-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

mercredi 10 février 2016

=> Dreamology - Lucy Keating <=

Éditeur : Michel Lafon 
Traductrice : Isabelle Troin
Genre : YA, fantastique,
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 352
Date de parution : 11/02/2016
Prix : 15,95€

Résumé
« Depuis son enfance, Alice mène une double vie. La vie réelle, où elle habite seule avec père... et sa vie en rêves ! Toutes ses nuits sont peuplées d'aventures extraordinaires, de voyages, de rencontres, et surtout d'un garçon de son âge : Max. Au fil des années, ils sont tombés fous amoureux et Alice ne pense qu'à se coucher le soir pour le retrouver.
Mais le jour de sa rentrée au lycée, Alice voit Max. En chair et en os.
Le garçon de ses nuits existerait-il vraiment ? »

Avis
Dreamology m'a intriguée dès que j'en ai entendu parlé, la première fois sur internet et la seconde lors du SLPJ de Montreuil. Une fille qui rêve d'un garçon - dont elle tombe amoureuse - et finit par le rencontrer dans le monde réel... ça m'a rappelé pas mal de choses. Et pas mal de livres aussi, c'est dire ma curiosité. Cela n'a pas été facile de lui résister depuis deux mois, mais j'ai tenu bon ! Fini récemment, il s'avère que Dreamology n'a rien à avoir avec les romans auxquels j'ai pensé en en entendant parler. Frais et pétillant, c'est une romance toute mignonne qui vous attend !

Alice rêve de Max depuis qu'elle est toute petite. C'est le garçon de ses rêves, celui qu'elle retrouve chaque nuit et dont, au fil des années, elle a fini par tomber amoureuse. Dès qu'elle s'endort, c'est une autre vie qui l'attend : une sortie en Thaïlande, une balade à dos d'éléphant, une visite particulière du MoMA, une discussion sur des nuages. Un monde où elle oublie le départ de sa mère, son absence quotidienne, son manque d'intérêt pour elle. Max est-il seulement le fruit de son imagination ? 

Sans surprise, Max existe bel et bien, ce qu'on finit par vite savoir. Alice le rencontre après son déménagement, alors qu'elle part habiter la maison de sa grand-mère avec son père. Étonnement il se montre distant et semble ne pas la connaître. Pire que tout, notre héroïne ne reconnaît pas en lui le garçon qu'elle voit chaque nuit, qu'elle fréquente depuis son plus jeune âge, qu'elle connaît sous toutes les coutures. Ajouter à cela le fait qu'il soit déjà avec quelqu'un... 
Si bien que les premiers chapitres m'ont paru un peu puérils/superficiels. On se doute tout de suite que les réactions de Max sont feintes. Si les efforts d'Alice pour en savoir plus sur lui (et lui tirer les vers du nez) sont assez intéressants, j'ai moins apprécié l'attitude de Max, qui a un côté un peu gamin (dans ses réponses, son expression). Max donne une première impression très déstabilisante, parce qu'il n'est pas le Max d'Alice, mais aussi à cause de son côté froid, envers Alice comme envers Oliver. Oliver, c'est le personnage qui va apporter une touche d'humour en plus, aussi fougueux qu'Alice peut être maladroite.
Mais passés ces détails, une fois que l'on entre dans le vif du sujet, Lucy Keating nous fait perdre pied avec la réalité à notre tour et nous plonge dans son imaginaire. On déconnecte, on lâche prise, et on suit Alice, Max et Oliver avec enthousiasme. Les deux premiers essaient de comprendre pourquoi ils rêvent l'un de l'autre, le troisième copine avec Alice (ce qui a le don de mettre Max légèrement hors de lui). À la fois fantastique et contemporain, l'auteur évoque la thématique du rêve, de l'inconscient, autant que des sujets plus profonds comme le premier amour, l'amitié, l'absence d'un parent. Le rêve, loin d'être abordé avec légèreté, étoffe l'intrigue d'un fond scientifique détaillé - sans en être lourd.
Dreamology s'est révélé être très loin des romans que j'ai eus en tête lorsqu'il m'a été mentionné. C'est finalement un récit drôle, rafraîchissant, qui n'en fait pas des masses mais ne perd rien en efficacité. Pas prise de tête pour deux sous, pas de grosses révélations, pas de gros secrets, ça fait du bien de temps en temps. Beaucoup d'amitié, de sentiments, d'amour, avec un petit côté loufoque/décalé, c'est bon aussi ! Et un côté sérieux, une réflexion sur la frontière entre le rêve et la réalité, qui montrent les recherches faites par Lucy Keating pour cette partie de l'intrigue, tout en nuançant la légèreté du roman.
La fin nous prend quelque peu par surprise, dans le bon comme dans le mauvais sens. On commence par le mauvais... J'ai été perturbée par l'impression que tout se passait trop vite : il n'y a pas de réelle explication quant à ce que cherchaient Alice et Max. Ils suivent une piste, et voilà. Ce n'est pas hyper gênant, mais sur le coup, je me suis demandée si je n'avais pas sauté quelques pages. Pour le bon côté, c'est de ne pas avoir vu le temps filer ! La plume de Lucy Keating est agréable, j'ai aimé me plonger dans les rêves (fous) d'Alice et Max, j'ai apprécié l'humour d'Oliver. Bref, je n'aurais pas dit non à des chapitres supplémentaires, juste par gourmandise.

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
« - C'est Roméo et Juliette, explique Oliver en voyant que je les observe. Il secoue ses cheveux comme un golden retriever qui vient de sortir de l'eau. Ils sont célèbres. Ça fait dix ans qu'ils sont ensemble.
Je commente : 
- Ils forment un joli couple.
- « Elles », en fait. Ce sont deux femelles, glousse Oliver. Les responsables du parc ne s'en sont pas rendu compte quand ils les ont appariées. Elles pondent des oeufs chaque année, mais aucun d'entre eux n'éclot. Ce qui n'empêche pas qu'elles ont l'air de beaucoup s'aimer.
Tout en continuant à observer les signes, j'acquiesce : 
- Il existe des tas de façons d'aimer quelqu'un. »

~~~~~~
Dreamology de Lucy Keating a été une très bonne lecture ! Frais, original, j'ai passé un bon moment en compagnie de l'auteur, son univers et ses personnages. Le rapport aux rêves y est très intéressant, tant dans ce qu'il a de fantastique que de réel. Les explications ne sont pas pompeuses et ne viennent pas étouffer le récit. Quant à Alice et Max, si au premier regard ils m'ont paru un chouïa gamins/mesquins, c'est une attitude qui leur passe rapidement. On finit par découvrir en eux deux adolescents sérieux, déterminés, qui souhaitent comprendre.
Il sort demain et si vous cherchez quelque chose de léger, d'emportant, avec ce qu'il faut d'amour, d'amitié et d'humour, go !

Je remercie les éditions Michel Lafon pour cette lecture

Challenge jeunesse/young adult : 12/65

13 commentaires:

  1. Ce livre-ci me tente de plus en plus :)

    RépondreSupprimer
  2. Je sais que Penny Dreadful a bien aimé cette lecture :) Il faudra que je le lise !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut lui faire confiance et te jeter dessus :D

      Supprimer
    2. Je le fais demain pour la St Valentin voilà ;)

      Supprimer
  3. Pourquoi pas me laissée tentée si j'ai l'occasion et si j'ai envie d'une petite romance (ce qui m'arrive très souvent hihi)♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te contredirai pas si c'était le cas ! (vive les romances ♥)

      Supprimer
  4. Parmi les chroniques que j'ai lues, beaucoup regrettent la fin un peu bâclée qui laisse pas mal de choses sans réponses. Du coup, vu que tu confirmes ce point, je pense passer à côté de ce livre, ça a en général le don de m'agacer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, je ne dirais pas qu'elle est bâclée, mais évoquée trop rapidement, sans détails ni explications. Peut-être est-ce un parti pris de l'auteur...
      En tout cas, je comprends ton point de vue et j'espère que tu trouveras ton bonheur avec d'autres romans :)

      Supprimer
  5. Une petite lecture qui m'intrigue assez, surtout concernant le sujet évoqué : les rêves^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en a une approche très sympa ;) J'espère qu'il te plaira si tu as l'occasion de le lire ♥

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥