-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

jeudi 22 mai 2014

=> Le roi du sang [Le dernier royaume, #2] - Morgan Rhodes <=

Encore une sortie que j'étais impatiente de découvrir ! Le roi du sang de Morgan Rhodes, soit la suite de Les cendres d'Auranos, est depuis quelques temps dans nos librairies préférés. Oui, oui, mai, avril et juin sont les mois des suites de séries ;) ou des fins, c'est selon [et là, c'est une autre histoire]. En octobre, je tombais sous le charme du premier né de la saga Le dernier royaume. Ce nouvel opus n'a pas failli... Chronique ! [que je vais essayer sans spoiler, si bien que je ne garantis rien. Et je réponds tout de suite à votre question : vous vous demandez si vous voulez le lire, s'il vous plairait,... => oui, oui et mille fois oui ! Mais, à titre de conseil, commencer quand même par l'acte I ici]


Éditeur : Michel Lafon 
Collection : Michel Lafon Jeunesse
Genre : roman, fantasy
Public : dès 15/16 ans
Nombre de pages : 448
Date de parution : 10/04/2014
Prix : 15,95€

Résumé
"Cleo : La princesse déchue est prisonnière de son propre palais, promise à celui qui a tué le seul homme qu'elle ait jamais aimé.
Jonas : Le chef des rebelles rassemble l'opposition à travers le pays pour venger son peuple et renverser Gaïus, le roi du Sang. 
Magnus : Le prince limérien est contraint de suivre les traces de son père, Gaïus, mais ne peut se résoudre à renoncer à son amour pour Lucia, sa soeur adoptive. 
Lucia : L'Enchanteresse a sombré dans un profond coma après avoir invoqué une magie interdite pour ramener son frère des frontières de la Mort. Pourtant, c'est entre ses mains que repose l'avenir du continent.

L'impitoyable Gaïus, le conquérant des trois royaumes, est prêt à tous les sacrifices pour régner en maître. Suivant une ancienne prophétie, il réveille une force ancestrale dans les cendres d'Auranos, une force dont la puissance provoque une chaîne de cataclysmes qui pourraient bien changer le destin du monde."

Avis
Je suis fan ! Aussi bien, j'avais beaucoup aimé le premier tome, autant j'ai adoré encore plus ma lecture du Roi du sang J'ai retrouvé tout ce qui m'avait plu dans Les cendres d'Auranos, et tout ce à quoi je m'attendais dans cette suite. Le ton monte d'un cran, c'est une évidence. Plus de révélations, plus de rebondissements, plus de sang, plus de pouvoir.... Plus, plus, plus, c'est le leitmotiv de cet opus. 

Pas de spoils. Pas de résumé. 

Mais comment ne pas spoiler un roman pareil ?! C'est vraiment rude ! D'autant que l'action se suit, que les événements du premier tome ont des incidences dans le deuxième [logique], mais qu'il est hors de question de révéler si quelqu'un a péri, ce que quelqu'un a vraiment fait. Qu'est-ce qu'il me reste alors à vous raconter pour vous convaincre que cette série vaut le coup, pour ce que j'ai pu en lire ? [enfin, si vous n'avez pas survolé le résumé, c'est un peu trop tard et vous savez ce qui a déjà eu lieu]
Le dernier royaume est pour moi une série fantasy qui tient pour l'instant toutes ses promesses. Sans être, pour le genre, hyper développé ou novateur, nous n'en avons pas moins tout ce qui fait une bonne fantasy. Et comme je le disais dans ma chronique du 1, c'est un début qui m'a réconciliée avec le genre, duquel je m'étais un peu éloignée. Puis il y a tous ces éléments entraînants, addictifs, qui renforcent notre soif de lire et de connaître les moindres détails des aventures de chacun des protagonistes. 
Et quelle joie que de les retrouver ! Cleo qui, loin de la princesse superficielle que j'avais d'abord rencontrée, a grandi, mûri et se montre beaucoup plus réfléchie dans ses choix et ses décisions. Jonas, qui prend du grade dans les rebelles, toujours aussi touchant et impulsif, que j'ai pris plaisir à suivre et à soutenir. Et Magnus, digne comme un prince [logique], qui m'a encore chamboulée et tout attendrie. Mais il n'y a pas qu'eux. Même si Lucia est un peu absente en première partie de roman, elle fait un retour fracassant par la suite, puisque de par l'intrigue, c'est un peu l'une des pièces centrales de tout ce qui arrive [pourquoi, comment ? non, je ne vous dirai pas !] Gaïus, le fameux roi du sang, a la voix dans quelques chapitres.... et il m'a filé des frissons. Ce type est tellement froid, tellement mauvais, tellement calculateur, s'il pouvait périr au plus vite, j'en serais ravie [oui, je sais, on ne souhaite pas la mort de quelqu'un, mais ce personnage souhaite celle de tout le monde alors bon...] Althéa aussi, femme de Gaïus et mère de Magnus, Nic, le meilleur ami de Cleo, Alexius, l'une des Sentinelles du Sanctuaire, ont également leurs petits chapitres, des points de vue qui sont très intéressants. 
Comme dans le premier tome, tous se croisent, se cherchent, se découvrent. Tous nous étonnent, nous fascinent, nous révulsent. On les retrouve là où on ne les attend pas, on les voit prendre des décisions que l'on ne voulait pas, on les voit un à un, inconsciemment, lancer les rouages de la prophétie. Et ce que l'on croit en comprendre s'avère vite être une fausse piste, toute supposition étant rapidement brouillée par l'auteure. 
Côté intrigue, tout se développe et l'issue se rapproche. Même si l'auteure n'exagère pas le côté magique et prophétique de l'histoire pour l'instant, on n'en sent pas moins l'importance. L'intrigue commence doucement à se dévoiler et le récit devient plus sombre. Je me suis alors mise sur mes gardes. D'expérience, je savais Morgan Rhodes sans pitié et prête à tout pour ne pas épargner ses personnages. Mais ce que j'ai vécu dans le premier tome n'est rien comparé à ce qui m'a attendue dans Le roi du sang ! Les émotions étaient clairement au rendez-vous, et la surprise aussi ! J'étais vraiment loin de m'attendre à tout ça, à tant de bouleversements, à ce que l'auteure nous fasse ça. Et, très clairement, c'était intense, presque larmoyant, une facette qui m'a beaucoup étonnée. Si elle sait écrire les scènes de guerre et de batailles, Morgan Rhodes sait tout autant nous parler de sentiments avec beauté. L'auteure plonge tour à tour le lecteur dans la colère, dans la frustration, dans la peur, dans l'euphorie, dans le désarroi. Et quand on pense qu'elle a fini de jouer avec nos nerfs, quand on se dit que chaque personnage va enfin pouvoir souffler un peu, elle en remet une couche, comme pour nous laisser sur nos gardes. 
Tout peut arriver, personne n'est à l'abri. Voilà ce que révèle subtilement ce deuxième tome. A bon entendeur ! 

~~~~~~
Si vous cherchez une fantasy simple et captivante, vous venez de la trouver dans la série Le dernier royaume de Morgan Rhodes ! 
D'une plume fluide et vive, Morgan Rhodes nous entraîne plus profondément dans les machinations qui joueront le destin de Mytica et de ses habitants. Tantôt marionnettes, tantôt maîtres de leur destins, Cleo, Jonas, Magnus et Lucia ne sont pas au bout de leurs aventures et des surprises qui les attendent. Déjà, le prochain tome me rend impatiente, ne pouvant être qu'encore plus riche et plein de réponses. Je l'attends de pied ferme ! 

1 commentaire:

  1. J'avais bien aimé le tome 1, le tome 2 me tente ! En plus, j'adore les couvertures ^^

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥