-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

lundi 29 février 2016

► TOP 2015 (5 à 1) ◄

Coucou les loulous !

On se retrouve enfin [déjà] pour la dernière partie du top livresque 2015 ! Autant vous dire que c'est la partie qui m'a donné le plus de mal... Tout le monde voulait la première place, sauf qu'il ne pouvait y en avoir qu'une ; et j'avais du mal à me dire que le cinquième avait été une lecture un peu moindre que le troisième [par exemple] alors que je les avais aimés tous les deux très fort Oui, j'aurais pu mettre cinq livres sur la première place de ce top. Mais dans les faits, ce n'est pas vraiment accepté alors j'ai respecté les règles.



05/ Au bout du rêve de Sarah Dessen
Éd. Pocket Jeunesse, 352 pages, 17,50€.

Quand Cass quitte mystérieusement la maison familiale, Catlin ne sait comment réagir. Rien ne change : ses parents continuent d'être à l'affût de la moindre nouvelle, Cass est encore plus présente qu'avant son départ malgré les efforts de Catlin pour briller aux yeux de ses parents. Heureusement, elle trouve le réconfort dans les yeux verts de Matthew Biscoe. Pourra-t-il l'aider à se sentir plus vivante ?

J'ai aimé : Catlin. Catlin est un personnage qui m'a fait ressentir beaucoup d'émotions, et auquel je me suis également beaucoup identifiée. Elle m'a totalement embarquée dans son histoire. En dehors de ce qui lui arrive, le lecteur a vraiment envie de faire sa rencontre et de l'aider, la soutenir le plus possible.
J'ai surkiffé : que l'auteur travaille sur un roman plus sombre. Sarah Dessen m'a habituée à ses histoires qui mêlent premier amour et affres de l'adolescence. Mais quand notre premier amour n'est pas le bon, comment réagir ? Quand la dernière chose sur laquelle on comptait se révèle être de celle qui nous détruise davantage... C'était une autre réflexion sur la construction de soi, la force du mal-être et le besoin de trouver sa place. 


04/ Nos faces cachées d'Amy Harmon
Éd. Robert Laffont/Collection R, 437 pages, 17,90€.

Ambrose Young, n°1 de l'équipe de lutte du lycée et n°1 dans le coeur de Fern. Mais comment Fern pourrait-elle l'attirer avec son physique banal, elle qui n'est ni belle ni jolie ? Son cousin, Bailey, a aussi une grande admiration pour le jeune homme, Hercule comme il le surnomme. Puis vient la fin du lycée... Ambrose et ses amis de l'équipe de lutte se sont engagés dans l'armée, s'apprêtent à partir en Irak. Qui peut dire s'ils reviendront ? Ou comment ils reviendront ?

J'ai aimé : aimer ce récit où qu'il m'entraîne. Avant de commencer Nos faces cachées, je craignais qu'il ne réveille de vieilles peurs enfouies profondément, des possibilités que je me cache. Pourtant, qu'il me fasse douter ou pleurer, je n'ai pas eu envie de rejeter ce roman une seule seconde.  
J'ai surkiffé : les personnages, Bailey, l'humanité qui transpire du roman. C'est un tout qui compose ce dernier point. Ambrose, Fern et Bailey ont une telle profondeur, tellement d'humanité en eux qui c'en est frappant à la lecture. Ce sont des personnages sincères, authentiques, qui m'ont tous émerveillée, émue, écorchée,...


03/ Bertrand et Lola d'Angélique Barbérat
Éd. Michel Lafon, 496 pages, 18,95€.

Lola est sur le point de se marier avec Franck quand elle rencontre Bertrand. Bertrand, photographe, qui fréquente au gré de ses envies sa voisine, Daphné. Alors que leurs regards s'accrochent, chacun d'eux ressent, sait que cette rencontre bouleversera leur vie et leurs convictions. Pourtant, à cet instant, ils ne sont pas prêts. Pas prêts à changer la vie de l'autre/à croire en ce qu'il se passe entre eux/à défaire tout ce qu'ils ont construit jusque là. Après 24h ensemble, ils repartent de leur côté, reprennent le cour de leur existence. Mais l'amour ne renonce pas aussi facilement...

J'ai aimé : retrouver Angélique Barbérat. Sa plume m'avait déjà frappée dans son premier roman, L'instant précis où les destins s'entremêlent. On est touché par chaque émotion, emporté par chaque phrase. convaincu par chaque personnage. L'écriture est incroyable, poétique, forte. Captivante. Intense. Réelle. Je ne pourrai rien dire de plus, sinon que je l'aime d'amour
J'ai surkiffé : Bertrand et Lola. Deux personnages sincères, profonds, qui nous font vibrer à chacune de leur rencontre, à chacune de leurs émotions. Dotés d'un réalisme profond, ils m'ont entraînée dans leur histoire, avec force, et me laisse un souvenir merveilleux. 


02/ Pardonne-moi, Leonard Peacock de Matthew Quick
Éd. Robert Laffont/Collection R, 324 pages, 16,90€.

C'est aujourd'hui que Leonard mettra fin à sa vie. Avant de partir au lycée, il prépare les cadeaux qu'il offrira à ses amis, une façon de leur faire ses adieux, et met le P38 de son grand-père dans son sac à dos. A la fin de la journée, il ira chez son ancien meilleur ami, le tuera et se suicidera. Fin de l'histoire. Sauf si Leonard parvient à s'arrêter ou à être arrêté à temps. Après tout, n'est-ce pas le but de cette dernière journée, obtenir la preuve qu'il peut être sauvé ?

J'ai aimé : Leonard, dans tous ses états. L'auteur nous livre un personnage entier, bourré de sentiments, face auquel le lecteur ne peut rester insensible. Qu'on ait vécu ou non la même adolescence, qu'on ait ressenti ou non quelque chose, les questions et les actes de Leonard interpellent. Et méritent qu'on s'arrête un instant, ou plus, sur lui. 
J'ai surkiffé : le sujet On parle si souvent du mal-être adolescent, si peu de la dépression adolescente. Et si peu d'une manière aussi belle ! L'écriture de Matthew Quick a cette intensité, ce réalisme, qui rendent Leonard et son histoire aussi poignants que captivants. Il a écrit un récit qui n'hésite pas à frapper fort, là où ça fait mal. Il m'a touchée, bouleversée, parce c'est le genre de roman que j'aurais aimé lire à ma propre adolescence, pour me sentir comprise. 


01/ Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven
Éd. Gallimard Jeunesse, 379 pages,  17,50€.

Violet n'en peut plus d'avoir survécu à l'accident qui a emporté sa soeur, d'être la survivante, d'être encore là. Elle fait la connaissance de Theodore sur le toit du clocher de leur école. « Theodore fêlé », comme l'appelle tout le lycée. Il est là pour la même raison qu'elle : en finir.

J'ai aimé : un premier roman puissant. C'est l'une des premières réflexions qui m'a traversée après ma lecture. Tous nos jours parfaits est un premier roman. Un premier roman parfait. Un premier roman intense. Un premier roman riche en émotions. Un premier roman dévastateur. Un premier roman réparateur. Je ne m'attendais pas à autant de force, à cette vague d'émotions qui a déferlé pendant ma lecture et m'a laissée hors de souffle, pantelante. Incroyablement vivante. 
J'ai surkiffé : Finch et Violet, tellement. Jennifer Niven nous rend très proche d'eux, si proche qu'ils en prennent presque pied dans notre réalité. Ce sont des personnages sensibles, à fleur de peau, qui renvoient à l'adolescent que l'on ait, qu'on a été, en quête de lui-même et de qui il veut devenir. 

Alors, auriez-vous deviné le numéro 1 ? J'avoue que pour ma part, c'est le seul dont je n'ai pas douté, avec le numéro 2. Je reste marquée par les personnages, leur histoire, leurs auteurs, les plumes. Deux livres pour moi exceptionnels, que j'espère vous amener à découvrir
Et vous, quel a été votre numéro 1 ?

8 commentaires:

  1. Ouch, je n'aurais jamais mais jamais mis "tous nos jours parfaits" en n°1 !
    J'ai été tellement déçue par la fin :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe... C'est dommage, mais effectivement ce n'est pas le genre de roman (ou de final) qui peut plaire à tout le monde.
      J'espère quand même que tu as un peu apprécié ta lecture.

      Supprimer
  2. Au bout du rêve je l'avais beaucoup aimé aussi, j'adore Sarah Dessen!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sarah Dessen ♥ Vivement qu'on la retrouve au catalogue PKJ ♥

      Supprimer
  3. Oh, pardonne-moi Léonard Peacock à la 2ème place, yeah ♥ tous nos jours parfaits et le roman de Sarah Dessen me tentent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était une évidence, même s'il aurait même pu être ex aequo avec Tous nos jours parfaits ♥
      J'espère que tu auras l'occasion de les découvrir !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Coeur sur toi ! ♥ À quand le tien ?

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥