-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

vendredi 30 mai 2014

=> Traqué, tome 2 - Andrew Fukuda <=

Il y a un an, je craquais pour le premier tome de la trilogie Traqué d'Andrew Fukuda. [Ma chronique.] Je plongeais dans un monde où l'humanité n'existe plus [ou presque] et a été remplacée par des hommes avides de sang et de chair fraîche. Aujourd'hui, je me suis lancée dans le tome 2, pleine d'attentes et de questions. J'en ressors... conquise !

/!\ ATTENTION : spoilers dans le résumé /!\

Éditeur : Michel Lafon
Collection : Michel Lafon Jeunesse 
Genre : dystopie
Public : dès 16 ans
Nombre de pages : 367
Date de parution : 15/05/2014
Prix : 15,95€

Résumé :
"Pourchassés par leur prédateurs, Gene et Sissy tentent coûte que coûte de rejoindre la terre promise, un havre de paix où ils seront enfin en sécurité. 
Suivant la piste laissée par le Scientifique, ils découvrent alors la Mission. Cette colonie de rescapés humains pourraient bien être l'Eden tant espéré. Accueillis en héros, ils vivent pour la première fois parmi les leurs. Mais les apparences sont trompeuses, et bien vite Gene se demande si ce nouveau monde n'est pas aussi maléfique que celui qu'il vient de fuir..."

Avis :
Damn ! A peine tournée la dernière page que je me serais bien rué directement sur la suite, moi.*Snif* Encore une fois, Andrew Fukuda a su garder ses secrets jusqu'au bout, pour les laisser exploser au dernier moment. Effet qui a fait déferler en moi une vague de frustration immense ! Tout est mis en place pour que chaque fin de chapitre en appelle un autre, et le dernier chapitre n'y a pas fait exception. Ce qui m'a un peu rappelé le tome 1. Et donc, c'est un nouveau coup de coeur pour ce tome 2, qui relance comme il le faut la série. Si vous n'aviez pas accroché au tome 1, je vous l'assure, là, vous ne pouvez être que mordus...

J'ai hésité longtemps. Des spoils ou pas ? Un résumé ou pas ? Ce sera... ou pas. Si vous n'avez pas lu Traqué tome 1, je ne veux pas vous gâcher toutes les surprises qui sont à venir. Puis guère besoin de vous parler de l'intrigue pour vous convaincre qu'il vous faut cette trilogie

On prend les mêmes et on recommence ? Parce que la recette de ce coup de coeur, c'est un peu ça. Retrouver Gene et les homiphérés a été un vrai plaisir. Gene est toujours ce gamin que j'aime tant, réfléchi et efficace, entouré mais si seul.  Intelligent. Blessé. Trahi. Après les événements du tome 1, on retrouve notre héros un peu dépité, mais toujours déterminé. Il s'est fixé pour objectif de retrouver son père, et rien ne l'arrêtera. Ou ne semble en mesure de l'arrêter. Il y a une telle force chez ce personnage, qui se révèle davantage dans ce tome 2.
De plus en plus d'obstacles viennent se mettre sur sa route : des imprévus, des méchants, des doutes. Pourtant, si les uns et les autres l'affaiblissent un instant, Gene repart dans la seconde, prêt à tout. Parce que Gene ne s'est pas donné pour seule mission de retrouver son père ! Et c'est dans cet autre objectif qu'il s'est fixé qu'on voit grandir encore plus le personnage, alors qu'il s'ouvre un peu plus et relâche au compte goutte quelques secrets qu'il gardait en lui. Et ça m'a juste donné envie de lui tendre la main, de le serrer dans mes bras, ou même juste lui mettre une petite tape dans le dos, du genre : "Je suis avec toi, Gene !". Parce qu'il y a quelque chose dans son histoire qui me touche sincèrement, sans pour autant que j'en vienne à ressentir de la pitié pour lui. Non, c'est très loin d'être ça.
On découvre aussi davantage Sissy. Une vraie rentre dedans, au caractère fort, qui n'en est pas moins attendrissante par moments. A l'image de Gene, Sissy est un personnage qui cache quelques secrets. Si je n'étais pas pleinement convaincue par son personnage au premier tome, elle a fait tomber mes réticences comme le vent un château de cartes. Au cours de tome, je me suis attachée à elle presque comme je suis attachée à Gene. Cette petite a du cran, elle ne mâche pas ses mots, et ça me plaît ! 
Pareil, je m'extasie encore sur la couverture et la mise en page ou je passe mon tour ? Non, parce que sérieux, elle est aussi belle que celle du tome 1 ! Je me suis extasiée dessus comme il y a un an. Ces choix graphiques, la phrase d'accroche... D'emblée, on a vraiment l'impression d'y être, le ton est donné, le top est lancé. Dommage que le facteur m'ait abîmé un peu le dos, mais il n'en rendra pas moins superbement bien à côté de son frangin. L'objet livre en lui-même est vraiment superbe ! 
Quant à cette plume... A nouveau, Andrew Fukuda nous prouve qu'il maîtrise aussi bien les émotions que l'action. Entre déclarations et confidences, suspens et rebondissements s'enchaînent, achevant de faire du roman un vrai page turner. Où qu'il aille, on dirait que Gene sera confronter aux difficultés, jusqu'à voir vraiment ce qui est autour de lui [en référence aux jeux que lui faisaient faire son père]. Du début à la fin, l'auteur attise notre soif de savoir et de compréhension, révélant par ci par là ce qu'il veut en indice, nous leurrant pour mieux nous cacher le final. Et là, au milieu des pages, les clés de cette dystopie, de son univers. Et je me suis dit : "Wow !" C'était l'une des choses que j'attendais le plus de connaître et je ne suis vraiment pas déçue. Je crois que je ne m'étais pas vraiment attendue à ce genre de révélation, mais la réflexion qu'elle produit est tout aussi intéressante. Ce que vous imaginez ne peut être pire que ce que l'auteur a créé et écrit ! [ou alors mon imagination n'est pas allée assez loin...]
Le tome fini et reposé, je suis au bord de la frustration, j'enrage, je m'inquiète : Gene a-t-il enfin pris la bonne direction ? Va-t-il s'en sortir ? A quand la suite ?! *ARGH*

Un grand merci aux éditions Michel Lafon pour la découverte de ce deuxième opus !

~~~~~~
Un tome où notre héros oscille, mais sans jamais perdre pied. Une suite où la dystopie grandit et se révèle. Une trilogie que j'aime autant qu'elle me terrifie.
Traqué 2, c'est tout ça à la fois. Aussi captivant et fascinant que le premier tome de la série, ce nouvel opus fera assurément le bonheur des premiers lecteurs, comme il convaincra les plus frileux du potentiel [énorme] de cette saga ! 
A lire, sans hésiter 

4 commentaires:

  1. J'avais apprécié le premier tome, j'ai hâte de lire celui-ci, merci pour ta chronique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors j'espère qu'il te plaira autant qu'il m'a plu ! Merci à toi :)

      Supprimer
  2. Hmmm je n'avais pas du tout aimé le premier tome du coup je ne peux pas me baser vraiment sur ton avis même si tu as l'air super enthousiaste... Je pense que je vais le lire par curiosité parce que la fin du premier était un gros cliffhanger quand même. Mais j'ai un problème avec le style de l'auteur que je trouve un peu trop répétitif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, ayant autant aimé le premier tome que sa suite, je n'ai eu de mon côté aucun problème. Mais il est vrai que la fin de Traqué a de quoi attirer la curiosité sur le tome 2. A voir si ce problème de répétition n'est pas issue de la traduction... J'irais voir ton avis sur le tome 1, pour comprendre ce qui ne t'a pas plu ^^

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥