-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

mercredi 20 avril 2016

=> Paranoïa - Melissa Bellevigne <=

Éditeur : Hachette 
Collection : Black Moon
Genre : YA, contemporain, fantastique
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 313
Date de parution : 31/03/2016
Prix : 17€

Résumé
« Lisa Hernest, psychiatre spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l'institut Saint-Vincent. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, vingt ans et enceinte de cinq mois, internée pour paranoïa et hallucinations.
Dès leur première entrevue, Judy fait preuve d'une lucidité et d'un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre à la présence d'un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours.
Progressivement, Lisa, l'experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l'accouchement approche, la vérité paraît s'éloigner. »

Avis
Melissa Bellevigne, vous la connaissez sûrement [ou pas] sous le nom de Golden Wendy. Blogueuse et youtubeuse, vous avez peut-être déjà croisé un de ses articles ou une de ses vidéos, sans savoir que la demoiselle entretient une relation toute particulière avec l'écriture, à moins que vous ne la suiviez depuis un moment. En tout cas, elle a été repérée l'été dernier par l'équipe de la collection Black Moon, qui a eu un gros de coeur sur le roman... Quelques mois plus tard, la nouvelle commence à se répandre, ma curiosité à s'éveiller. Plus j'en ai lu/vu/su, plus j'avais envie d'en découvrir encore. Paranoïa reçu, j'y allais intriguée. J'en suis ressortie ébahie !

Lisa est une psychiatre réputée, qui a la chance de pouvoir choisir ses cas et d'être souvent appelée lorsque ses confrères sont devant une impasse. Sa nouvelle patiente est une jeune fille, Judy : enceinte, elle ne parle plus et refuse de s'alimenter. Entre tentatives de suicide et murmures étranges dans le vide, son histoire se révèle délicate. Lisa sera-t-elle en mesure de découvrir le secret que cache Judy ? Pourra-t-elle l'aider ? Lisa se lance sans hésiter dans la bataille, pour sauver cette jeune fille, son bébé,... et peut-être elle-même.

Exit les romans de youtubeuses où il n'est pas vraiment questions d'histoires ni d'intrigues. Melissa Bellevigne nous propose un roman qui frôle la tension d'un thriller avec des personnages plutôt bien construits et une intrigue aux multiples révélations, laissant le lecteur parfois à court de souffle. J'ai aimé me plonger dans ce récit, qui avait parfois quelque chose d'un autre temps, qui donnait parfois cette impression de réalité. Et qui interroge le lecteur jusqu'au bout.
La narration alterne les deux voix de Lisa et Judy : deux façons de voir le personnage de Judy, sous plusieurs angles. Le premier sous le regard de Lisa, qui analyse d'abord la jeune fille comme une patiente. Son regard change petit à petit, s'affûte, s'adapte. C'est aussi le moment de la découvrir elle, ses ambitions, sa vie, sa carrière. Le second, c'est celui de Judy. Elle sait depuis des années qu'elle souffre d'une maladie, d'hallucinations, ce qui l'a poussée à s'isoler dans un petit village de campagne, non loin de Paris. Mais des événements étranges l'entraînent dans un périple londonien qui vient remettre en question ses convictions...
À un moment, une troisième voix prend la narration, le temps d'un court chapitre. Je tairai le personnage en question pour vous garder la surprise, mais j'étais étonnée par l'exercice de style et la façon dont cela collait au narrateur. Melissa Bellevigne a su donner assez de charisme à ses personnages pour que leurs voix ne se ressemblent pas et que le lecteur n'éprouve pas le sentiment de se perdre dans la narration. C'était un changement de décor réussi, qui m'a emportée ailleurs le temps de quelques pages.
Point noir dans ma lecture : le caractère plutôt revêche de Judy. Si j'ai aimé l'histoire de cette jeune femme, sa dualité, jusqu'au dénouement de Paranoïa, elle m'a légèrement pesé sur le système. Je la trouvais injuste de gérer ainsi ses troubles, elle m'irritait à être toujours sur la défensive. Pourtant, je me reconnaissais souvent dans son besoin de solitude, dans son besoin d'être entendue, dans les troubles qu'elle ressentait. Paradoxal, n'est-ce pas ?
Mais les histoires d'Alwyn et de Lisa ont pour moi été les plus convaincantes. Alwyn est un personnage mystérieux, aussi secondaire que principal. Il semble être aux côtés de Judy depuis qu'elle est petite et longtemps je me suis interrogée sur son rôle. Qui est-il vraiment ? Melissa Bellevigne laisse un certain flou sur ce protagoniste, qui entretient pour beaucoup son aura mystérieuse (ainsi que celle - un peu fantastique - de Paranoïa). Quant à Lisa, tout est plutôt limpide de son côté. Psychiatre réputée, elle est cependant confrontée à un problème de taille avec Judy... Au fur et à mesure que leur relation se tisse, on sent naître chez Lisa une forte obsession, bien loin du détachement professionnel qu'elle est censée conserver. Et là encore, l'auteur ne nous apprend les tenants de cette obsession qu'au compte goutte.

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre :
« - Je me suis rendu compte que la vie est un paradoxe. Que les gens passent sans se préoccuper des autres, sans savoir ce qui se trame derrière certaines portes. Que le temps passe vite, trop vite, qu'on le choix une seconde, et, la suivante, tout nous tombe dessus, qu'on ne contrôle plus rien. Je crois que j'ai peur de passer à côté de toi, à côté de nous... »

~~~~~~
Melissa Bellevigne signe avec Paranoïa un premier roman réussi ! Et pour une fois qu'une fin ouverte ne me prend pas au dépourvu, c'est à noter ! Tout au long de ma lecture, l'auteur et ses personnages m'ont interrogée sur la frontière entre hallucinations et réalité, folie et convictions. J'ai beaucoup aimé me plonger dans ce roman, dont le résumé n'offre qu'un petit aperçu et qui renferme tellement une fois qu'on passe la porte de la couverture. S'il y a eu un petit bémol avec Judy dans les premiers temps, les personnages de Lisa et Alwyn rattrapent formidablement le coche. Le tout avec une plume qui est loin de laisser indifférent et une tension maîtrisée !


Challenge jeunesse/young adult : 17/65

10 commentaires:

  1. Déjà que l'histoire de base ne m'attire pas trop, je trouve qu'on parle un peu trop de ce roman du coup, je pense que je vais passer mon chemin :/ mais par contre j'ai beaucoup aimé ta chronique et la citation *o*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ♥ Oui, j'ai tout de suite flashé sur ce passage :)

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup la citation.
    Ta chronique donne envie mais je ne suis pas encore prête à me lancer dans ce roman. Je ne sais pas trop pourquoi. Je suis étrange par moments.. :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle m'a marquée !
      Mais non ! Cela arrive d'être intriguée sans être prête à sauter le pas pour autant :) Tu t'y lanceras, ou non, quand il te tentera vraiment vraiment.

      Supprimer
  3. J'ai hâte de le sortir de ma PAL incessamment sous peu haha :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira ! Belle future lecture :D

      Supprimer
  4. Ce roman a l'air super au niveau de l'intrigue ^-^ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'intrigue principal (le secret que cache Judy) est très sympa :)

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥