-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

mercredi 22 juin 2016

=> Sunshine - Paige McKenzie [Sunshine, #1] <=


Éditeur : Hachette 
Collection : Black Moon
Traductrice : Brigitte Hébert
Genre : ado, fantastique
Public : dès 14 ans
Nombre de pages : 304
Date de parution : 10/02/2016
Prix : 15€

Résumé :
« Peu après son seizième anniversaire, Sunshine déménage avec sa mère à Ridgemont, dans l'État de Washington. Pour elle, rien n'est plus effrayant que cette ville, pleine de brouillard sous un ciel gris, même en été. Rien...
Sauf peut-être leur nouvelle maison. Il y fait toujours froid, et il s'y passe des choses franchement bizarres.
Sunshine ne croyait pas aux fantômes.
Jusqu'à maintenant. »

Avis
J'ai commencé la lecture de Sunshine alors qu'il faisait nuit et que j'étais seule chez moi. Pour être franche, j'ai eu de meilleures idées... Pourquoi ? Non pas que l'histoire est mauvaise, loin de là, mais qu'est-ce que j'ai eu les pétoches ! Les films d'horreur/épouvante et moi, on n'est pas très copains, même si je les aime bien : je sursaute, je crie, je me cache les yeux. Lire Sunshine, ç'a été comme regarder un film d'épouvante. Sauf que je ne pouvais pas fermer les yeux - pas même pour dormir. Frissons garantis

Sunshine emménage avec sa mère adoptive à Ridgemont, une ville très différente de celle où elles vivaient avant. La météo y est brumeuse, froide et continuellement grise. Qu'importe, sa mère a eu une belle opportunité ici et Sunshine peut rester en contact avec sa meilleure amie Ashley. Mais la jeune fille trouve sa nouvelle maison peu accueillante et ne tarde pas être victime de faits étranges. À commencer par les bruits qu'elle entend en pleine nuit dans la salle de bains, et cette voix de fillette qui lui a murmuré : « Bonne nuit »...

Oui, j'ai eu peur. Oui, j'ai mal dormi. Et pourtant, qu'est-ce que c'était cool ! Sunshine m'a donné le frisson que j'attendais. Dans ses moments de peur, dans ses moments un peu guimauve. C'est un roman qui nous donne la chair de poule, dans ce qu'il a de terrifiant et dans ce qu'il a de commun. Le récit est prenant, captivant, rythmé. J'ai eu l'impression de lire ce roman comme si j'y étais. Parce que Paige McKenzie ne tourne pas autour du pot et évoque directement le problème...
Sunshine vient d'emménager dans une ville un peu éteinte, brumeuse, et, surtout, dans une maison bien creepy, genre bruits étranges et voix de fillette... L'effet a été pour moi immédiat et accrocheur : la chair de poule qui grimpe sur mes bras et l'envie irrépressible d'en apprendre davantage. La plume de Paige McKenzie est efficace, vive et fantastique à souhait. Elle nous entraîne dans une histoire touchante, fondée sur la famille, l'abandon et l'amitié. Et dont le maître mot reste le mystère !
Sunshine conduit son lecteur de surprise en surprise, par la tournure que prend l'intrigue et par la présence d'un mystérieux narrateur... J'ai beaucoup aimé la proposition de l'auteur concernant la nature des esprits, leurs possibilités après la mort. Le temps de ma lecture, j'ai cru en ces histoires de fantômes, de portes qui claquent, d'ombres sur des photos, que je pense souvent tirées par les cheveux. Quant au narrateur mystérieux, il prend la voix dans quelques chapitres, il semble tout connaître de Sunshine et pousse le lecteur à s'interroger sur son identité, son rôle.
Les surprises viennent aussi des deux personnages principaux, Sunshine et Nolan. Sunshine est une jeune fille pétillante, qui n'a pas froid aux yeux ! Face à ce qu'elle vit, ses réactions m'ont stupéfiée et questionnée : aurais-je pu faire de même ? Peut-être, peut-être pas. En dehors de ses aventures terrifiantes, c'est une jeune fille comme les autres, à quelques détails près. Par exemple, une complicité unique avec sa mère, un attrait pour le vintage et des yeux de chat. Nolan, lui, c'est le garçon qu'on rêve de rencontrer si on est hanté. Son intérêt pour Sunshine, sa propre histoire, c'est un personnage touchant, à plusieurs égards. On l'aime pour son amitié et sa ténacité !
Autant de points positifs qui font que le final de Sunshine semble arriver trop vite, alors qu'on a découvert chaque chapitre avec avidité. Et que l'auteur nous laisse sur un cliffhanger un peu fou, qui nous laisse avec de nouvelles questions et donne furieusement envie de découvrir la suite. Plus qu'un roman frissonnant à la tension permanente, Sunshine c'est aussi un récit touchant, aux personnages émouvants. Je ressors ravie de cette lecture, et plus encore en sachant que la suite ne va pas tarder à sortir !

~~~~~~
S'il fallait résumé Sunshine de Paige McKenzie en deux mots : effrayant et humain ! Ce n'est pas seulement un roman qui fait peur, c'est aussi un roman qui évoque les thèmes de la famille, de l'abandon, de l'amitié. Paige McKenzie entrelace ces thèmes avec les éléments fantastiques, tels que les murmures d'une fillette, des objets soudainement animés. De quoi faire frissonner le lecteur ! Sunshine est une héroïne courageuse (par ses actes) et originale (par ses relations avec sa mère, avec Nolan). Si bien que son histoire devient aussi terrifiante que touchante au fil de pages. La plume de l'auteur maintient une tension efficace, je suis restée captivée du début à la fin ! 
Si vous voulez frissonner cet été, Sunshine est votre livre !

L'avis des copines : 

+ Merci aux éditions Hachette pour cette lecture

Challenge jeunesse/young adult : 27/65

12 commentaires:

  1. Contente que tu aies aimé :) Ce premier tome m'avait également bien plu... et m'avait un peu fait flipper aussi ^^ Hâte de découvrir la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis rassurée de savoir que je n'étais pas été seule à avoir un peu (beaucoup) la trouille :D
      Oui ! Vivement sa sortie !

      Supprimer
  2. OLALAAAAAAAA rien que le résumé me fout les pétoches! haha le coup du "bonne nuit"... MAMAANNNN
    Mais il me fait trop trop trop trop envie grâce à ta chronique! Je le mets dans ma WL tout de suite! Merci copine <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est disponible sur NetGalley, si jamais ;)
      Ce « Bonne nuit » m'a donné la chair de poule x)

      Supprimer
  3. Ouhlàlà si il fait peu à ce point, froussarde comme je suis, il ne vaut mieux pas que je le lise :p!

    (sinon, n'hésites pas à m'envoyer un mp pour la lecture commune à plumesensible@gmail.com, je préfère te donner mon adresse mail car je ne sais pas si tu l'as :3 !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas qu'une histoire qui fait peur, et c'est pour moi ce qui fait tout le charme de ce roman :D

      (Il faut que je m'occupe de ça ! Je me suis laissée déborder cette semaine xD J'arrive prochainement dans ta boîte mail ♥)

      Supprimer
  4. Même si je n'ai pas eu aussi peur que toi au moment de cette lecture, j'ai vraiment apprécié celle-ci et l'univers présenté par l'auteure.
    Il me tarde de découvrir la suite de cette mythologie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je suis bon public en matière de suspense, épouvante,... ^_^
      J'ai hâte de voir aussi ce que la suite nous réserve !

      Supprimer
  5. Penny Dreadful a beaucoup aimé ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À toi de le découvrir maintenant :D

      Supprimer
  6. Je suis tellement froussarde que j'ai peur d'avoir peur. Que j'ai peur devant Walking Dead (alors que bon, on est d'accord que les gens normaux sursautent à peine). J'ai même eu peur en voyant Scream quand j'étais ado. Bref, je pense que ce bouquin n'est clairement pas pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi eu peur en regardant The Walking Dead [mais qu'est-ce que j'aime cette série !]. Genre sursauts sur le canapé et frissons au moindre bruit une fois couchée haha (Du coup, on n'est pas normales ?)
      J'ai failli penser la même chose, mais j'ai l'impression qu'il a y une différence lorsque je lis et lorsque je regarde ; même si l'on pourrait se dire que laisser place à l'imagination est pire... Du coup, je suis comme un papillon qui s'approche d'une flamme parce qu'elle brille [au risque de se brûler] : j'y reviens toujours. Accro aux frissons peut-être x)

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥