-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

jeudi 3 mars 2016

=> Les déferlantes de givre - Morgan Rhodes [Le dernier royaume, #4] <=

Éditeur : Michel Lafon
Traductrice : Laurence Boischot 
[Lien éditeur] - [Page facebook]
Genre : fantasy
Public : 15/16 ans
Nombre de pages : 456
Date de parution : 11/02/2016
Prix : 15,95€

Résumé
[Risque de spoilers - Surlignez le texte pour lire]
« Cléo, la princesse d'Auranos, est plus déterminée que jamais à venger son peuple. Mais pour cela, elle devra d'abord s'affranchir de ses doutes et agir en reine.
Magnus, le prince limérien, est de nouveau déchiré entre l'amour et le devoir. Cette fois pourtant, il n'aura pas d'échappatoire.
Lucia, le coeur brisé et aveuglée par la rage, s'est alliée au dieu du Feu avec un seul objectif : consumer le monde des flammes de leur vengeance.
Jonas, le rebelle déchu, parviendra-t-il à reconquérir les siens après l'échec cuisant infligé par les Limériens ?

Prêt à tout pour s'approprier les Quatre Soeurs et leur magie, le roi du Sang par à la conquêtedu continent de Kraeshia. Là-bas, il découvrira un souverain plus terrible encore que lui : l'empereur kraeshien, connu pour ne reculer devant aucun sacrifice. Une seule femme pourrait s'interposer entre les deux cruels monarques et infléchir à elle seule le destin du monde. »

Avis
Plus d'un an d'attente pour découvrir la suite de l'une des mes sagas fantasy chouchou, j'ai nommé Le dernier royaume ! Et après tous ces mois, il était enfin là sous le titre énigmatique Les déferlantes de givre, tout beau, tout impatient d'être dévoré. Ce que j'ai fait ! En prenant mon temps, en bondissant à chaque révélation, en marmonnant à chaque coup porté. Et malgré tout, la fin m'a encore semblé arriver trop vite. Si vous ne connaissez pas encore cette saga, qu'attendez-vous ? Le premier tome est maintenant disponible en poche, en plus. Foncez

Pas de résumé. Pas de spoils.

Je vous avoue qu'à ce stade, j'ignore complètement comment faire pour ne pas vous spoiler cette saga ! En quatre tomes, l'auteur a su créer tellement de choses, développer tellement d'intrigues, faire évoluer du tout au tout ses personnages et surprendre son lecteur à chaque opus. Alors que nous sommes à plus de la moitié de la série (six tomes annoncés), je n'ai toujours aucune idée de ce que Morgan Rhodes prévoit pour le final. Qui restera ? Qui nous quittera ? Qui mettra un couteau dans le dos de qui ? Parce que ce qui est certain, c'est que même au dernier moment, quand on pense que c'est fini, l'auteur parvient à nous jeter une dernière pique enflammée, l'air de rien. Argh ! 
Avec Les déferlantes de givre, le seul souci que j'ai rencontré, ça a été le fait de bien me remettre tous les éléments en tête. Point de vue externe, plusieurs personnages, différentes voix à la narration, on aurait vite fait de se perdre. Mais Morgan Rhodes sait réintroduire ses personnages et petit à petit tout nous revient. Ensuite il n'y a plus qu'à savourer. Les meurtres, les manipulations, les machinations, les personnages n'en finissent pas de se battre pour Mytica, ou contre Mytica. D'autant qu'un nouveau royaume ainsi que de nouveaux personnages font leur apparition, semant le trouble dans le pays !
Ceux que j'attendais surtout de retrouver, ce sont bien Cléo et Magnus. Magnus, fils du roi du sang, et Cléo, héritière du royaume d'Auranos, tout conduit à leur mésentente. Elle est blonde et lumineuse ; il est taciturne et défiguré. Depuis le départ, il leur arrive tellement de choses que je suis très accrochée à eux. Magnus est cet anti-héros qu'on ne peut que prendre en sympathie. Quant à Cléo, une fois dépassé son côté superficiel, c'est un amour de fille. Mes relations se sont par contre détériorées avec Lucia et Jonas. Nic continue lui à me surprendre, de façon très positive. C'est un personnage très intéressant qui prend plus de vie, plus de voix.
J'aime ça dans cette saga ! La multiplicité des personnages, principaux autant que secondaires, est superbement menée. Les premiers sont très bien construits : profonds, clairement posés, là où les seconds se dévoilent au fur et à mesure, mais tout autant travaillés. Morgan Rhodes n'en délaisse aucun et ne semble pas donner plus voix à l'un que l'autre. Tout est équilibré, dosé. Si bien qu'il ne faut pas avoir peur face à tous ces personnages. C'était une crainte que j'avais au départ de la saga, qui s'est finalement envolée depuis un moment. Ils ont tous une place, un rôle et aucun ne fait de figuration
Les déferlantes de givre, rythmé à souhait, se finit sur un cliffhanger de folie ! De nouvelles alliances, de nouveaux complots, encore plus de secrets, la tension est palpable dans ce tome jusqu'au final. Je ne me suis pas ennuyée une seconde et je retournerai volontiers au côté des personnages si cela était déjà possible. J'ai bondi, j'ai gémi, Morgan Rhodes a su amener encore plus de rebondissement, d'autres éléments à son récit qui permettent de se rendre compte que la série en a encore à nous montrer ! Et je signe d'ors et déjà pour la suite !

~~~~~~

Morgan Rhodes m'a fait retrouver mon amour pour la fantasy, un genre que j'avais un peu quitté. Les déferlantes de givre monte encore le niveau de la saga d'un cran. Les personnages, l'univers, tout avance vers l'issue, sans pour autant que celle-ci soit claire pour quiconque. Des machinations, des secrets, des manipulations, les protagonistes se lancent tous dans un véritable jeu de pouvoir, l'un pour les dominer tous, l'autre pour rétablir l'ordre précédent. Mais quel camp gagnera
Foncez vite, les chatons, parce que vous passez à côté de la saga fantasy qu'il ne faut absolument pas manquer !

+ Merci aux éditions Michel Lafon
+ Le dernier royaume #1, Les cendres d'Auranos
+ Le dernier royaume #2, Le roi du sang
+ Le dernier royaume #3, Le ralliement des ténèbres

Challenge jeunesse/young adult : 14/65

6 commentaires:

  1. Un roman qui m'a l'air pas mal, tu me donnes envie de lire la série :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :3 Si tu aimes la fantasy, je te la recommande vivement !

      Supprimer
  2. Il faut que je sorte le tome 2 de ma PAL...

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre <3
    J'ai ajouté ma chronique avec le lien vers la tienne ;)
    Je veux la suiiiiite !!!!
    Vive Magnus !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es chou ♥ Je file faire de même maintenant que ta chronique est en ligne ;)
      Vive Magnus ♥

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥