-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

mercredi 7 octobre 2015

=> Souffle de centaure - Hervé Jubert [M.O.N.S.T.R.E, #5] <=

Souffle de centaure de Hervé Jubert est sorti la semaine dernière et je n'ai évidemment pas tardé à me jeter dessus ! Il me tardait de découvrir ce cinquième opus - on s'approche de la fin de la série... - et d'en apprendre plus sur le personnage bien mystérieux de Takiko. A nouveau, j'en ressors bluffée et impatiente ; bluffée par la richesse de ce court roman, impatiente parce que l'auteur n'en dit toujours pas assez.

Éditeur : Rageot 
Genre : fantastique, jeunesse
Public : dès 14 ans
Nombre de pages : 224
Date de parution : 30/09/2015
Prix : 9,90€

Résumé
« Le T de M.O.N.S.T.R.E est celui de Takiko, japonaise de 17 ans.
Enfant, elle est sauvée de la noyade par une chimère. Depuis, elle a une dette... et un secret familial.

Originaire de Myazaki détruit par le tsunami, elle a tout appris du centaure du bois sacré. Aussi, quand le chasseur piège les membres de M.O.N.S.T.R.E pour sauver sa vie, Takiko est contrainte de le conduire vers le centaure au souffle guérisseur... »

Avis :
Le quatrième tome - Rire de satyre - se terminait sur une bonne grosse révélation, du genre qui souffle tout sur son passage et met le lecteur dans un gros doute. Souffle de centaure a donc eu également sa part de secrets dévoilés, de mystères résolus. Mais maintenant que le voile est levé sur Takiko, les questions repartent de plus belle ! Hervé Jubert aime jouer avec son lecteur, le titiller, et j'aime courir sur chaque piste qu'il envoie. Il ne reste plus que deux tomes, et je n'ai aucune idée de comment toute cette histoire, toutes ces histoires, va se terminer. Et j'aime ça !

Pas de résumé. Pas de spoils.

M.O.N.S.T.R.E, c'est toujours une bonne lecture. Drôle, divertissante, pleine d'aventures, cette saga me plonge toujours dans un autre univers, plein de possibles, où les créatures fantastiques pourraient être au coin de ma rue. Depuis quelques tomes, elle prend une tournure plus dense, alors que les personnages avancent dans leur vérité, dans leur mission et dans leurs projets. Et même si j'ai adoré Souffle de centaure, j'ai l'impression qu'il lui a manqué un petit quelque chose, comme si je m'étais attendue à un plus que je n'ai pas su trouver dans ce nouveau tome.
J'ai manqué de détails, de repères concernant l'histoire de Takiko. Elle est le personnage qui est censé se « mettre à nue », nous en dire enfin davantage sur elle. Pourtant, quand j'ai terminé le roman, malgré avoir appris quelques petites choses, j'ai le sentiment qu'elle garde encore de grands secrets, sur son histoire, sur son passé, sur sa relation avec son frère. 
La jeune samouraï, pour ce qui est de son avatar dans Chimera, apparaît toujours comme une tête forte, une courageuse, que rien n'ébranle. On découvre finalement un personnage parfois à fleur de peau, parfois un peu hésitant, qui ne laisse pas toujours paraître ses émotions. Ce tome m'a fait revoir mon jugement sur Takiko, que je trouvais avant trop froide, voire trop mystérieuse. Elle était toujours enfermée, toujours isolée. Ici, on la voit davantage avec le groupe, on en sait plus sur ce qu'elle trame avec Émile. Et j'ai pris conscience à quel point toute cette aventure lui tenait à coeur.
Au sujet des autres personnages, c'est un plaisir de les retrouver, de voir leur relation évoluer, s'améliorer. S'ils se fréquentaient déjà régulièrement via Chimera, le passage IRL n'a pas été des plus facile, et il arrive encore que l'un doute de l'autre, que les liens virtuels n'aient pas la même force au quotidien, dans la vie de tous les jours. Mais petit à petit, et davantage dans ce tome, je sens que chacun se rapproche, que leurs liens sont de plus en plus ténus. Ils se cachent encore des choses, continuent de se chercher chacun dans leur coin, ils n'en tiennent pas moins les uns aux autres, ce que j'ai beaucoup ressenti dans Souffle de centaure.
Depuis les deux premiers, il me tardait de découvrir Rolf, qui sera à l'honneur du prochain. Mais Hervé Jubert me donne aussi envie à présent d'être à la toute fin et d'avoir le point de vue d'Émile, personnage qui se dessine de plus en plus dans la saga. Je suis curieuse, dans l'attente. Mais est-ce que je veux vraiment avoir le final de cette saga ? Je n'en suis pas certaine... J'ajouterai seulement que j'adore les finals de chaque tome. Un peu à la manière d'un épilogue, l'auteur revient sur la dernière action de chaque personnage. Ce qui, bien entendu, soulève parfois son flot d'interrogations.

~~~~~~
J'ai encore une fois été transportée par l'univers de Hervé Jubert et de sa saga M.O.N.S.T.R.E ! Pour autant, j'ai moins accroché avec le personnage de Takiko. J'ai trouvé que l'on ne nous parlait pas assez de son histoire.Elle est en tout cas un personnage fort du groupe, au caractère bien trempé, qui dévoile ses sentiments petits à petits. Si elle semble moins mystérieuse et plus attachante à la fin du roman, je regrette de ne pas en savoir plus sur son passé. L'histoire, de son côté, demeure à la hauteur ! Des réponses, des nouvelles questions, je n'ai aucune idée de comment tout cela va se terminer et ça me plaît beaucoup !
Maintenant, je n'ai plus qu'à prendre mon mal en patience en ce qui concerne la suite. 

Je remercie les éditions Rageot pour cette lecture

2 commentaires:

Merci pour votre petit mot ♥