-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

samedi 5 mars 2016

=> Nick's blues - John Harvey <=


Éditeur : Syros 
Collection : Rat noir
Traducteur : Benjamin Guérif
Genre : policier, contemporain
Public : dès 14 ans
Nombre de pages : 240
Date de parution : 05/2005
Réédition : 03/09/2015
Prix : 14,50€

Résumé
« Ce soir-là, en rentrant chez lui, Nick est bousculé par une bande de jeunes qui s'enfuient à toute vitesse. Parmi eux, il croit reconnaître Steve Rawlings, une des terreurs des quartiers nord de Londres.
Très vite, des sirènes retentissent et la police arrête Nick. Un vol a eu lieu et, comme la moitié de la cité, il porte les mêmes vêtements que les agresseurs.
Pour se disculper, il doit briser la loi du silence. Sa force, il va la trouver dans la musique que son père disparu aimait jouer, le blues. »

Avis
Ce qui m'a attirée chez Nick's blues, c'est tout d'abord l'auteur - que je ne connaissais pas jusqu'ici. John Harvey a écrit de nombreux romans, pour les adultes et pour la jeunesse, s'illustrant principalement dans le genre policier/thriller. Et là, c'est mon récent intérêt pour ce genre qui a parlé, en plus de se laisser embarquer par le résumé. La quatrième de couverture me promettait un récit sur la vie en cité londonienne, un cadre méconnu également pour moi. Mais aussi un rapport avec la musique, une réflexion sur la loi du silence. Je suis partie avec enthousiasme dans cette lecture !

Lorsqu'il avait neuf ans, le père de Nick a sauté d'un pont. Depuis, l'enfant est devenu adolescent, grandissant dans l'absence de son père et le silence de sa mère à son sujet. Le jour de ses seize ans, elle lui offre une boîte, laissée à son attention par son géniteur. Mais Nick hésite à découvrir son contenu et en apprendre davantage sur cet homme qui les a abandonnés. Sans compter les ennuis qui lui tombent dessus depuis qu'il a aperçu un groupe de jeunes de sa cité, fuir le soir d'une agression...

Dans les faits, Nick's blues a tenu toutes ses promesses. J'ai fait une belle découverte, une agréable lecture et une chouette rencontre. J'avoue que le seul détail que je pourrais relever de légèrement négatif serait pour moi le rapport à la musique. Il était présent comme je l'attendais. Mais pas de la façon dont je l'attendais. Je pensais qu'il y en aurait davantage, qu'elle serait plus présente, dans les pages comme dans l'esprit de Nick.
La musique prend tout son sens dans l'idée qu'elle va aider Nick à retrouver une partie de son père et l'aider à comprendre son geste. Toutefois, le rapport de Nick à la musique est tout en nuance, un coup oui un coup non. Il ne se plonge pas d'un coup d'un seul dans les chansons de son père. C'est toujours par petite touche. Comme s'il redoutait d'aller trop vite/trop loin d'un coup. Ou s'il avait peur que ces paroles ne l'aident finalement pas à approcher ce père qu'il a si peu connu.
Nick est un personnage très nonchalant, assez atypique. Au premier abord, il ne m'a pas donné envie de l'apprécier. J'aimais son histoire, le cadre dans lequel il se présentait, mais je le trouvais souvent je m'en foutiste, parfois arrogant. Une attitude qui me le rendait totalement distant. Mais il s'affirme au fur et à mesure, John Harvey laisse par endroits plus fuir ses sentiments. Il finit par paraître un peu moins froid. C'est dans ces moments-là que j'ai fini par le comprendre et le trouve plus attachant.
Cependant, cette façade de mec intouchable/inatteignable, c'est un peu le masque qui sied à l'environnement dans lequel se déroule Nick's blues. Nick grandit dans une cité londonienne, un quartier plutôt sombre, où il lui arrive de se faire lyncher, où il arrive que des gangs s'affrontent, où les agressions peuvent être légion. Il n'y a pas seulement un dress-code, il y a aussi une ligne de conduite et une loi à respecter : faire profil bas et ne rien dire, jamais. C'est un univers froid, hostile, violent, sombre, que nous décrit l'auteur sans faire de jugement. Et petit à petit, Nick's blues finit par prendre des allures de policier...
Le roman s'avale d'une traite. La plume de John Harvey est très fluide et très descriptive, si bien que l'on visualise et ressent nettement l'ambiance du roman, de la cité. Une fois l'intrigue lancée, le rythme est également donné et maintenu par l'auteur. Rien ne s'essouffle, les événements s'enchaînent sans qu'il n'y ait de temps mort. J'ai beaucoup apprécié la petite tournure policière qui a été prise. On suit alors de nouveaux personnages, temporairement, mais assez pour qu'ils laissent tout de même une empreinte sur le lecteur. Parce qu'ils sont de ceux qui veulent faire changer les choses.

~~~~~~
Nick's blues de John Harvey a été une bonne lecture, qui aura tenu toutes ses promesses ! Cependant, ayant eu du mal à m'attacher au personnage principal et étant un poil déçue par le rapport à la musique, j'en ressors avec un petit pincement. Nick a été un protagoniste intéressant à découvrir, d'abord renfermé et mystérieux pour finalement m'apparaître un peu plus clairement. L'intrigue a vraiment été prenante, rythmée. Et on ressent indéniablement l'univers dans lequel l'auteur souhaite nous plonger. C'est un roman sur le deuil, le passage à l'âge adulte, la vie en cité qui aura quand même eu son effet sur moi ; et sûrement sur ses autres lecteurs.
Une découverte qui me donne bien envie de retrouver John Harvey ! 

+ Merci lecteurs.com et Syros pour cette découverte !

Challenge jeunesse/young adult : 15/65

4 commentaires:

  1. Coucou, petit message pour te prévenir que tu as été tagué :)
    http://booksetboom.blogspot.be/2016/03/cest-avec-surprise-que-jai-decouvert.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller voir ça ! Merci beaucoup :D

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥