-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

lundi 7 novembre 2016

=> La prophétie des oiseaux - Hélène Montardre [Océania, #1] <=

Réédition 2016 
Tome 1/4 (tous parus)
Éditeur : Rageot
Genre : contemporain, anticipation
Public : dès 12 ans
Nombre de pages : 346
Date de parution : 14/09/2016
Prix : 5,20€

Résumé
« Les changements climatiques ont fait leur oeuvre : la mer a peu à peu dévoré la terre et, bientôt, les côtes de l'Europe seront noyées sous les flots. Désormais, il n'y a plus qu'une seule solution : s'enfuir. Pour sauver sa vie, Flavia, seize ans, embarque sur un voilier, direction New York.
Là-bas, elle a une chance de pouvoir se mettre à l'abri... et de se rendre utile. Car la jeune fille a hérité d'un savoir ancestral : en lisant dans le vol des oiseaux, elle comprend la planète et ses évolutions. Mais ce don lui suffira-t-il à affronter ce monde nouveau et effrayant ? »

Avis
Ado et fraîchement inscrite à la bibliothèque, je suis plusieurs fois passée devant la saga Océania, m'arrêtant sans sauter le pas. Des années plus tard, voilà le premier tome qui ressurgit et je craque complètement pour sa nouvelle couverture ! En début de rentrée scolaire, La prophétie des oiseaux a fait son retour en librairie, drapée d'une couverture aussi accrocheuse qu'évocatrice. Je suis restée fascinée par ces yeux qui me fixaient, et cette accroche : « Si la montée des eaux était pour aujourd'hui... » Il ne m'en a pas fallu davantage pour que je me lance dedans dès sa réception. 

Flavia vit à une époque pas si différente de la nôtre, où le réchauffement climatique et la montée des eaux sont une réalité. L'océan gagne de plus en plus les terres, à tel point que les villages et villes côtières sont évacués, fuis, abandonnés. Mais Flavia et son grand-père sont restés, continuant d'observer les oiseaux et leurs présages. Jusqu'au jour où une opportunité immanquable s'offre à Flavia : rejoindre les États-Unis, dont les côtes sont fermées depuis des années. Pour cela, elle devra toutefois quitter son grand-père et s'immiscer dans un pays dont elle ne sait plus rien...

Encore une fois, je ne sais pas pourquoi j'ai tardé si longtemps avant de succomber à la tentation ! La prophétie des oiseaux n'a certainement pas été un coup de coeur, mais très loin d'être une déception aussi, c'est une lecture comme je les aime. Un récit divertissant, porté par un personnage fort et déterminé, qui nous amène à réfléchir, nous interroger. Avec réalisme et ingéniosité, une touche de romantisme aussi, Hélène Montardre revient sur les conséquences du réchauffement climatique, des changements de saison, apportant aux lecteurs de tous âges un horizon aussi probable qu'effrayant.
Le fait qu'on ne se trouve pas à proprement parler dans une dystopie, et davantage dans un roman d'anticipation, gonfle la possibilité d'une telle histoire. N'en entendons-nous pas déjà parfois parler de ces températures trop élevées, de ces glaces qui n'auraient pas dû disparaître ? Ici, le phénomène est poussé et on entre pleinement dans la problématique de la montée des eaux. Son impact sur les territoires, la faune, la flore, la politique, l'économie, les médias, tout est pensé, révélé, développé. J'ai aimé qu'il n'y ait pas de mystères un peu trop gros, que l'auteur nous donne rapidement une vision d'ensemble quant aux répercussions d'un tel changement.
Flavia vit en France, un pays qui n'a pas pris assez de mesures contre la montée des mers et des océans. À peine quelques sacs de sables par endroits, le pays comptant sur les dunes et les falaises pour protéger ses côtes. Autour de Flavia, les maisons se vident, l'école s'arrête, l'eau avance. Au point qu'elle finit par l'entendre de chez elle, de plus en plus proche. Son grand-père décide qu'il est temps qu'elle parte, qu'elle sauve sa vie. Après avoir été coupée du monde depuis des mois (communications interrompues ou disparates), Flavia arrive à Paris, où la foule impressionne. Une première étape avant les États-Unis et New-York ! Mais que trouvera-t-elle outre Atlantique, et pourra-t-elle traverser cet océan, devenu plus sauvage ? 
Je n'étais pas certaine de ressentir quelque chose pour Flavia pendant les premiers chapitres, mais elle finit par montrer un côté attachant. Le regard qu'elle porte sur les choses qui l'entourent, les gens, passé son isolement forcé, elle nous ouvre au monde qui est à présent le sien/qui n'est pas si loin du nôtre. C'est une jeune fille qui se révèle forte, déterminée. Je n'ai cependant pas toujours suivi son empressement et ses doutes. Mais elle se découvre, apprend vite à se débrouiller seule, il faut bien quelques erreurs dans son parcours. D'autres personnages, secondaires, ont attiré mon attention, que j'espère bien retrouver par la suite.
L'histoire emporte vite son lecteur, à la manière d'une vague. Une plume légère et des descriptions qui coupent souvent le souffle, on se représente sans mal Flavia observant les oiseaux, l'océan. Hélène Montardre a su pour moi retranscrire cette impression parfois indescriptible que l'on peut ressentir face à cette étendue infinie bleue/bleu sombre, gargouillante et imprévisible. Le récit se déroule sans accrocs, de secrets en révélations, de départ en aventure. J'ai tout de même eu un bémol avec la mini romance qui s'installe à un moment - une première pour moi. Peut-être que je n'en saisis pas encore toutes les ramifications, mais elle m'a paru si rapide, si facile... Heureusement que la suite est déjà là ! 

~~~~~~
Vous l'aurez compris, je suis ravie de m'être enfin lancée dans la lecture de La prophétie des oiseaux de Hélène Montardre ! Premier tome de la quadrilogie Océania, l'auteur y pose les bases prometteuses d'un récit d'anticipation tout à fait probable quant à l'impact de la montée des eaux. L'univers est complet et n'oublie à mon sens aucune donnée, qu'elle soit politique, économique, territoriale,... Porté par une héroïne au caractère qui se révèle, le récit embarque son lecteur sans peine, des côtes bretonnes à New-York. Un voyage que vous ne regretterez pas ! 

+ Je remercie les éditions Rageot pour cette lecture

4 commentaires:

  1. Et bien, et bien... Je ne connaissais pas du tout cette saga et je dois dire que tu as réussi à m'intriguer. Je ne suis pas à 100% convaincue encore mais curieuse de découvrir Flavie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse d'avoir joué les entremetteuses entre elle et toi :D

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas cette saga, mais même si je ne pense pas me l'acheter si je tombe dessus en bibliothèque alors je l'emprunterais! ♥

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais vraiment pas cette série, et tu me donnes bien envie de la découvrir ! Et tu as raison, la couverture attire vraiment l'oeil !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥