-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

vendredi 8 mai 2015

=> La symphonie des Abysses, Livre II - Carina Rozenfeld <=

Acheté et dédicacé lors du SLPJ de Montreuil, j'ai ensuite laissé ce petit bijou dans un coin de ma PAL en prévision d'une LC avec Léna Puis profité d'un week end à 1000 - qui coïncidait avec notre date de LC - pour me plonger pleinement dans le livre II de La symphonie des abysses. Carina Rozenfeld y a encore fait des merveilles !

Éditeur : Robert Laffont
Collection : Collection R
Genre : roman, dystopie
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 432
Date de parution : 20/11/2014
Prix : 17,90€

Résumé
[Spoilers - Surlignez le texte pour le découvrir]
"Une nouvelle ville, de nouvelles lois, les mêmes interdits. 
Abrielle et ses compagnons croyaient s'être affranchis du tyrannique Règlement Intérieur. Hélas, ils vont découvrir que les rêves qu'ils portent en eux ne pourront jamais s'exprimer dans l'enceinte du Mur. Mais leur rencontre avec Eyal, jeune homme assoiffé de vérité, va faire renaître l'espoir.
Aucun mur, aussi haut soit-il, ne peut étouffer les coeurs épris de liberté.
Car un passage vers l'extérieur existe bel et bien. Pour y accéder, Abrielle et ses amis vont devoir vaincre les terribles gardiens qui le défendent farouchement...
C'est en n'étant personne que l'on peut devenir quelqu'un."

Avis
J'avais beaucoup beaucoup aimé le premier tome de La symphonie des abysses. Aussi en attendais-je tout autant de cette suite. J'avais hâte de me replonger dans cette dystopie, de retrouver ses personnages et surtout la plume de Carina Rozenfeld, avec laquelle ça ne loupe jamais ! Je voulais des réponses, j'ai été servie. Je voulais me ravir de mots, j'ai été ravie. Je voulais du voyage, j'ai voyagé. Un sans faute et une fin merveilleuse

Pas de spoils. Pas de résumé.

Voilà, La symphonie des abysses, c'est fini... Et décidément, ce second tome n'a rien à envier à son prédécesseur et offre aux lecteurs une conclusion agréable, qui répond à toutes les questions et dévoile les derniers secrets de l'Atoll. Le tout sur fond de mélodie, de poésie, de liberté, d'égalité et de tolérance. Un dyptique merveilleux, captivant, qui pousse à la réflexion et nous invite au voyage. On en ressort grandi et émerveillé, convaincu et entendu, tant les héros qui ont mené l'aventure de La symphonie des abysses nous parlent et nous ressemblent.
Si les premiers villages de l'Anneau que nous avions rencontrés dans le livre I me hérissaient un peu, entre l'un où il n'y a pas d'amour, l'autre où la musique est interdite, je ne m'attendais pas à tomber sur un nouveau village et de nouvelles contraintes/règles de vie... A nouveau, j'ai ressenti ce que cela pouvait être de vivre ainsi, je n'ai eu aucun mal à me représenter les lieux, et j'ai glissé dans le roman.
Le livre II s'ouvre sur la découverte d'un nouveau personnage et d'un nouveau contexte. Eyal est un habitant de Portes et Portes est une ville divisée en deux. Au nord, les peaux claires ; au sud, les peaux foncées. Et la règle en vigueur ici est que personne ne doit se mélanger et chacun doit rester dans sa partie de la ville. Les métissages sont donc interdits, et regardés d'un très mauvais oeil lorsqu'ils se produisent. Eyal en sait quelque chose. 
J'ai rapidement accroché à ce personnage, tout en fougue et plein d'innocence. Eyal est une personne qui se fait discrète mais qui aspire à en apprendre plus sur le monde qui l'entoure. Le jeune homme se pose des questions et se donnera les moyens de trouver la vérité. J'ai aimé ce protagoniste plein de réflexion, fruit d'un amour défendu, qui ne baisse les bras à aucun moment malgré les épreuves qui l'attendent. 
Quant aux Neutres et à Abrielle, j'ai été tout simplement ravie de les retrouver ! Les choses ont beaucoup évolué pour eux [non, je ne vous dirai rien] et on retrouve des personnages plus matures, grandis par ce qu'ils ont affronté. Cependant, ils sont encore en quête de vérités, et d'eux-mêmes. Ca et Sa doivent se faire à leur nouveau corps, leur nouvelle image. S'aimeront-ils toujours, comme la première fois ? Tout est nouveau, tout est à réapprendre. Puis la force d'Abrielle vient tracter ce trio. Pleine de courage et portée par la symphonie, la jeune fille se révèle de plus en plus et c'est magnifique d'assister à son éclosion.
Si les cent premières pages sont - à l'image du premier tome - une amorce à l'intrigue et nous situe dans ce nouveau contexte, par la suite, ce n'est plus qu'actions et rebondissements, dangers et espoirs. La plume de Carina Rozenfeld n'y perd rien et on suit chaque révélation le coeur battant, souvent inquiets pour les protagonistes. Jusqu'à ce que le final s'annonce... Si on a beau voir venir l'explication finale, on ne peut que s'émerveiller devant les dernières scènes, subjugué par la beauté de ce que nos compagnons d'aventure découvrent et le message que nous porte l'auteur à travers La symphonie des abysses.

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre :
"- Tu es ma symphonie à moi, ne t'arrête jamais de chanter pour mon âme, s'il te plaît."

~~~~~~
Le livre II de La symphonie des abysses de Carina Rozenfeld a été une découverte et une lecture puissante ! La plume de l'auteur nous entraîne entre voyage et réflexion, pour nous faire ressortir de cette aventure grandis et émerveillés. Parce que La symphonie des abysses, c'est un très beau dyptique, sur la forme comme sur le fond ! Au travers de personnages comme Abrielle, Ca, Sa et Eyal, Carina Rozenfeld véhicule des idées et des valeurs, nous parle de tolérance et de liberté. Quant à l'écriture... La couverture n'est qu'un écrin qui renferme un bijou magnifique ! 
Décollez vite pour l'Anneau, lisez et libérez-vous ♥ 


6 commentaires:

  1. J'ai été ravie de faire cette LC avec toii♥ :)
    On a le même avis, et j'ai aussi adoré ce second tome ! *-*
    J'ai hâte de découvrir d'autres livres de cette auteur (=
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi :D ♥
      Également ! Et sa prochaine série avec CJ Daugherty a l'air top !! Vivement qu'on en sache plus ;)
      Bisous <3

      Supprimer
  2. Il faudra que je découvre cette saga :) ! J'ai lu d'autres livres de cette auteure mais pas celle-ci qui l'a rendue si connue :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si les autres romans de l'auteur t'ont plu, je pense que cette histoire te plaira également ! :D

      Supprimer
  3. Une saga que j'aimerais bien découvrir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes le style de Carina Rozenfeld, ou juste pour la découverte et les valeurs que ce dyptique véhicule, ça vaut vraiment le coup :)

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥