-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

jeudi 6 septembre 2012

=> Glitch - Heather Anastasiu <=

Pour ma première chronique, je choisis de vous présenter Glitch de Heather Anastasiu ! Parce qu'il sort aujourd'hui ;) Et surtout parce qu'il est vraiment bon.

Éditeur : Robert Laffont 
Collection : Collection R
Genre : dystopie
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 378
Date de parution : 06/09/2012
Prix : 16,90 €

Résumé
"Il y deux siècles de cela, l'humanité a payé au prix fort ses appétits démesurés lorsque le feu de mille armes nucléaires a littéralement rasé la surface de la planète. Sous terre, au sein de la Communauté, la souffrance et la guerre ne sont plus que de lointains souvenirs : des puces implantées dans le cerveau de ses membres ont permis d'éradiquer enfin toutes ces émotions qui ont bien failli mener les hommes à leur perte.
Lorsque la puce de Zoe, une adolescente technologiquement modifiée, commence à glitcher, des vagues de sentiments, de pensées personnelles et même une étrange sensation d'identité menacent de la submerger. La jeune fille possède un noir secret qui la mènerait à une désactivation définitive si jamais elle se faisait attraper : ses glitches ont éveillé en elle d'incontrôlables pouvoirs télékinésiques...
Sa liberté nouvellement acquise va toutefois lui donner des ailes et, tandis que Zoe lutte pour apprivoiser ce talent dévastateur tout en restant cachée, elle va rencontrer d'autres jeunes Glitchers : Max le métamorphe et Adrien, qui a des visions du futur. Ensemble, ils vont devoir trouver un moyen de se libérer de l'omniprésente Communauté et de rejoindre la Résistance à la surface, sous peine d'être désactivée, voire pire..."

Avis

Mon premier roman de la Collection R ! Enfin, je bave littéralement sur tous leurs bouquins, mais c'est le premier que j'ai lu [D'autres m'attendent dans ma PAL, bien entendu.] Comment ? Grâce à mon incroyable et formidable stage en librairie [je vous raconterais peut-être ça un jour ^^]
Passons ma vie, pour parler du roman, c'est quand même plus intéressant [et même beaucoup plus].

Glitch est une dystopie qui raconte l'histoire de Zoe. L'histoire se situe des années après la nôtre, dans un environnement ravagé par la guerre. Tant et si bien que l'Homme vit à présent sous terre, les dirigeants racontant au peuple qu'il est impossible de vivre à la Surface. Vous l'aurez compris, nous sommes à nouveau dans une dictature, où la lumière du soleil est elle-même interdite. La Communauté, comme elle s'appelle, contrôle tout le monde grâce à une puce implantée dans le cerveau à la naissance. Cette puce n'a d'autres effets que de relier chaque membre de la Communauté entre eux etd'empêcher tout sentiment, toute pensées, qui ne soient pas collectifs. L'idée est de préservé l'Homme de ses sentiments, de ses pensées, afin qu'il n'y ait plus de catastrophes. Mais peut-on complètement empêché un individu de ressentir quelque chose ? Le Glitch traduit un dysfonctionnement de la puce. Celle-ci bugge, s'arrête, soudainement, et la personne qui n'y est plus soumise est alors rattrapée par les sentiments, par sa propre conscience et non plus celle de tous. Zoe fait partie des Glitchers, sa puce bugge. Elle devrait le dire mais n'y arrive pas. Sauf que ce bug va lui permettre de découvrir des choses, et peut-être de comprendre tout ce que cache son monde. 

Attention ça fait mal [en positif bien sûr ^^] ! Après avoir lu moult dystopies [on y reviendra un jour :) ], je dirais que voilà du sang neuf dans cet univers. Quel souffle ! Glitch, à sa manière, pose de nouveaux codes dans la dystopie, s'éloignant de ce qu'on a déjà pu voir, de la simple fille du futur qui ne trouve pas sa place dans toute cette technologie et qui rêve d'ailleurs. Non, Glitch, ce n'est pas seulement ça. C'est plus !
C'est un suspens haletant, une course effrénée, un espoir, un appel à la vie. Zoe est un personnage auquel on s'identifie et s'attache encore plus vite. Elle est jeune, elle est perdue, elle n'est pas comme les autres. Elle est comme nous. On adore son besoin de savoir, sa curiosité et sa naïveté. On adore la voir expérimenter les sentiments. Et on les redécouvre avec elle. L'écriture de Heather Anastasiu est magique, dans les descriptions comme dans le récit. D'abord, elle nous maintient en haleine et nous plonge facilement dans son monde. Elle se lit sans trop de complexité, ce qui nous fait tourner les pages sans les voir et avec avidité. Parce que si on le pouvait, nous n'arrêterions pas de le lire. [Enfin, ç'a été mon cas ^^] C'était vraiment très bien fait de voir Zoe apprendre à vivre, apprendre les sentiments. Et du côté du lecteur, c'est comme s'il les ressentait pour la première fois. J'en avais des frissons, j'en avais des boules au ventre, j'en ai eu des sueurs.
Le livre en lui-même est juste saisissant. Du début à la fin, l'on s'interroge sur les personnages, sur leurs intentions, qu'il s'agisse de Zoe ou des autres Glitchers qu'elle rencontre, comme Max et Adrien, sur les secrets d'une telle population. On se sait pas où on va, mais on y va, parce qu'une voix nous dit que ça le vaut. Et la Surface, dite invivable, nous rend perplexe, l'Histoire, ce qu'il est s'est passé. Les rouages de la Communauté en somme. Parce que vue de prime abord, c'est vrai qu'elle a l'air parfaite, qu'elle semble détenir la solution [abolir les sentiments] pour rendre notre monde meilleur, mais quand on creuse et qu'on rentre vraiment dedans... Devant nos yeux, le possible résultat d'une guerre nucléaire. *OMG*. Vous voyez, c'est ce qu'il me plaît aussi avec une bonne dystopie comme Glitch : imaginer deux secondes [voire plus] que cela soit réellement le cas, penser aux extrêmes.

Prêt pour un autre monde ? Glitchez !



Bonne lecture à ceux qui feront l'expérience !
Et un énorme merci aux libraires de mon stage pour m'avoir permis cette découverte.

2 commentaires:

Merci pour votre petit mot ♥