-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

mercredi 3 février 2016

=> Je t'ai rêvé - Francesca Zappia <=


Éditeur : Robert Laffont 
Collection : Collection R
Traductrice : Fabienne Vidallet
Genre : YA, contemporain,
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 450
Date de parution : 12/11/2015
Prix : 18,50€

Résumé
« La folie est son quotidien. Rien ne la préparait à être « normale ». 
- On joue au jeu des vingt questions ? 
- OK, mais c'est moi qui les pose cette fois.
- Ca marche.
- Si je devine en moins de cinq questions, je serais vraiment déçue.
Il esquisse un sourire et répond : 
- Ne m'insulte pas.
- Est-ce que tu es vivant ? 
- Oui.
- Tu habites ici ? 
- Oui.
- Je te connais ? 
- Oui.
- Est-ce que je t'ai rêvé ? »

Avis
J'ai commencé Je t'ai rêvé sans savoir où il m’emmènerait ni même dans quel état je serai en sortant du récit. Il s'est dit tellement de choses sur ce roman entre le moment où il est sorti et celui où je l'ai reçu. Si bien que j'avais aussi hâte de me faire mon propre avis que peur de m'y ennuyer ferme, de lui trouver les défauts qui ont été donnés ici et là. L'effet a été tout l'inverse ! Et en quelques jours, cette lecture s'est révélée être un coup de foudre immense À cause des personnages, à cause de l'histoire, grâce à Francesca Zappia, j'ai passé un excellent moment, riche de tellement de choses

Alex est schizophrène, mais cela ne veut pas dire qu'elle ne peut pas avoir une vie normale. Pour cette adolescente, hors de question de laisser les hallucinations rythmées sa vie. Armée de son appareil photo, elle compte bien lutter contre sa maladie pour vivre comme tout le monde. Lorsqu'elle fait la connaissance de Miles, elle ne s'attendait pas à vivre enfin ce qu'elle souhaitait connaître : sorties, fêtes, amitiés. Tout cela lui arrive-t-il vraiment ? Et Miles est-il réel, lui qui lui rappelle tant un souvenir d'enfance qui n'a jamais existé que dans son esprit ? 

Mon attachement pour Je t'ai rêvé a finalement été immédiat, un peu comme une évidence. John Green est une de mes références en matière de YA, alors le voir recommander un jeune auteur, pour moi c'était déjà une assurance. J'en ai vite oublié le négatif que j'avais pu lire et je me suis laissée emporter par la narration, l'humour d'Alex et son entrée au lycée de East Shoal. Je n'ai pas résisté au ton employé par l'auteur, à la chevelure flamboyante de son personnage, à l'atmosphère rassurante qui se dégageait des premiers chapitres. Et comme Alex, je n'ai pas tardé à m'interroger sur ce qui était vrai dans ce qu'il lui arrivait...
Le personnage d'Alex - Alexandra de son prénom entier - est lui tout aussi attachant ! Son humour, à la fois décalé et sarcastique, ses manies, son originalité, son histoire, c'est un tout qui a d'abord attiré mon attention pour ensuite ne plus la relâcher. Et quand on a rencontré Miles... comment peut-il être aussi attachant ? C'est le protagoniste qu'on n'a pas forcément envie d'aimer : lunatique, froid, distant, mais qui nous fait quand même craquer. L'une utilise l'humour pour se défendre, l'autre joue l'impassible. Ils ont vite formé un duo chien et chat que j'ai adoré ! Ces deux-là ont un côté tellement humains qu'ils pourraient en être réels.
C'est là que le potentiel de la plume de Francesca Zappia m'a littéralement frappée. En dehors de ces deux personnages à qui elle a su donner une telle dimension, les personnages secondaires ne sont pas en reste, chacun l'illustration réussie d'une réalité adolescente : le geek/intello solitaire, le rêve de maman, le couple je t'aime/moi non plus,... Mais par dessus tout, ce sont les sentiments et leur intensité qui m'ont touchée. On rit avec Alex, on pleure, on s'émerveille comme si c'était nous, comme si elle nous le partageait. Le tout avec maîtrise, une écriture qui reste fluide et ne tombe pas dans le pathos de la maladie mentale. J'ai trouvé cet aspect traité avec autant de justesse que de délicatesse. 
Du côté de l'intrigue, l'histoire m'a prise et surprise plus d'une fois. La narration étant à la première personne, les hallucinations d'Alex sont les nôtres autant que les siennes ; rien ne nous permet de démêler le vrai du faux. Ce dont j'étais certaine, c'était de suivre Alex jusqu'au bout et d'apprécier tous les moments que j'ai passés avec elle grâce à Je t'ai rêvé ! Si certaines révélations pourront être perçus par certains, elles me sont toutes tombées dessus au dernier moment, ce que je pensais faux s'avérant vrai et inversement.
Quant au final, j'avoue que je ne me l'explique toujours pas, en partie. Les derniers chapitres ont une intensité très forte. Là où tout le roman était parfois plus léger, plus calme, une sorte d'action se met en place et le rythme prend une autre allure. Une évolution agréable, comme un sprint en fin de course, attendu et libérateur. Je suis restée admirative face à Alex et Miles, atypiques, touchants, drôles, courageux. Ils auront su faire palpiter mon coeur jusqu'au bout.

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre :
« Je ne pouvais pas me payer le luxe de prendre la réalité pour acquise. Je ne peux pas dire que je détestais tous ceux qui le faisaient, puisque c'était le cas du monde entier. Je ne détestais personne. c'est juste que je vivais dans mon monde.
Mais ça ne m'a jamais empêchée de souhaiter vivre dans celui des autres. »

~~~~~~
Je t'ai rêvé de Francesca Zappia s'est révélé être un coup de coeur ! Sur le coup, lorsque je l'ai fini, c'était beau, c'était foudroyant, mais pas plus. Puis c'est venu quelques minutes après : un accéléré de tout ce que j'avais lu, des scènes qui s'étaient gravées dans mon esprit, de certains mots échangés et mon coeur est reparti à toute allure ; c'est là que je l'ai su, que l'évidence s'est imposée. Francesca Zappia a écrit un très beau roman sur la maladie mentale, qu'elle traite avec justesse, sans en faire une tare ou un obstacle au quotidien. Miles et Alex sont deux personnages que j'ai vraiment appréciés, auxquels l'auteur a su donner beaucoup de profondeur, au point qu'ils m'ont paru si humains, si réels. Les derniers chapitres m'ont été difficiles à lire pour ce qu'ils annonçaient : la fin de l'histoire (déjà)

Je remercie lecteurs.com et la collection R pour cette découverte

Les copines ont aimé aussi :
Léa touch book / Little A


Challenge jeunesse/young adult : 11/65

13 commentaires:

  1. Je suis tellement tellement d'accord avec toi. Ce roman est si parfait. Les personnages aussi. Ta chronique est vraiment très chouette et rend hommage à ce roman émouvant et hauts en couleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfait, c'est le mot ! Merci beaucoup ! :3

      Supprimer
  2. J'avais prévu de me l'acheter ce mois-ci car il a l'air tellement beau, mais je n'ai pas pu. Du coup ce n'est que partie remise, j'ai hâte de l'avoir <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! Cette couverture est de toute beauté (et l'histoire aussi). J'espère qu'il te plaira ♥

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Je me souviens encore de ta chronique ♥

      Supprimer
  4. J'espère qu'il me plaira, j'ai vu pas mal d'avis négatifs du coup le tien me rassure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais les mêmes doutes au début ;) J'espère aussi que tu aimeras !

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas, mais je l'ajoute tout de suite à ma PAL ! Ta chronique est alléchante et le résumé me plaisait déjà avant de a lire ** !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial !! J'espère que tu apprécieras ce roman autant que moi :D

      Supprimer
  6. Celui-ci me tente beaucoup par contre. Le thème, les retours positifs, et la magnifique couverture l'ont fait rentrer directement dans ma wish-list.

    RépondreSupprimer
  7. Il est irrésistible ♥ J'espère qu'il aura l'occasion de passer de la WL à la PAL :D

    RépondreSupprimer
  8. Très bonne chronique ! Dans mon dernier article j'en parle, je vais sûrement bientôt l'acheter et il ne restera pas longtemps dans ma PAL :)

    http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥