-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

mercredi 27 avril 2016

=> Will & Will - David Levithan & John Green <=


Éditeur : Gallimard 
Collection : Scripto
Traductrice : Nathalie Perrony
Genre : YA, contemporain
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 384
Date de parution : 21/08/2014
Prix : 15€

Résumé
« Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de coeur portent la poisse, tout le temps. Alors, dans la vie, autant se faire discret. Son meilleur ami, Tiny Cooper, est à la fois une bénédiction et une vraie plaie : ami fidèle et rayonnant, il est aussi ouvertement gay que corpulent et n'a pas l'habitude de passer inaperçu.
À l'autre bout de la ville, un adolescent en pleine déprime assume mal sa différence. Le hasard veut qu'il se nomme lui aussi Will Grayson... »

Avis :
Avant de découvrir Will & Will, je voulais en savoir plus sur David Levithan - John Green étant déjà un de mes auteurs chouchous, c'était réglé pour lui. Ce fut chose faite avec le merveilleux / beau / émouvant / incroyable A comme aujourd'hui. Pourtant, ce n'est que tout récemment que j'ai enfin ouvert Will & Will, mais certaine de faire une bonne découverte... Et c'est un roman à quatre mains fabuleux !

Will Grayson a deux règles de vie : ne jamais trop s'investir et toujours la fermer. Il donne le minimum de lui, surtout de ses sentiments. À l'inverse, son meilleur ami, Tiny Cooper, déborde d'émotions - il change aussi de copain tous les jours. Quand celui-ci décide de le caser avec Jane, Will commence d'abord par se braquer totalement. Puis il rencontre, dans un décor un peu particulier, un autre Will Grayson, dépressif. Leur rencontre pourrait bien tout changer...

Si le simple nom de John Green m'avait suffi à l'achat de Will & Will [confiance aveugle bonjour], après avoir lu le résumé, je me demandais quand même un peu dans quoi je m'étais lancée. Et c'est sûrement ce qui a fait que j'en ai souvent reporté la lecture. Il s'est finalement présenté le mois dernier, comme une évidence. Je voulais le lire, tout de suite, maintenant, et cesser enfin de reporter cette découverte. La peur d'une histoire décevante, d'une mauvaise alchimie, ne me ferait plus reculer. J'ai donc fait taire tous mes doutes et ouvert Will & Will, avant de dormir. Si je ne l'ai pas fini dans la nuit même, il m'a tout de même fait veiller plus que je ne le pensais.
Le lecteur fait rapidement la connaissance du premier Will Grayson. C'est un adolescent assez discret, qui montre peu/pas du tout ses sentiments et a un code de conduite plutôt stricte. Il ne montre rien, jamais, sinon une sorte de dépit, un air un peu blasé, qu'il trimbale de salle de cours en salle de cours, qu'il garde même face à son meilleur ami, Tiny. Tiny qui est tout le contraire de Will : enjoué, gay et amoureux, tous les jours, d'une personne différente. Ses histoires d'amour dépassent très peu les 24h, et il ressent tout, exprime tout, puissance mille. Malgré leur différence, ils sont amis depuis le collège. Une amitié intense, rayonnante, qui pousse Tiny à faire une pièce de théâtre dont il est le personnage principal mais qui ne peut pas ne pas être accompagné de Will, malgré tout ce que ce dernier en dira.
Au chapitre suivant, c'est le second Will Grayson qu'on rencontre. Adolescent dépressif, il ne voit que le négatif de sa vie. Son père absent, des gens tristes, sa maison pas tip top,... Même Maura, l'une de ses rares connaissances, n'y peut rien - et elle est aussi malheureuse que lui. La seule personne à lui mettre un peu de baume au coeur, c'est Isaac, rencontré sur Internet, avec lequel il échange tous les jours. Duquel il a fini par tomber amoureux. S'il cache d'abord sa sexualité, sa rencontre avec Will Grayson, va être le point de départ d'une nouvelle histoire...
On distingue assez facilement les passages d'un Will à l'autre. Non seulement on change de chapitre, mais la ponctuation se différencie aussi. L'effet visuel, sur le coup, m'a un peu déstabilisée : plus de majuscule et des dialogues façon pièce de théâtre. Passées ces différences, on comprend pourtant ce qui relie ces deux Will - outre qu'ils possèdent les mêmes nom et prénom. Ce sont deux jeunes un peu paumés, qui ne savent pas quoi faire de leurs sentiments, ni comment les exprimer. Leur rencontre, dans un sexshop, est assez étonnante, pour le lecteur comme pour eux. S'ensuit une sorte de point de non retour, comme si elle marquait le début d'une certaine prise de conscience. Ils se parlent comme deux inconnus qui finalement se connaissent depuis toujours mais ne se reverront jamais : que perdent-ils à tout se révéler alors ?
Et j'ai aimé ! J'ai aimé l'exubérance de Tiny, l'introversion de Will 1, l'évolution de Will 2 - bien qu'elle ne soit pas le seule. Will & Will, c'est un roman où les choses ne restent pas figées : les personnages, leurs attitudes, les sentiments. Où l'homosexualité n'a rien de tabou, elle est, dans ce qu'elle a de plus quotidien et normal. Où l'amitié est entière, sincère et forte, malgré ce qu'il faut parfois traverser. Et, finalement, je me suis laissée convaincre par ce roman à deux voix, à quatre mains, riche en émotion, en humour et en intensité.

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre :
« Je crois juste que lorsqu'on ne dit pas la vérité à quelqu'un, cette vérité finit par s'éteindre d'elle-même... »

~~~~~~
John Green et David Levithan signent avec Will & Will une très belle collaboration, en plus d'un roman magnifique ! Si j'avais peur au début de leur écriture à quatre mains, je suis finalement rassurée et prête à les relire quand ils veulent, ensemble ou séparément. J'avais besoin de retrouver ces deux auteurs, bien trop silencieux en ce moment - même si la suite de A comme aujourd'hui approche en VF ! Will 1, Will 2 et Tiny sont des personnages qui réchauffent le coeur, grâce à leur amitié, leur prise de conscience, ce que chacun éveille en nous. Plus qu'une histoire d'amitié, Will & Will invite à prendre conscience de ses émotions, à les révéler et à apprécier l'autre, ses défauts comme ses qualités. 
Et c'est pour cela que je le conseille vivement

Chez les copines : 
Little A /

Challenge jeunesse/young adult : 18/65

4 commentaires:

  1. C'est un livre qui rend heureux. Je ne saurais dire exactement à quoi c'est dû, mais à chaque fois que je pense à ce livre, j'ai le sourire.
    Je n'ai encore jamais rien lu de David Levithan seul, il faudrait que je tente :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça ! J'ai ressenti la même chose en le refermant et en en faisant ma chronique quelques jours plus tard.
      Ne serait-ce que pour A comme Aujourd'hui, je valide complètement ♥

      Supprimer
  2. Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le découvrir :D

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥