-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

samedi 5 septembre 2015

=> Pas sans lui - Katie McGarry <=

Un roman qui n'a pas manqué de me faire de l'oeil lors de sa sortie... Grâce à NetGalley, j'ai pu découvrir Pas sans lui de Katie McGarry ! Après avoir adoré Hors limites il y a plus de deux ans, je suis ravie d'avoir renoué avec ses personnages et sa plume. Zéro prise de tête, le genre de romance à l'eau de roses, une lecture qui a été idéale ! Mais qui n'a pas raflé le coup de coeur.

Éditeur : Mosaïc 
Genre : romance, YA, contemporain
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 464
Date de parution : 27/05/2015
Prix : 14,90€

Résumé :
« Je m'appelle Rachel. On a une belle maison, de l'argent, mes parents m'aiment, mes frères aussi. Alors dites-moi pourquoi je souffre ? Pourquoi, si souvent, j'étouffe d'être moi. Dans ces moments-là, je ne connais qu'un moyen de me libérer : la vitesse. Je monte dans ma voiture, je fais rugir le moteur, bondir mon bolide et je roule comme une folle. Je roule toute la nuit. J'aurais dû me douter que, la nuit, on rencontre forcément le garçon qu'il ne faut pas...
Je m'appelle Isaiah. Je fais partie de ces mecs qui n'ont jamais eu de chance. Pas de famille, pas de foyer, pas d'espoir. Même l'amour m'a tourné le dos. Mais une chose ne m'a jamais, jamais trahi : ma caisse, même quand je la lance à 200 à l'heure. Alors, je n'aurais jamais imaginé qu'elle m'apporterait un jour les pires ennuis : une fille qui n'aurait jamais dû se trouver sur ma route... »

Avis
Cet été, j'ai redécouvert avec plaisir la plume de Katie McGarry, et ses personnages, que j'avais tant aimés lors de ma lecture de Hors limites. Mais il n'y a pas eu de coup de coeur cette fois... C'était délicieux, tendre, mignon, à vous faire voler des papillons dans le ventre, sauf que... En fait, j'en veux juste un peu au personnage de Rachel, à sa famille. J'en veux à leurs non-dits et leurs faux-semblants, que je n'ai malheureusement pas toujours compris...

Rachel et Isaiah... Isaiah et Rachel... Clairement, le genre d'histoire mielleuse, aux surnoms qui font lever les yeux au ciel. Des coeurs se seraient envolés du livre que je ne m'en serais même pas étonnée. Pourtant, ça marche du feu de dieu ! C'est accrocheur, prenant, choupinou, parfois mièvre, ça me rend totalement guimauve, mais je ne m'en lasse pas. Le temps de ma lecture, j'ai tout oublié pour me plonger à fond dedans, m'enivrer, vivre un instant décalée dans le monde des courses de voitures.
Isaiah, c'est le jeune homme que nos parents nous déconseillent d'approcher, qu'ils ne veulent même pas voir devant leur porte. Percé, tatoué, bagarreur, il suinte le bad boy, l'interdit et l'huile de moteur. Malgré tout, il est et a tellement plus que ça. Sous ses allures de grand méchant, c'est surtout un jeune homme fêlé, doué pour la mécanique, qui cache ses sentiments pour qu'on ne puisse pas le toucher. Isaiah est fou de voitures, de courses, et c'est ainsi qu'il va rencontrer Rachel. Rachel, fille d'une bonne famille, qui ne vit que pour leur faire plaisir. Et leur cache sa passion pour les moteurs montés sur quatre roues.
Deux jeunes aux passés et aux vies troubles, ça me parle tout de suite. Les personnages torturés, qui ne se dévoilent pas complètement, c'est souvent mon dada. Quand ils sont bien faits, bien entendu ! Ce qui est ici le cas ! Même si, toutefois, je n'ai pas particulièrement été marquée par l'histoire de Rachel. Sa famille, ses liens familiaux, reposent sur beaucoup de non-dits, Rachel cache sa personnalité pour se plier à la fille et la soeur que ses parents et frères voient en elle. Une situation qui fait beaucoup de mal à tout le monde, Rachel la première, qui subit des crises de panique très violentes.
Heureusement, ceci reste un détail, le récit alternant les points de vue de Rachel et Isaiah. Et je dois reconnaître que j'ai eu une préférence pour celle d'Isaiah, sous tutelle de l'État depuis l'emprisonnement de sa mère. Une mère qui réapparaît dans sa vie au début du roman, alors qu'il ne l'avait pas revue depuis ses six ans. C'est avec beaucoup d'intimité et de justesse que Katie McGarry évoque cette histoire particulière, qu'on avait déjà entrevue grâce à son premier roman. Pas sans lui s'inscrit dans la continuité de Hors limites. L'auteur n'en est pas à sa première, mais le charme opère encore, saisissant, captivant.
La riche et le pauvre. La belle et la bête. Vu, revu. Lu, relu. Mais c'est toute la magie de Katie McGarry, de nous le faire revivre comme si c'était une première. Une romance légère, sans prise de tête, qu'on pourrait avoir le sentiment d'avoir déjà lu, d'avoir déjà trop vu, et qui pourtant nous emballe, nous emporte. Ici dans un décor particulier, entre la rue, ses dangers et les courses de voitures. On en ressent toute l'adrénaline, toute la force, on en saisit aussi la beauté, l'attrait, sans rien de pompant et même sans devenir un pro.

~~~~~~
Pas sans lui de Katie McGarry est une romance YA tout ce qu'il y a de plus mignon et guimauve. Des surnoms affectueux, des amours improbables, des personnages écorchés, magnifiés par la plume de l'auteur. Des schémas déjà vus, des situations clichés, qu'importe, je ne l'ai pas ressenti durant ma lecture. Isaiah et Rachel ont été deux personnages intéressants à découvrir, dont l'histoire reste émouvante et touchante. J'ai aussi apprécié de revoir les anciens personnages de Katie McGarry, et d'en découvrir une nouvelle, Abby... dont j'espère bien en apprendre plus un jour.
Idéal si vous cherchez une lecture sans prise de tête, une plume délicate et des personnages complexes.

+ Je remercie NetGalley et les éditions Mosaïc pour cette lecture

4 commentaires:

  1. J'aimerais beaucoup découvrir cette auteure :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On dit qu'elle ne vaut pas Simone Elkeles - quand on connaît ses romans. Il faudrait que je fasse la comparaison un jour x)

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥