-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

samedi 20 juin 2015

=> Code 93 - Olivier Norek <=

Des thrillers pour adultes, j'en ai toujours empruntés/achetés pour ma maman. Je lisais les résumés sur le chemin du retour, tournais parfois quelques pages, mais sans plus. Le déclic est venu le mois dernier, une enveloppe blanche dans ma BAL, sans grandes indications. Elle renfermait mon premier thriller pour adultes et une belle surprise [tu es un hibouchou, toi ]... Récemment, j'ai découvert Code 93 d'Olivier Norek, une entrée dans le genre sombre et glaçante ! 

Éditeur : Pocket
Éditeur GF : Michel Lafon
Lu en poche
Genre : thriller
Public : dès 17 ans [coeur accroché]
Nombre de pages : 360
Date de parution : 09/10/2014
Prix : 7,30€

Résumé
« Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le « Code 93 » ?
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison... »

Avis
Si l'on m'avait dit au début de ma lecture « T'inquiète, tu vas kiffer ! », j'aurais eu une moue septique, répondu par un vague sûrement - enthousiaste mais pas totalement convaincue. Dès les premières pages, je me suis trouvée face à des scènes auxquelles je ne suis pas habituée, des images sombres, de celles qui me font tourner la tête pendant un film, puis qui marquent mes cauchemars des nuits durant. Une entrée brute de décoffrage qui met d'emblée dans l'ambiance. Pourtant, j'ai directement accroché et garde un ressenti des plus positifs sur Code 93 et l'écriture d'Olivier Norek !

Tout commence par un cadavre, émasculé, qui revient à la vie. Vient ensuite ce corps carbonisé, un portable dans la poitrine. Puis ces étranges messages laissés à l'attention de Coste. Les médias ne mettent pas longtemps à arriver sur les lieux, à relayer les infos et à poser des questions. Des questions auxquelles personne n'est en mesure de répondre pour l'instant. Sa direction sur le dos, Coste et son équipe doivent faire la lumière sur ces morts étranges et découvrir le meurtrier avant qu'il n'en fasse plus...  

Afin de me préparer à la lecture de Code 93, j'avais d'abord lu deux jolis romans d'été et d'amitié, des petits rayons de soleil pétillants en vue de l'affaire qui m'attendait avec le capitaine Coste. Bonne ou mauvaise idée, j'ai ouvert le roman et me suis plongée dans le prologue. La reconnaissance d'un corps, horriblement amoché, par une famille potentielle. D'entrée de jeu, l'auteur nous offre une scène aussi froide qu'intrigante, tant par les premiers personnages présentés que par leur singularité. Les dés lancés, ma curiosité piquée au vif, j'ai rapidement joué au jeu de l'enquête auprès de Coste et de son équipe
Et quelle première enquête pour moi... Un cadavre qui revient à la vie, une autocombustion, une exsanguination, des mises en scènes aux goûts douteux, j'ai douté que mon estomac tienne le coup. Mes yeux aussi. Mais il n'en a rien été ! J'avais beau être gagnée par un certain dégoût au cours de quelques scènes, mon addiction croissante pour ce roman était la plus forte. L'inconnue du prologue avait - de toute manière - beaucoup trop attiré mon attention pour que je laisse mes interrogations sans réponse.
Surtout, je crois aussi que j'ai rapidement ressenti de l'affection pour Coste, pour son équipe, les liens qui les unissent, et de l'admiration, pour ce qu'ils font au quotidien, pour leur courage et leur détermination. J'ai apprécié leur personnalité, ce qu'ils amènent ensemble au roman : cynisme, grande gueule, enthousiasme, douceur. En dehors du fait de suivre une équipe de policiers, on suit aussi une bande de potes, une famille, aux codes différents mais à la loyauté et à l'amour tout aussi forts.
A côté de ça, on a une intrigue dense et complète, un décor trop réel, une écriture à couper le souffle et une tension qui ne se relâche pas. Lorsque j'ai appris qu'Olivier Norek est lui-même policier au coeur de la Seine-Saint-Denis, j'ai tout de suite compris pourquoi Code 93 sonnait si juste, si tangible. Sa plume est très visuelle, qu'il s'agisse des descriptions ou de suivre simplement les pensées de chacun, on a le sentiment d'être dedans. C'est prenant, parce qu'on apprécie le récit, mais c'est aussi son réalisme qui m'a accrochée et totalement captivée.
J'ai donc passé un excellent moment de lecture, me lançant sur des pistes parfois improbables, m'imaginant à tort en plein roman fantastique [ce qui n'aura pas été pour me déplaire d'ailleurs, j'aurais eu trop peur de me perdre si cela avait été le cas !]. Et même si j'ai fini par découvrir le monstre qui se cachait derrière ces crimes, mon plaisir n'a en rien été diminué. Parce que jusqu'au bout, Olivier Norek sait conserver certains mystères et distiller petit à petit la vérité...

~~~~~~
Code 93 d'Olivier Norek aura été mon premier thriller, et je pense bien qu'il ne sera pas le dernier ! Même si c'était sombre, parfois écoeurant, c'est une entrée en matière surprenante et addictive, qui me donne envie de retenter l'expérience. Entre cette plume au réalisme fou et cette intrigue rondement menée, plus que de suivre l'enquête, j'ai eu l'impression d'être dans une enquête. Et je dois l'avouer, j'ai été séduite par l'équipe de Coste, tellement complémentaire et finalement attachante.
A votre tour de mener l'enquête ! 

8 commentaires:

  1. Salut Mademoiselle. Merci pour cette critique, plutôt une chronique vu la qualité ! Votre premier thriller ? J'en suis plus qu'honoré et ravi qu'il vous ait plu. Vous en parlez en tout cas avec beaucoup de passion et j'en suis très touché. Alors je vous invite à retrouver ces flics dans Territoires, la suite des aventures de Coste. Et reparlons-en ? Avec mon amitié. Olivier Norek.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous pour votre passage par ici et votre message, qui me va droit au coeur ! Je suis ravie d'avoir pu faire cette première découverte en compagnie de Coste et de vos mots. Ainsi, Territoires est déjà noté dans la liste de mes prochains achats. J'en reparlerais pour vous avec grand plaisir. En vous remerciant encore, Magdalena

      Supprimer
  2. Alors ça... C'est probablement le genre de livre que je ne lirai JAMAIS x)
    J'ai vraiment trop de mal surtout quand ça se passe en France... En même temps tant mieux parce qu'à un moment, j'vais pas m'en sortir de ma WL :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bon de savoir dire non ;) Mais ne jamais dire jamais aussi.
      Ici, le lieu ne m'a pas trop gênée : passer quelques années dans le 93, puis dans le 92, quelques passages faisaient écho en moi et c'était sympa de retrouver dans ce roman un « bout de chez soi ».
      Et si tu me partageais ta WL ? :3

      Supprimer
  3. Tu as lu un polar ! Je t'ai transmis la passion de la lecture sans penser qu'un jour tu me rejoindrais sur mes livres de prédilection. Alors bienvenue, surtout que ta première fois semble être un coup de foudre et bravo pour cela à Olivier Norek. Pourtant ce n'est faute d'en avoir eu entre les mains car je t'envoyais très souvent chercher ces rectangle ou carré de pages. A mon tour maintenant de le lire, j'ai hâte de rajouter un auteur à ma collection. Ta toute première fan......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui l'eut cru ! Maintenant, je pourrais aussi te demander conseil pour continuer dans ce genre et nous pourrons papoter livres davantage. A force de m'en donner à te ramener, à remporter, tu as sûrement petit à petit fait naître une petite étincelle, qui vient de s'embraser. J'ai hâte de faire ma prochaine découverte :)
      Compte sur moi pour venir l'ajouter à ta pile à lire !

      Supprimer
  4. Je suis tellement contente que tu aies aimé ;) !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est grâce à toi ! ♥ Merci beaucoup !!

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥