-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

jeudi 5 septembre 2013

=> Salvation [Enclave, #2] - Ann Aguirre <=

Après avoir eu un coup de coeur pour le premier tome, hors de question de ne pas me jeter sur la suite d'Enclave, la saga d'Ann Aguirre, sortie en août dernier. Et sitôt La 5e Vague fini, je me suis empressée de l'ouvrir. Sauf que voilà, Salvation est à présent lui aussi terminé... Et j'enchaîne avec un second coup de coeur


Éditeur : Hachette roman
Collection : Black Moon
Genre : roman, dystopie
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 360
Date de parution : 14/08/2013
Prix : 16€

Résumé :
"Dans l'Enclave, j'étais une Chasseuse. Je protégeais les miens. Mais à Salvation, je ne suis plus rien. On me traite comme une môme. Je dois apprendre à coudre. Porter des robes. Aller à l'école. Et Del ne m'adresse même plus la parole. Ce petit paradis sur Terre est vraiment un enfer. 
Pourtant, moi, je sais que la menace est toujours là. Tapie dans l'ombre. Qui nous observe. Les Monstres nous ont suivis. Ils sont toujours plus nombreux. Toujours plus intelligents. Toujours plus affamés. 
Ils vont nous attaquer. Je le sens. Et ce jour-là, je serai prête."

Avis
J'en re-veux ! J'en re-veux ! J'en re-veux ! 
Un second tome qui me fait dire que je ne me vois pas me lasser de la saga [ni même de la dystopie] pour le moment. Des fois, le tome deux a tendance à ne pas satisfaire, à être bien, sans plus, comparé à la découverte du premier. Sauf que ce n'est pas nécessairement une réalité ! Salvation me le prouve encore Ou peut-être juste le fait que j'ai plus souvent été ravie par une suite que déçue. Quoi qu'il en soit, le prochain sera long à attendre... 

Trèfle, Del, Tegan et Bandit sont sauvés, Salvation leur ouvre ses portes. Seulement, la ville n'est pas tout à fait ce à quoi ils s'attendaient. Surtout pour Trèfle. Habituée à se battre et à se vêtir de sa tenue de combat, elle se retrouve à devoir aller à l'école, s'exercer à la couture et porter des robes. Pour elle, Salvation traite les femmes comme des mômes, et elle a très vite l'impression de ne plus être utile. De ne plus être Chasseuse. Encore plus alors que Del n'a de cesse de l'éviter et ne lui adresse pas le moindre mot. Heureusement, Bandit la comprend. Ils sont pareils. Cependant, aucun n'oublie la menace qui pèse au-delà des murs de la ville. Après une première attaque, Trèfle en est sûre : non seulement les Monstres les ont suivis, mais ils ont aussi... évolué. Va-t-elle attendre sagement comme toutes les femmes de Salvation ou reprendre les armes et se battre ? 

Le plus de ce tome, c'est qu'il fait évoluer la série. Il se présente comme une sorte de suite à part : un nouveau lieu, de nouveaux personnages. On sent d'emblée une réelle évolution, tant dans les personnages que dans le roman en lui-même. Que ce soit du tome 1 au tome 2, ou des premières pages de Salvation aux derniers, il y a un mouvement qui s'opère. L'action se déplace, les Monstres changent et les personnages s'adaptent. Et on a vraiment l'impression d'avancer, bien que certaines questions restent encore sans réponse... [Moi, je t'aurais écouté, Del, même si c'était dangereux... ] Enfin, peut-être que ça viendra dans le troisième tome ! 
A la lecture du résumé, ce n'est déjà pas un secret, on retrouve déjà un premier changement dans le triangle amoureux. Entre Del qui ne lui parle plus et Bandit qui se rapproche, le brouillard s'épaissit pour Trèfle, qui ne sait pas vraiment comment agir en matière de relation amoureuse. Quoi de plus normal, ce n'est pas son truc, elle n'a pas grandi pour ça. Elle est Chasseuse, pas Génitrice. C'est presque, un peu, comme retrouver les débuts du premier amour : l'hésitation, les maladresses, les papillons. Et ça a tout chamboulé dans mon petit coeur de fille fleur bleue ! Qui voulez-vous ? Je craque quand il s'agit de romance et entre Del et Bandit, je serais aussi incertaine que Trèfle. Chacun d'eux connaît une situation différente à leur arrivée : le Chasseur est recueilli par M. Jensen, qui gère une étable, et l'ancien Loup s'installe chez le forgeron. Deux activités différents, mais qui leur correspondent plutôt bien, non ? Le Del doux et calme panse des animaux, et le Bandit fier et meneur joue avec le feu. De quoi ne pas perdre de vue la personnalité de chacun. Seule Trèfle se retrouve avec quelque chose qui ne lui convient pas du tout, ou deux : l'école et la couture. Mais n'est-ce pas l'occasion pour elle d'apprendre autre chose ? C'est ainsi qu'on la voit évoluer, tandis qu'elle prend conscience qu'elle n'est pas nécessairement qu'une Chasseuse, même si ce n'est pas toujours facile. Tegan n'est pas sans reste : placée dans la famille du docteur de Salvation, elle travaille avec lui dès qu'elle en a le temps et se découvre un don pour la médecine. Cependant, beaucoup de blessures sont encore à guérir pour cette jeune fille. 
De nouvelles relations s'instaurent entre les personnages. Face à un nouvel environnement, ils doivent s'adapter et trouver leur place, ou bien s'en faire une. Et les choses ne sont pas forcément facile pour tous. Certains se révèlent alors que d'autres se cherchent et le lecteur n'est pas à l'abri des découvertes ;) Personnellement, je les aime tous ! Chacun d'eux m'a donnée des petits frissons, des petits sourires. Un peu plus, et je grattais la page pour les rejoindre. Même si Del, j'aurais surtout gratté la page pour lui foutre des claques ! Je pensais le cerner un peu plus à la fin d'Enclave, mais que nenni. Ce jeune homme n'en fera toujours qu'à sa tête et n'est pas prêt de se débarrasser de son côté mystérieux... Fluck !
Côté nouveaux personnages, il y en a. Et j'ai là aussi eu mes petits chouchous :D Les Oaks, clairement, inévitablement. Ce sont eux qui ont recueilli Trèfle et, malgré leur sombre passé, ils sont géniaux ! Elle n'aurait pas pu rêvé mieux. Ensuite, vient Veinard et sa mémère. J'ai aimé ce vieux sage dès l'instant où il est apparu et je suis contente qu'il se soit davantage dévoilé dans ce tome. On découvre un personnage courageux, entêté, honnête, et son attitude avec Trèfle, impossible de ne pas l'apprécier ! Enfin, Franck. On ne le voit pas beaucoup, mais il a été pour moi représentatif d'un mouvement : il a appris à connaître Trèfle, malgré les a priori, à se battre à ses côtés, à renverser les mentalités de Salvation. Bref, un personnage comme il fait plaisir d'en voir ! 
Et l'action dans tout ça ?! et les Monstres ?! Il y en a tout autant ! Même si cela prend plus de temps à se mettre en place que dans le premier tome. Là, il y a plus d'obstacles pour accéder à la bagarre, à supposer que Trèfle parvienne à rejoindre la garde et à reprendre son rôle de Chasseuse. Je vous laisse voir vous-même ce qu'il en sera de cette question ;) Mais j'ai adoré la manière dont cela s'est fait. Ce n'est pas un combat facile que de s'affirmer, surtout pour une femme dans une société si... sexiste x) Mais qui ne tente rien n'a rien [ou qui ose gagne, comme dirait le chéri ^^] ! Et Trèfle n'a plus rien à perdre. Quant aux Monstres, même la dernière page finie, je me pose encore tout un tas de questions sur eux... Ils m'intriguent grave, je ne vois pas comment le dire autrement. Ils en deviennent presque flippants dans Salvation, flippants parce que visiblement capables de penser et de s'adapter. Out le Monstre qui ressemble à un zombie, ils se mettent à comprendre, à chercher... En un mot comme en cent : à prendre en puissance. Et ils m'ont fait chauffer le ciboulot. J'ai eu mille et une théories sur eux... et aucune que je n'ai pu vraiment confirmer. Pire que tout, ils ont réussi à me faire douter, pour un peu, je les aurais presque sauvé de quelques balles ou coups de couteau. Ils m'ont rendu aussi perplexe à leur sujet que je ne le suis à celui de Del à présent. C'en est déstabilisant, mais dans le bon sens. Du coup, j'ai encore plus hâte que la suite paraisse pour savoir si on les comprendra davantage, et voir si Del va enfin se mettre à nu ! [aucune arrière pensée ;)]


Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
"Avant, les Monstres représentaient une menace que je devais éradiquer pour protéger les plus faibles. Désormais, je les haïssais du plus profond de mon être, car ils m'avaient pris quelqu'un que j'aimais. J'avais découvert le concept de l'amour à Salvation, et je comprenais son sens de manière instinctive. Cela ne pouvait pas s'expliquer avec des mots. C'était comme un rayon de soleil. Comme l'infinie étendue d'eau qui m'avait laissée sans voix après avoir quitté les ruines. Contrairement à ce que je pensais jusque-là, l'amour ne m'avait pas rendue faible. Au contraire."



~~~~
Un tome à la hauteur ! On retrouve dans Salvation tout ce qui a su nous séduire dans Enclave, et même plus. Les choses se complexifient, personne n'est à l'abri. La plume d'Ann Aguirre fait encore des miracles, attachant notre attention au moindre détail, décrivant sentiment et action avec la même finesse. A lire et à mettre dans toutes les mains ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot ♥