle a de plus magique, mais de plus fragile aussi, un récit sur l'amitié, sur soi, mené par une plume poétique.

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre :
« L'air s'enroule autour de Joy, s'engouffrant dans ses oreilles, et le temps s'arrête vraiment - ou du moins, il fait une pause - et elle voit tout clairement : les montagnes, tache gris foncé sous les nuages nocturnes, l'eau noire d'encre et opaque en dessous. Le ciel hurle tout autour d'elle, en elle. Je comprends maintenant, pense-t-elle, laissant sa peur se répandre en elle et s'envoler dans le vent, tandis qu'elle lâche prise, acceptant de tomber. Parce que c'est tout ce qu'on peut faire. Lâcher prise. Tomber.
Voler. »

~~~~~~
Je ressors de Ce que toujours veut dire conquise par cette lecture et par Lexa Hillyer ! Avec une petite touche de fantastique, l'auteur nous trace une histoire sur l'amitié et la quête de soi réaliste et sincère. Zoé, Luce, Tali et Joy n'ont qu'une semaine pour retrouver leur amitié, découvrir les secrets de chacune et se trouver elles-mêmes. Ce sont quatre jeunes filles attachantes, drôles, qui servent un récit lumineux et pétillant, authentique et touchant. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j'ai adoré passer un bout d'été à leurs côtés. Et la plume de l'auteur n'y est pas anodine !

+ Je remercie les éditions Gallimard pour cette lecture

6 commentaires:

  1. Une lecture qui me tente vraiment beaucoup !^^ Je trouve la couverture super jolie et l'histoire a l'air vraiment chouette *-* ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la couverture est canon *-*

      Supprimer
  2. Une collection que j'apprécie bien - même si j'en ai lu que très peu, une première de couverture très jolie, un avis qui me donne encore plus envie de découvrir ce titre ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a pas mal et cette collection est tellement variée/riche ! Je suis ravie de t'avoir donné envie de le découvrir !

      Supprimer
  3. J'ai vraiment hâte de le lire maintenant ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira également !

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥