-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

lundi 15 décembre 2014

=> Lucides - Ron Bass & Adrienne Stoltz <=

"Lire un livre dont le nom de l'auteur commence par la lettre B", tel était l'intitulé de mon défi lancé par Minestronette pour le mois de novembre. Je me suis donc tout naturellement tournée vers Lucides de Ron Bass et Adrienne Stoltz. Et que dire de cette lecture ? Pour commencer, j'ai raté mon défi, puisque je n'ai pas réussi à le lire dans le temps imparti. Et sur le roman en lui-même, je crois que j'ai adoré, mais je suis incapable d'en être certaine. [C'est possible ça ? Eh oui.]

Éditeur : Robert Laffont
Collection : Collection R
Genre : roman, contemporain, YA
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 384
Date de parution : 24/04/2014
Prix : 18,90€

Résumé
"Sloane, première de sa classe, coule une existence paisible dans une petite ville côtière des États-Unis. Maggie, jeune fille indépendante, entame une carrière d'actrice prometteuse à New York. Tout les sépare, hormis une chose : en dormant, chacun rêve et vit la vie de l'autre jusque dans ses secrets les plus intimes. Jamais encore leurs chemins ne s'étaient croisés. Jusqu'au jour où Sloane tombe amoureuse d'un garçon. Vient ensuite le tour de Maggie... Laquelle est réelle ? Laquelle n'est qu'un songe ?"

Avis :
Depuis que je l'ai refermé, je ne me demande que deux choses : comment parler de Lucides ? et quel est mon avis sur ce livre ? Assurément, c'est un très bon roman, un roman qui aurait largement valu un coup de coeur. Un coup de coeur ? Pourtant, j'ai du mal à en être certaine. En fait, je n'ai aucune idée de ce que je ressens. J'ai aimé et j'ai détesté, j'ai adoré et j'ai haï, j'ai ri et j'ai pesté, j'ai souri autant que j'ai pleuré. Lucides m'a entraînée là où aucun autre ne l'avait fait...

Maggie vit à New York, avec sa soeur Jade et sa mère Nicole. Actrice, elle passe ses journées à des auditions, quand elle ne s'occupe pas de Jade à la place de Nicole. Des cours à domicile, peu d'amis, mais la fille adore se raconter des histoires sur les personnes qu'elle croise. Puis elle rencontre un garçon...
Sloane habite dans le Connecticut, avec ses parents et ses deux frères. Lycéenne studieuse, ses journées sont rythmées par les cours, le bénévolat et la photographie. Alors qu'elle se remet difficilement de la mort de son meilleur ami, Bill, James fait irruption dans sa vie. 
A première vue, rien de commun entre Maggie et Sloane. Pourtant, toutes les nuits, chacune rêve la vie de l'autre. Comment est-ce possible ? Cela signifie-t-il que l'une d'elles n'est qu'un songe ?

Tout en ayant le sentiment d'avoir lu ce livre, j'ai surtout la conviction de l'avoir... vécu. Je crois vraiment que c'est le bon mot, et que c'est ce qui fait toute la difficulté que j'éprouve à en parler. Pendant une semaine, j'ai vraiment vécu Lucides, l'emmenant avec moi à Montreuil et le laissant me dévorer, m'interroger, me faire douter pendant mes heures de travail, troublant parfois ma concentration. J'arrivais en le rangeant précieusement et je me questionnais sur Maggie et Sloane, leur réalité, leur famille, leurs amis, leurs rêves. Ron Bass et Adrienne Stoltz les ont pour moi rendues de chair et de sang, ce n'était pas un livre que je voyais, c'était leur vie
Quand deux scénaristes se penchent sur l'écriture d'un roman, cela donne quelque chose de très vivant et de très descriptif. Si bien que nous n'avons aucun mal à nous représenter les choses ou à entrer dans le coeur du livre. Si bien qu'on en vient à s'interroger nous-mêmes, plongeant dans un ailleurs qui tient du tangible autant que nous. Où s'arrête le réel et commence le songe ? Et où le songe fait-il place à la folie ? 
C'est soudain comme s'il n'y avait plus de limite, l'un si proche de l'autre qu'ils se fondent par endroits. On ouvre le roman et on a déjà fait un premier pas, sans plus savoir de quel côté nous sommes. Quelques chapitres et on en finit même à oublier qui nous sommes
On ouvre Lucides avec Maggie, jeune fille solitaire, actrice en devenir, qui nous immerge d'entrée dans sa vie, ou plutôt sa solitude. Sa mère n'est qu'un courant d'air, sa soeur est à l'école, Maggie passe ses journées seules, quand elle n'a pas d'auditions ou un rendez-vous avec Emma. Puis ensuite Sloane, lycéenne à l'avenir prometteur. Tout la différencie de Maggie, qu'il s'agisse de ses amitiés ou de sa famille. Alors comment expliquer que chacune rêve et vit la vie de l'autre à la nuit tombée ? Est-ce le désir caché de parler, d'avoir autre chose, qui parle ? ces peurs que l'on admet pas ? ces rêves que l'on n'ose pas ? 
J'ai eu beau m'être mis et remis le résumé en tête, je peinais à croire, ou même à penser, que l'une d'elle n'était que le songe de l'autre, un reflet - amélioré ou non. Et les deux auteurs ne m'ont nullement aidée à faire mon choix. Tout au long de ma lecture, j'en suis venue à questionner, relever le moindre détail, essayer de comprendre. Je voulais déterminer laquelle était vraie, laquelle était fausse, pour être sûre qu'au moment où je dirais au revoir à l'une, je n'éprouve qu'une vague tristesse. Je ne voulais pas m'attacher et avoir à dire adieu... Parce qu'en quelques chapitres, il n'y avait pas pour moi qu'une seule Sloane ou une seule Maggie, il y avait Sloane et Maggie, même quand tout tendait à prouver que cela était impossible. Je me suis attachée aux deux jeunes filles, chacune si différente, si singulière, si unique. Les deux m'ont fait ressentir une foule de choses, un maelström d'émotions, entre doute et raison, chagrin et joie, dégoût et amour. Des rires, des larmes, des battements de coeur ratés.
A aucun moment je n'ai réussi à m'imaginer la fin de tout cela, le fin mot des auteurs, laquelle de Maggie ou de Sloane était réelle. Les auteurs y ont veillé. J'ai cherché pourtant, mais c'était vain. Je crois qu'il faut seulement se laisser porter par cette histoire, laisser l'habileté des auteurs nous gagner et nous entraîner dans une douce folie sans se poser plus de questions. Et surtout, écouter le message qu'ils nous apportent, répété entre les lignes.
Lucides pourrait être qualifié de roman étrange, onirique, addictif, captivant, dingue. Pour être honnête, je le qualifierai surtout de grandiose et d'intense. Même si je ne suis pas fixée sur cette lecture, je suis certaine de ce qu'elle m'a fait ressentir. Et je suis certaine d'avoir aimé cela. J'ai aimé que ce livre me rende folle, j'ai aimé qu'il me fasse douter/rire/pleurer/m'émouvoir. J'ai aimé ce qu'il m'a fait vivre. J'ai aimé qu'il marque ma vie
Plus de doute, c'est un coup de coeur

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
- [...] Non, ce que je veux dire, c'est que moi aussi j'invente des histoires sur tout. C'est pour ainsi dire compulsif. Mais mes histoires sont meilleures que les tiennes, ajouté-je en lui donnant un coup de coude. 
Il a un froncement de sourcil théâtral. 
- Et c'était ma meilleure histoire. Je vais vraiment avoir du mal à t'impressionner. 
- Tu n'en auras que plus de mérite. 
- Serais-tu déjà suffisamment conquise pour me faire une faveur ?
[...]
- Tu saurais prendre l'accent inuit ? me demande-t-il, plein d'espoir. 
- Ça dépend à qui."

~~~~~~


Lucides de Ron Bass et Adrienne Stoltz, c'est avant tout plus qu'un roman, et plus qu'une histoire. C'est une part de vie, celle de Maggie et de Sloane, qui deviendra la vôtre. J'ai beau avoir refermé ce roman depuis une semaine, je n'en reviens pas, littéralement. C'est talentueux, c'est puissant. Assurément une de mes plus belles lectures. Quelque soit votre âge, ne doutez pas que ce roman est fait pour vous.
Soyez lucides...

12 commentaires:

  1. Très belle chronique, tu me donnes envie de me jeter dessus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le jour où tu le feras, j'espère qu'il te plaira autant qu'il m'a plu :D

      Supprimer
  2. Contente de voir qu'il t'a plus plu qu'à moi ! J'avais été très déçue personnellement, même si dans l'ensemble c'était pas désagréable comme lecture, je n'avais pas trop accroché aux personnages et encore moins à leurs romances respectives. La fin était pas mal par contre, même si je n'avais pas tout compris ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que de mon côté, c'est justement la fin qui m'a donné du fil à retordre x)

      Supprimer
    2. Moi aussi j'ai eu du mal à suivre, mais j'étais tellement contente de voir enfin les destins des deux filles se mêler, parce que j'attendais ça depuis le début en fait, alors ça commençait à faire long ^^

      Supprimer
    3. C'est un point qui m'a déstabilisée également, que les auteurs ne mettent pas tout de suite en avant la rencontre de Maggie et Sloane, mais je pense que tout est fait pour nous faire douter jusqu'au bout dans ce roman !

      Supprimer
  3. Il est dans ma pal et je sens que je vais vite l'en sortir ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais suivre ça ;) J'espère qu'il te plaira aussi le jour où ^^

      Supprimer
  4. Déjà que ce livre m'attirait beaucoup avant de lire ta jolie critique mais maintenant tu me laisse plus le choix : il faut que je lise ce livre !

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Et elle est aussi superbe à toucher :)

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥