-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

vendredi 30 juin 2017

=> Miss you - Kate Eberlen <=

Éditeur : NiL
Traductrice : Christine Bouchareine
Genre : adulte, contemporain, romance
Public : /
Nombre de pages : 528
Date de parution : 01/06/2017
Prix : 22€
- One-shot -

Résumé
« « Aujourd'hui est le premier jour du reste de ta vie. » Cette phrase, Tess l'a vue des centaines de fois sur une assiette chez elle, dans le sud de l'Angleterre. En cet été 1997, la jeune fille ne peut s'empêcher d'y songer tandis qu'elle savoure la fin de ses vacances idylliques à Florence avec sa meilleure amie. Car sa vie est bel et bien sur le point de changer : elle s'apprête à entrer à l'université. À son retour pourtant, une terrible nouvelle va bouleverser son existence à jamais.
Gus est aussi en vacances à Florence, avec ses parents. La vie de sa famille a déjà changé de manière soudaine et tragique depuis que son frère a disparu, et Gus ne pense qu'à une chose : voler de ses propres ailes. À la rentrée, lui doit entamer des études de médecine.
Ce jour-là, ces deux inconnus admirent côte à côte la basilique San Miniato al Monte...
Au cours des seize prochaines années, leurs chemins vont se croiser et se recroiser, quelques secondes à peine, sans que l'un ou l'autre ne s'en aperçoive. Séparés par la distance et leurs destins respectifs, auront-ils un jour l'occasion de se découvrir ? »

Avis
Voici le second contemporain adulte qui m'aura fait succomber en ce mois de juin : Miss you de Kate Eberlen. S'il m'a manqué un soupçon de quelque chose pour avoir le coup de coeur, je suis néanmoins certaine d'être tombée amoureuse de ce roman, d'Angus et de Tess. Il m'a rappelé mon coup de coeur pour ces histoires de destin et d'âmes soeurs, pour les amours qui se font et se défont. On ne croise pas toujours la bonne personne, au bon moment, mais Angus et Tess nous démontrent qu'elle est toujours là, attendant que nous soyons prêts pour elle... Ou juste que le destin cesse de se jouer de nous

Italie. C'est la fin de l'été et deux adolescents anglais se croisent devant la basilique San Miniato al Monte. Ils échangent un regard, puis laissent le moment filer. Ils se recroiseront quelques fois avant leur retour en Angleterre. Tess et Angus ne se connaissent pas, mais ils auraient pu. En tout cas, ils sont fait pour être ensemble, quand le moment sera le bon. Pour l'instant, chacun s'apprête à vivre une vie qu'il n'a pas choisi, suivre des rêves qu'ils n'ont pas fait. 

Tess et Gus Tour à tour dans le roman, je les ai appréciés puis détestés, détestés puis aimés. Ils dégagent tous deux une profondeur terriblement humaine, et au fil du temps qu'on passe avec eux, ils passent d'abord de personnages à connaissances, de connaissances à amis. Kate Eberlen a réussi à me donner le sentiment - très fort - que Tess et Angus n'existent pas seulement dans son roman, mais qu'ils sont partout, dans mon esprit et ailleurs. En cela, Miss you est aussi bourré de réalisme, non seulement parce qu'il ne présente pas des protagonistes parfaits, mais parce qu'ils les dévoilent dans le quotidien : leurs failles, leurs erreurs, leurs regrets, leurs bonheurs, leurs espoirs.
Et même de manière générale, Kate Eberlen possède une plume très vivante. Miss you est rempli de [belles] descriptions : les lieux, les émotions, l'autrice permet au lecteur de se représenter le moindre endroit, le moindre sentiment des protagonistes. De l'Italie à l'Angleterre, des couloirs d'une fac à la vie de famille, le lecteur s'y trouve, explore, ressent. Et des émotions, il y en a tellement ! De la joie à la déception : celle de passer ses plus belles vacances à celle d'entrer dans une vie qu'on ne pensait pas vivre. Pendant ces derniers jours en Italie Tess et Gus sont à l'orée de deux chemins, deux chemins qu'ils ne pensaient pas prendre...
Miss you nous parle finalement d'une intrigue qu'on a tous déjà lue ou vue au moins une fois. Deux êtres qui se croisent brièvement, l'étincelle entre eux d'un quelque chose et les imprévus qui s'en mêlent. Mais le roman n'en est pas moins addictif, à la manière d'un bon policier. Le lecteur se prend rapidement au jeu de ce chassé-croisé, et pour ma part j'ai vécu intensément chaque instant où Tess et Gus sont si près [mais encore trop loin] l'un de l'autre qu'ils pourraient se voir. J'ai tourné les pages avec délice, avec enthousiasme, avec tension, perdue entre mes propres émotions et celles que me livraient Gus et Tess.
La fin ne nous dit pas tout, même si on lit entre les lignes. J'en suis tout de même ressortie le coeur gros et pleine de rêves, pleine d'amour. Il se passe des choses vraiment tristes dans ce roman, les protagonistes ont affronté et affrontent tous deux pas mal d'aléas, mais c'est la vie, abordée dans tous ses aspects. Miss you, c'est à la fois un roman pour apprendre à se relever et à aimer, à chuter et espérer encore, qui nous dit que rien n'est jamais perdu. De l'amitié aux liens familiaux, des conflits de couple au véritable amour, c'est un récit intemporel et d'une grande force qui vous attend ! 

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
« À quelle vitesse stupéfiante notre esprit s'adapte ! Une seconde, je me tenais dans la rue, accablé de me retrouver sans domicile ; la suivante j'escaladais ma maîtresse, envahi par l'incrédulité délirante que doit ressentir un gagnant de l'Euromillions.
Gagner le gros lot représente un conte de fées pour la plupart des gens, qui oublient que les contes cachent un côté sombre. »

~~~~~~
Miss you de Kate Eberlen me convainc de plus en plus que je pourrais également trouver mon bonheur en littérature adulte ! J'ai vécu avec ce roman des moments très importants, qu'ils soient douloureux et émouvants. Et je sais que je n'oublierai ni Tess ni Angus avant un moment. Peut-être était-il écrit que leur histoire me plairait, en tout cas, il est tombé dans mes mains au meilleur moment possible.
Un premier roman saisissant et renversant !

+ Merci à Babelio et aux éditions Nil pour cette lecture

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot ♥