-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

samedi 9 septembre 2017

=> Une histoire des loups - Emily Fridlund <=


Éditeur : Gallmeister 
Résultat de recherche d'images pour "logo w"Image associée
Collection : Nature writing
Auteur : Emily Fridlund
Traductrice : Juliane Nivelt
Genre : nature writing
Public : dès 15/16 ans
Nombre de pages : 304
Date de parution : 17/08/2017
Prix : 22,40€
- One-shot -

Résumé :
« Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu'il soit trop tard. »

Avis :
Nouvelle incursion dans le nature writing et nouvelle excursion aux États-Unis avec Une histoire des loups d'Emily Fridlund, l'un des derniers nés des Gallmeister. Une première entrée pour moi dans la rentrée littéraire avec cette lecture particulière. Un brin malaisante, un poil pesante, le récit possède une ambiance qui électrise, qui paralyse. Madeline nous livre une histoire inattendue, pas à pas. Tiendrez-vous jusqu'à son dénouement ? 

Clairement, je ne m'y connais pas en roman d'ambiance, mais Une histoire des loups possède quelque chose, et dégage beaucoup plus encore. Cela commence par son résumé, qui fait tiquer, interroge. Cela continue avec les premiers chapitres, qui affirment la première impression. Cela se renforce avec la rencontre de Madeline, adolescente sauvage, introvertie, mystérieuse. La lecture nous fait ressentir du trouble, des doutes. Plus les éléments se dévoilent, plus les émotions grandissent.
Emily Fridlund immisce tout cela en nous, et plus encore. De son écriture intimiste, descriptive, elle créé un lien entre le lecteur et Madeline. Un lien étrange : on se sent tantôt trop proche de la jeune héroïne, tantôt trop loin. Mais on a tout de même le sentiment d'être là pour elle, de la comprendre, de l'écouter. L'auteur façonne également un lien nature/lecteur. Les bois, la neige, les chiens de traîneaux, l'hiver, la nature est omniprésente, presque comme un personnage secondaire : plein d'habitudes, aux humeurs changeantes, qui observent tout et en cachent tout autant.
Madeline est comme cette nature qui l'entoure. Bien qu'on la suive dans son quotidien, et que rien de ce qu'elle fait ne nous reste inconnu, j'ai parfois perdu le fil de ses pensées. C'est une jeune fille insaisissable, calme mais à l'esprit vagabond. J'ai aimé suivre son histoire, la découvrir, apprendre à la connaître. Malgré la distance que je ressentais entre son personnage et moi, je ne me sentais pas non plus repoussée ou indifférente. Madeline, son histoire, me fascinaient totalement. J'étais souvent partagée par le besoin de comprendre, l'envie de lire et le retour à la réalité (fin de la pause déjeuner, arrêt du bus à ne pas louper,...).
L'histoire prend possession du lecteur et s'enroule autour de lui. Sans charmes fous, sans révélations foisonnantes, sans suspense. On sait qu'au terme du roman, on saura tout, on comprendra ce qui est arrivé à Madeline. Emily Fridlund prend donc son temps pour nous raconter, nous montrant Madeline à différents âges, ses souvenirs, son présent, son futur. L'ensemble demeure tout de même des plus fascinants ! Et lorsque la vérité survient, l'effet est tout autant perturbateur, glaçant, impressionnant. Tout du long, l'auteur joue avec la nuance entre le bien et le mal, entre des courants de pensée différents, des entre deux.
Sauf que... Si j'ai apprécié la plume de l'auteur et l'atmosphère dans laquelle elle nous plonge, je me suis un peu perdue sur le final. Il m'a manqué des éléments, les dernières pages me laissant sur ma faim. Je n'ai pas compris pourquoi Une histoire des loups n'offrait pas... plus. Avec le recul, je finis par faire le lien avec le loup. Cependant, je me suis perdue dans la narration, les passages alternant Madeline adolescente à l'époque des faits, et Madeline adulte, prenant du recul sur toute cette période.

~~~~~~
Une histoire des loups d'Emily Fridlund n'a pas été le roman que j'attendais. Pourtant, il m'a surprise tout au long de ma lecture, m'a fascinée et s'est vite imposé. Il fallait que je le lise, que j'en apprenne plus dès que je le pouvais. Seule la fin est venue compromettre cette expérience, semant un nouveau trouble... Qu'ai-je vraiment pensé ? Qu'aurais-je fait ?

+ Merci aux éditions Gallmeister et Léa pour cette lecture


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot ♥