-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

lundi 2 septembre 2013

=> La 5e Vague - Rick Yancey <=

Celui-là, mes chéris [j'ai regardé Cristina il n'y a pas longtemps... désolée ^^], c'est une pépite de chez pépite ! Sa sortie a fait moult bruits : sur la blogo, chez la critique. Et à peine paru qu'est déjà prévue son adaptation cinématographique *o* Là, je me suis dit que c'était trop ! Trop pour y résister, trop pour attendre des mois avant de le lire... Bon, pour une sortie en mai, j'ai quand même fait tard et ce pavé m'aura fait un bon mois. Mais le final est là : La 5e Vague de Rick Yancey m'a totalement dévastée Coup de coeur


Éditeur : Robert Laffont 
Collection : Collection R
Genre : roman, YA, fantastique
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 608
Date de parution : 16/05/2013
Prix : 18,50€

Résumé : 

A l'aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait à des humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés. Pour Cassie, rester en vie signifier rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend être..."

Avis : 
Parfois, il y a des petits trésors comme ça, des histoires que tu ne trouves nulle part ailleurs. Vous les ouvrez, vous y plongez. Et soudain, vos convictions volent en éclats, comme une bulle de savon qui éclate. Et vous ne savez plus que croire, ni même à qui vous fiez. Votre seule certitude : ne faire confiance à personne, qui que ce soit et encore moins à vous ! Même une fois que le livre est refermé, que la dernière page vous a laissé, presque à l'abandon, orphelin. Mais demain, s'il y avait une attaque extra-terrestre, je serais prête ! Merci, Cassie :D

Depuis la 1ère Vague, la vie de Cassie a basculé, sans prévenir. Et avec les suivantes, tout n'a fait que dégringoler. Symboles de la menace extraterrestre, chacune d'elle a enclenché le chaos sur Terre, tuant les populations, écrasant les constructions. Le peu qui survit encore est dans l'attente de la prochaine, dans l'insécurité et l'inconfiance la plus totale. A qui se fier et en qui croire ? Aucune idée, d'autant que personne ne sait à quoi ressemble l'envahisseur, appelé l'Autre. Mais Cassie doit survivre, parce qu'elle l'a promis. Et malgré ses plans et ses principes, elle finira par succomber aux charmes d'Evans, un jeune fermier.

Niah, je veux la suite !!! Franchement, avant de songer à lire la suite, je vous conseillerais plutôt de sortir tout de suite de chez vous et de courir à la librairie la plus proche, on ne peut pas passer à côté ! Parce que ce petit coco est une pépite, un joyau. En trois mots : un must to have ! On n'y croirait pas comme ça, mais c'est un concentré de sentiments, de surprises, d'amour et d'espoir. Oui, c'est la guerre et le chaos, aussi, mais qui a dit que tout cela ne pouvait pas cohabiter ? :p
La 5e Vague m'a fait passer par tout un tas d'émotions que je n'aurais pas cru possible au moment où je l'ai ouvert, allant du rire aux larmes, de l'angoisse à l'espoir. Et, je l'avoue, parfois, j'étais même une combattante qui rêvait de faire péter une grosse bombe sur le ravitailleur, pour être l'instant d'après une ado pleine d'amour... Les revirements sont fréquents, et c'est pourtant toujours avec la même justesse, la même efficacité ; si bien que le lecteur ressent tout, comme si Cassie n'était pas seulement un personnage, comme si tout ça n'était pas seulement une histoire. Tout y est tellement vrai. J'ai eu l'impression de devenir Cassie, de vivre son histoire. Et mieux, c'est sans accroc, d'une émotion à l'autre, il n'y a pas de mauvais raccord. C'est cohérent et ça se tient, ça ne tient pas nécessairement de l'hystérie ou de l'idée de faire ressentir juste pour ressentir. Et ça fait un bien fou, de temps à autre, d'observer le paysage démoli, de se dire cinq minutes que tout est perdu, avant de se mettre un bon coup de pieds aux fesses et de se bouger plutôt que de s'apitoyer ! De plus, le langage est tellement direct... Les mots ne sont pas retournés sept fois dans la bouche, ils ne sont pas mâchés ni même retenu. Ils sont à vif, crus, froids ou passionnels. On retombe avec eux dans la réalité du roman, dans toute sa tension et toute son horreur. Et l'effet est plus qu'une réussite !
C'est incroyable la force avec laquelle ce livre vous pénètre, mettant à mal la moindre parcelle de votre corps, de votre être. C'est comme une vague qui déferle sur vous, lorsque vous êtes pris dans son rouleau et que vous ne savez plus qui vous êtes, où est la surface, d'où vous venez. Rick Yancey a cette plume et ce génie, ces mots et cette mélodie, qui vous font forcément fondre, vous et votre petit coeur, pour mieux vous reconstruire après. La 5e Vague n'est pas vraiment le genre qui vous abandonne frustré et avec un coeur en morceaux. Non, non, non ^^ Si l'auteur ne nous ménage pas, il ne nous en laisse pas moins désarmés et distille ci et là ce qu'il faut d'espoir et de courage pour tout abattre et envoyer bouler les méchants comme il faut ! Nan mais ! Et puis, il n'y a pas seulement les émotions qui pénètres, il y a tout. La tension, l'action, le doute. Pendant ma lecture, je suis quasi devenue paranoïaque x) C'est vrai, sommes-nous vraiment à l'abri d'une attaque extraterrestres ? Je n'y avais jamais vraiment pensé, ni même jamais vraiment cru. Mais ce roman m'en a donné l'envie, a semé le doute dans mon esprit. Quant à l'action, Rick Yancey est aussi adroit de sa plume lorsqu'il s'agit de raconter un premier baiser que de faire cracher un M16. Puis, chéri étant militaire, j'avais l'impression de partager quelque chose avec lui, ce qui est une première lorsque je lis un livre. D'ailleurs, pour en entendre souvent parler, je n'ai remarqué que des similitudes entre ce que disait l'auteur et ce que raconte le chéri, surtout en matière de surnoms affectueux et du cassage de moral ! [voilà, c'était l'instant racontetalife ^^] Bref, d'un instant à l'autre, on accroche à tout, et encore plus aux personnages !
Evan quoi ! Bon, ok, le livre ne se résume pas qu'à ce personnage, mais avec Cassie, il est mon gros coup de coeur Tout mignon, tout doux, tout tendre, il m'a fait craquer dès que je l'ai vu dès que Cassie l'a aperçu. Il a ce côté mystérieux et tracassé, torturé, qui me rend toujours folle d'un personnage. On sent vraiment qu'il cache quelque chose, même si on met rapidement le doigt sur ce que c'est... Et pourtant, je n'ai été aucunement capable de lui en vouloir, pas une seule seconde. La faute à ses yeux chocolat aussi [oui, je cherche des excuses] et toutes ses attentions qu'il a. Evan est un personnage qui nous échappe et qu'on apprend à connaître petit à petit, comme s'il se découvrait. Mais il est un peu comme un serpent ou un filet d'eau... C'est quand on croit le saisir qu'il nous échappe. Et sa sincérité m'a juste broyé le coeur C'est un perso authentique, pour qui vous a forcément le coup de foudre !
Et pour Cassie, c'est tout à fait la même chose. On s'attache à elle dès les premières pages et on lie rapidement une relation très intense avec elle. Cette ado seule et démunie qui a vu son monde voler en éclat. Finies les préoccupations de son âge [la fac, un copain,...], elle bascule dans la violence et la survie, dans le doute et l'insécurité. Mais on aime Cassie parce que c'est une battante, parce qu'elle est forte et parce qu'elle manie le M16 comme personne, ou presque. Parce que si demain devait arriver une invasion extraterrestre, nous serions tous comme elle, et nous voudrions tous rester comme elle. Immanquablement, chacun se retrouve dans son personnage, avant tout parce qu'elle est humaine, qu'elle le reste malgré tout ce qui s'abat sur elle. J'ai aussi craqué pour d'autres personnages, mais je refuse d'en parler, sans quoi je pourrais gâcher quelques secrets. Or, je veux vous en laisser la surprise ! Par contre, s'il y en a bien un ou deux que j'aurais volontiers mitrailler sans sourciller une seule fois, ce sont Vosh et Reznick ! Ils ne perdent rien pour attendre, le jour où je les croiserais ;)
Je suis à court de mots... Il y a tant de choses que je voudrais vous confier sur ce titre, pour vous donner l'envie de le lire, et en même temps dans d'autres que je me retiens de dire pour vous laisser le plaisir des les découvrir. J'ai le sentiment de ne pas en avoir dit assez, alors qu'il serait dommage d'en dire trop. Je m'arrêterai donc sur ce conseil : lisez-le !


Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre :
"Le premier meurtre serait le plus difficile, le suivant plus facile, et celui d'après plus facile encore, parce que c'est la règle : même les personnes les plus sensibles s'habituent aux événements les plus douloureux. 
La cruauté n'est pas un trait de personnalité. La cruauté est une habitude."


~~~~
Si vous recherchez un livre dévastateur, c'est LE roman qu'il vous faut ! 
Action, sentiment, intensité, il ne vous épargne rien, saura tirer les bonnes cordes pour vous mettre au supplice, vous retourner le cerveau comme aucun autre. 
La 5e Vague est truffé de génie et mené par une plume qu'on ne peut pas seulement qualifier d'habile, car c'est bien trop peu représentatif. Rick Yancey est un auteur de talent, à suivre de près !
Son seul défaut : la suite ne paraît pas avant mai 2014...

4 commentaires:

  1. Excellente chronique, comme toujours <3 Ce livre est vraiment topissime, tu lui rends tout à fait justice ! J'ai tellement hâte d'avoir la suite entre les mains :D Et puis, comme tu dis... Evan <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. *Rougis* Merci Bouchon :D
      Oui, oui, la suite !! Mais en mai quoi... Je ne sais pas si je serais assez patiente x) Contente de voir que je n'ai pas été la seule marquée par ce personnage ♥

      Supprimer
  2. Je suis en train de le lire et pour le moment j'adore!!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbe ! J'espère que cela continuera ainsi. N'hésite pas à revenir me donner ton avis final :D

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥