-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

lundi 11 avril 2016

=> Territoires - Olivier Norek [Code 93, #2] <=


Éditeur : Pocket 
Éditeur GF : Michel Lafon
Lu en poche
Genre : thriller
Public : /
Nombre de pages : 384
Date de parution : 08/10/2015
Prix : 7,40€

Résumé
« Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste, le calme semble être revenu au SDPJ 93. Son équipe, de plus en plus soudée, n'aura cependant pas le temps d'en profiter. L'éxécution sommaire, en une semaine, des trois jeunes caïds locaux de la drogue va tous les entraîner dans une guerre aussi violente qu'incompréhensible. Des pains de cocaïne planqués chez des retraites, un ado de treize ans chef de bande psychopathe, des milices occultes recrutées dans des clubs de boxe financés par la municipalité, un adjoint au maire torturé, retrouvé mort dans son appartement, la fille d'un élu qui se fait tirer dessus à la sortie de l'école... Coste va avoir affaire à une armée de voyous sans pitié : tous hors la loi, tous coupables, sans doute, de fomenter une véritable révolution. Mais qui sont les responsables de ce carnage qui, bientôt, mettra la ville à feu et à sang ? »

Avis :
J'ai récidivé... Mais j'attendais cette suite depuis si longtemps ! À l'approche de la sortie de Surtensions, j'ai enfin lu Territoires, qui me faisait de l'oeil depuis un moment et dont maman me rabattait les oreilles parce que je l'ai laissé le lire avant moi... Son préféré, m'a-t-elle dit. Bref. Il était temps de retrouver Coste, son équipe, et qu'il était bon de renouer avec l'écriture d'Olivier Norek ! Toujours un peu noir, toujours aussi bien ficelé, toujours autant réaliste, Territoires m'a enthousiasmée au possible, rendant mes nuits blanches, mon appétit de lecture insatiable...

Après avoir adoré Code 93, j'ai commencé ma lecture de Territoires les yeux fermés, prête à tout. Sauf que le début m'a légèrement perdue... J'ai eu l'impression de débouler en pleine histoire, comme si j'ouvrais le roman par le milieu. Le prologue est franc, marqué, avec une action directe qui m'a laissée comme deux ronds de flan. Mon étonnement est vite passée avec les premiers chapitres, une fois les choses remises en place et expliquées. Puis j'ai eu de plus en plus de mal à reposer le livre.
Parmi les personnages, il y a ceux qui m'ont encore fait ressentir plus d'amour pour eux et d'autres qui me seront littéralement sortis par les yeux [Laaaaaraaa, coucou...]. Coste et le groupe CRIME 1 étaient toujours là, comme je les avais laissés. Aussi attachants que lors de notre première rencontre. Ils ont un côté tellement humain, tellement profond. J'aime ce groupe soudé comme une famille, leurs fausses jérémiades, leur complicité à toute épreuve. Et plus je les croise, plus je me dis que ce groupe ne pourrait être au complet sans l'un d'eux.
On fait aussi la connaissance de petits nouveaux : un boss mystérieux, un maire ambitieux, un retraité fan de L'attrape-coeurs, ces trois jeunes, trop jeunes pour faire ce qu'ils font. Des protagonistes qui nous entraîneront de surprise en surprise. Des espoirs bien différents, des caractères trempés ou effacés, mais la même envie de réussir quelque chose. Prisonniers des cités de Malceny, des influences de la came, qui semblent déteindre sur chacun, invariablement. Qu'ils traversent le roman ou marquent un chapitre, des acteurs secondaires qui font leur effet, à la fois touchants et troublants.
Territoires n'est que le deuxième roman d'Olivier Norek, mais il est si bon que j'en ai parfois du mal à y croire. L'ancien flic plonge ici le lecteur dans un thriller sur fond social et politique, bourré de réalisme. Retour dans le 93, focus sur une ville fictive aux histoires pas si fictives, qui représente trop bien toutes les autres. Le titre finit par prendre tout son sens au fur et à mesure des pages. Trois caïds de la drogue décédés, un territoire laissé à l'abandon, il n'en fallait pas plus pour démarrer une enquête sur les chapeaux de roue. Qui ? Pour quoi ? Il sera aussi question d'un maire à la recherche de ses électeurs, qui peine à établir un ordre dans une ville et des cités où elle n'a aucune voix. Et de Coste, qui pourrait bien se dévoiler... ou pas.
Je me suis prise au jeu, encore. J'ai cherché des coupables, j'ai cherché des indices. J'ai ri de certains dialogues, j'ai bondi à certaines révélations. J'ai aimé, j'ai détesté. Par dessus tout, j'ai apprécié le trouble que Territoires a fait naître en moi (et chez maman aussi lorsque nous en avons enfin parlé). Quelle part de vérité renferme ce roman ? J'ai apprécié que l'intrigue d'Olivier Norek, encore une fois, me dérange, qu'il ne s'agisse pas seulement de planter un décor. En refermant le roman, un brin interloquée par un final plein de rythme, je me suis longtemps interrogée sur le rôle et l'implication/l'usage des politiques dans des villes au climat sensible...

~~~~~~
Olivier Norek et Territoires ont su me convaincre une deuxième fois : à peine fini que j'en redemande encore ! Je n'ai pas vu le temps filer avec ce thriller. Olivier Norek sait autant planter le décor que donner vie à ses personnages et ses actions. La tension à couper au couteau, les dialogues sur le fil du rasoir, en plus de savoir de quoi il parle, l'auteur l'écrit superbement bien ! Avec son fond social et politique, on découvre l'envers des cités et des villes sensibles, la vie de ses habitants et ses inégalités. Olivier Norek signe un deuxième livre implacable, rythmé et entraînant ! J'ai déjà hâte de foncer dans Surtensions !
Nuits blanches en perspective avec ce thriller... parce que vous ne le lâcherez pas sans en connaître l'issue !

3 commentaires:

  1. Je suis contente que tu continues ta découverte des livres d' Olivier Norek ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je suis contente que tu ais un jour mis cet auteur sur ma route ♥
      Je suis en plein dans Surtensions (et je suis surtendue :p) *.*

      (Je réponds aux deux commentaires en même temps ;))

      Supprimer
  2. J'espère que Surtension te plaira tout autant ^^

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥