-->

Mes dernières chroniques :

       

lundi 2 juillet 2018

=> Pëppo - Séverine Vidal <=


Pëppo
Éditeur : Bayard
Auteure : Séverine Vidal
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "oiseau twitter"Résultat de recherche d'images pour "loga instagram"
Genre : ado, contemporain,
Public : dès 13 ans
Nombre de pages : 176
Date de parution : 06/06/2018
Prix : 13,90€
- One-shot -
- À découvrir également : Quelqu'un qu'on aime ; Nos coeurs tordus ; Seize nuances de première fois -

Résumé :
« Salut mon frère

Je pars à La Jonquera.
Occupe-toi des petits.
Je reviendrai.

Elle a déconné, Frida.
J’ai déjà du mal à m’en sortir quand j’ai que moi à gérer, alors je comprends pas comment elle a pu croire une seconde que je pourrais faire ça. Tout seul.
Je sais même pas comment on chauffe un biberon.
Mettre une couche dans le bon sens.
D’ailleurs tout le monde le dit toujours, et Tonton Max en tête : Pëppo t’as pas de bon sens.
Je suis coincé.
Pëppo, mon gars, t’es coincé. Gravement.
Et tout ce que tu vas faire, à partir d’aujourd’hui et jusqu’au retour de Frida, tu le feras deux mômes sur les bras.
Ou dessous.

Je sais même pas comment ça se porte des bébés. »

Avis :
Pëppo est ma première lecture de Séverine Vidal, autrice à succès de romans pour la jeunesse et pour adolescents. Et c'est une invitation à la relire encore et encore ! Bien qu'au départ, je ne savais pas trop ce que donnerait ma lecture de Pëppo... C'est un fait, ce roman a un style bien à lui. Mais comment ne pas craquer face à tant de tendresse ? Je vous en dis plus tout de suite et j'espère vous aider à ajouter Pëppo à vos lectures estivales

Pëppo est souvent dans la lune, il n'écoute que lui. En partant à l'école, il peut finalement choisir de s'arrêter et d'aller surfer ; il peut penser à une chose et finalement en faire une autre ; il boit des café-chaussette et ouvre un snack ambulant de trempé-choco. Pëppo est plutôt un adolescent atypique, qui marche aux émotions. Quand sa soeur Frida décide de partir, elle le laisse seul avec ses jumeaux. Pour Pëppo, cette situation est impossible. Mais elle sera le début...

Séverine Vidal a une plume originale. De Pëppo, personnage autant que récit, je retiens une grande singularité. C'est un récit qui ne parle pas comme les autres. La narration semble décousue, Pëppo en prévient le lecteur, son histoire ne peut être contée de manière chronologique. Et la singularité s'étend aux personnages : aux airs d'anti-héros, ce ne sont pas vraiment ceux que vous avez l'habitude de rencontrer au rayon ado. Les protagonistes de Pëppo ne ressemblent qu'à eux. C'est pour ça que vous les aimerez tant
Séverine Vidal a une plume délicate. De Pëppo, je retiens la douceur, intelligemment mêlée à un côté loufoque. C'est une harmonie qui permet à l'auteure d'évoquer avec justesse des thèmes forts sans amener de pathos. On n'a jamais envie de plaindre Pëppo, mais chaque jour on est fier de le voir se révéler à lui-même. Comme de voir tous les membres du Ropical évoluer. La perte d'un proche, une absence, l'envie d'être soi, des rêves non réalisés, il y a beaucoup d'histoires en suspens, finie, en cours, ou à écrire, au Ropical.
Séverine Vidal a une plume à émotions. De Pëppo, je retiens les rires, les frissons, même dans la légèreté. Je retiens le coeur serré, la colère. Il y a des passages qui donnent envie de crier, d'autres qui vous mettraient les larmes aux yeux. Pëppo est authentique, sans filtre. Avec les mots de Séverine Vidal, il dit ce qu'il pense, ce qu'il ressent. Le rendu est intime, introspectif, et chamboulant. Parce les mots restent de l'ordre du commun : aussi justes qu'efficaces.
Séverine Vidal a une plume à découvrir. De Pëppo, je retiens beaucoup, et surtout un talent devant lequel je ne vais plus fermer les yeux. Je découvrirais volontiers d'autres romans de cette auteure. Avec Pëppo, ce roman aux allures estivales, j'ai trouvé un récit plus particulier que je ne l'attendais, plus marquant que je ne l'espérais. La justesse, le ton, les personnages, c'est un tout qui a pris du temps à me charmer, à me plaire, mais je ne suis pas prête de me défaire

~~~~~~
Pëppo de Séverine Vidal est passé à un fil du coup de coeur ! J'ai aimé cette découverte, ce récit franc et loufoque. J'ai aimé Pëppo, les dodus, Marie-Lola, Tonton Max, Valdo, les trempés-choco, le café-chaussette,... J'ai aimé les histoires, profondément touchantes, celle de Frida, de Bibiche, de Pëppo. Je vous invite à courir chez votre libraire, à lire ce récit et à le recommander partout ! 
N'hésitez pas à me laisser en commentaire les romans de Séverine Vidal que vous me recommanderiez.

Vous pourriez aimer

1 commentaire:

  1. Ta chronique est toute belle et mignonne, j'ai très envie de découvrir cet adolescent maintenant *-* ! Merciii

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥