-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

mardi 15 septembre 2015

=> Des mensonges dans nos têtes - Robin Talley <=

Aujourd'hui, je vous parle de ma dernière acquisition via NetGalley : Des mensonges dans nos têtes de Robin Talley ! Un roman qui m'a tout de suite attirée lorsque j'ai regardé le catalogue du site. Et que je me suis ensuite empressée de demander. Il était sur ma liseuse depuis un mois et qu'est-ce que j'avais hâte de le lire. Sans être un coup de coeur, ç'a été une vraie lecture choc !


Éditeur : Mosaïc
Traducteur
Genre : YA, historique,
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 384
Date de parution : 09/09/2015
Prix : 13,90€

Résumé
« Les filles sont faites pour se marier... Les Noirs et les Blancs ne doivent pas se mélanger... Une fille ne doit pas embrasser une autre fille... Linda ne doit pas aimer Sarah.
Rien que des mensonges ?
1959, en Virginie. C'est l'histoire de deux filles qui croient qu'elles se détestent - parce qu'elles n'ont pas la même couleur de peau et qu'elles ne sont pas nées du même côté.
C'est l'histoire de Sarah et Linda qui croient qu'elle se détestent... mais c'est aussi l'histoire de l'année où tout va changer - parce que les mensonges des autres vont voler en éclats et que les vies, les coeurs de Sarah et Linda vont s'en trouver bouleversés pour toujours... »

Avis
Des sujets actuels, sensibles, des personnages caractériels, complexes, une intrigue principale dont on ne devine rien, voilà ce qui m'a fait craquer pour ce roman. A la lecture de la quatrième de couverture, on sent d'emblée la force contenue dans l'histoire ; même si j'ignorais à quel point elle pourrait me toucher. Pour autant, je n'ai pas ressenti le déclic qui aurait transformé cette lecture en coup de coeur. Sarah et Linda sont deux personnages que j'ai beaucoup aimés, Robin Talley a su leur donner beaucoup de profondeur et d'humanité, et l'intrigue... WAOUH quand même !

1959, Virginie. Ils sont une petite dizaine à intégrer le lycée blanc de Jefferson, après s'être longuement battus pour que l'établissement devienne mixte. De la troisième à la terminale, ils sont dix noirs à rejoindre les rangs de Jefferson, sous les regards mauvais, les insultes, les moqueries, les crachats, les menaces. Sarah est l'une d'eux. Et Linda est de l'autre côté. L'une noire, l'autre blanche. Deux filles que tout oppose. Pourtant, Sarah ressent quelque chose lorsqu'elle voit Linda. Quelque chose qui pourrait bien changer leur façon de voir le monde.

Habituellement, les romans type historique ne sont pas de ceux qui me tapent dans l'oeil. Mais Des mensonges dans nos têtes a très vite retenu mon attention. Peut-être parce qu'il parle de jeunes adolescents, dans un contexte difficile. Peut-être parce qu'il s'inscrit aussi dans l'actualité en traitant le sujet de l'homosexualité. C'est une thématique que l'on voit beaucoup en ce moment, dans divers romans, et je salue grandement cette émergence dans la littérature YA, qui en vient à des sujets plus contemporains, toujours riches en émotions.
Ici, l'homosexualité se mêle aux croyances et à la ségrégation. Après avoir longuement fermé ses portes pour éviter la mixité, le lycée Jefferson accueille une rentrée tardive et de nouveaux élèves, noirs. Ce qui n'est pas du goût des lycéens blancs, notamment Linda. Linda est issue d'une famille aisée, dont le père tient le journal local est revendique ouvertement son antipathie à l'égard des gens de couleur, quant à sa mère... elle suit juste les idées du père. Loin d'une relation père/fille, celui-ci se montre très autoritaire, quand il n'est pas violent. Mais Linda fait ce qu'elle peut pour lui plaire, et écrit également dans le journal du lycée. Au début, des articles à caractères anti-noirs, mais par la suite...
Sarah vient d'une bonne famille, très croyante. Elle entre à Jefferson, avec sa soeur Ruth. Au lycée comme à la maison, elle tente de faire bonne figure malgré tout ce qu'il lui faut affronter. En plus de la hargne des élèves, elle doit aussi jongler avec celle d'une majorité de professeurs. Et prendre comme elle le peut le fait d'être passée en classe de rattrapages, là où elle était parmi les meilleurs élèves de son ancien lycée. Mais s'il y en a une face à qui elle ne sait pas faire comme si tout allait bien, c'est Linda. D'ordinaire renfermée, Sarah ne manque pas de répartie lorsqu'il s'agit de répondre et de débattre avec Linda. Des échanges forts, intéressants, qui ne manquent pas de vérité et de réflexion.
Au fil de leurs discussions, les consciences s'éveillent. Celles de Sarah, de Linda, de Judy, de Ruth. Si j'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, j'ai trouvé le déclic plus prononcé chez Linda, mais parce qu'il est aussi différent. Linda devra passer par plusieurs étapes avant d'ouvrir pleinement les yeux et ne plus se mentir. Un processus qui s'entame lors d'une scène particulièrement éprouvante, à la fois pour le lecteur et pour les personnages.
Il y a clairement des passages très révoltants dans Des mensonges dans nos têtes. Révolte, haine, impuissance, de nombreux sentiments m'ont traversée au cours de ma lecture. J'étais à une place de spectatrice, incapable de dire quoi que ce soit, seulement de m'insurger silencieusement et d'espérer qu'une fille ouvrirait l'oeil, qu'une voix s'élèverait au-dessus de la foule. C'est ainsi qu'une tension s'installe au fur et à mesure du roman. Le lecteur sent, comme Sarah, que tout est parfois trop calme et que ce n'est qu'une alerte de l'orage à venir. On continue notre lecture en le redoutant, fasciné par la détermination de Sarah, le courage de Linda, l'intensité de leur duo.

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre :
« A chacun de nous de décider de son avenir. »

~~~~~~
Des mensonges dans nos têtes de Robin Talley est un roman fort ! Sans en faire trop, l'auteur évoque avec réalisme et beaucoup de détails historiques l'histoire d'une rencontre entre une blanche et une noire. Deux jeunes femmes au caractère affirmé et aux points de vue opposés. C'est aussi l'histoire d'une réflexion, qui se fera malheureusement à un certain prix. Robin Talley a totalement réussi à m'entraîner dans son récit, malgré la tension permanente qui règne entre les pages et la révulsion que j'ai ressentie face à certaines scènes.

+ Je remercie NetGalley et les éditions Mosaïc pour cette lecture

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. En tout cas il l'a largement été pour moi ^_^

      Supprimer
  2. Je t'avoue que ce livre ne me tente pas tellement, malgré un sujet intéressant !^^' Mais ta chronique donne envie <3

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥