-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

vendredi 31 janvier 2014

=> Unbroken - Melody Grace <=

Depuis la fin de l'année 2013, et avec un gros sursaut en début du mois, la vague New Adult commence à faire parler d'elle dans l'édition et dans nos librairies préférées. Si le phénomène m'a rendu assez curieuse, je viens tout juste de m'y être laissée aller avec un titre tout récent : Unbroken de Melody Grace ! Sans savoir à quoi m'attendre réellement, j'ai fait une superbe découverte :) 


Éditeur : Editions Prisma
Genre : romance, NA
Public : dès 16-17 ans  
Nombre de pages : 285
Date de parution : 09/01/2014
Prix : 16,95€

Résumé
"En y repensant, je me demande si maman l'avait vu dans mes yeux : les nuages noirs qui s'amoncellent, le crépitement sec de l'électricité dans l'air. Mais il était déjà trop tard. J'imagine qu'on ne réalise jamais vraiment le danger avant que l'ouragan ne soit passé, t'abandonnant inerte, sur le carreau, le coeur en morceaux, éparpillé autour de toi. 
Quatre ans se sont écoulés depuis ce fameux été. Depuis Emerson. Depuis ses mains glissant dans une délicieuse caresse sur ma peau nue. 
Promis juré, aucun amour passionnel ne pourrait plus me détruire comme cela. Et retourner à Cedar Cove n'y changerait rien. 
Je me trompais..."

Avis
Présenté comme un sex-seller, je vous avoue que mon esprit a eu un peu peur dans un premier temps... Après avoir suivi quelques échos sur le NA, je savais que le sexe en était une composante, mais sans savoir à quel point, ni de quelle façon. Et après mon essai avec Cinquante nuances de Grey, j'étais un peu refroidie par cette idée. Mais c'est sans compter la cible visée par le roman. Unbroken est loin d'être du Grey, même si Emerson est tout aussi... sulfureux *__* Et quoi de plus étonnant, puisqu'ils ne jouent pas vraiment dans la même cour. Alors à ceux/celles qui s'attendent à des scènes plus que hot et à la limite du lisible et n'osent pas se lancer, je leur affirme qu'ils le peuvent ;) Les scènes sont délicates, soft et la plume de Melody Grace est agréable dans le genre. Ce n'est pas récurrent dans le roman, il n'y a pas que ça, et l'histoire vaut la chandelle ! Parce qu'il y en a une, très belle. Une romance toute douce, enivrante et passionnée [autant que passionnante]. 

Le dernier été qu'elle passe à Cedar Cove, Juliet tombe éperdument amoureuse d'Emerson. Un amour qu'elle compare au grand, au vrai. Comme sa mère lui avait dit un jour : il existe deux formes d'amour : la brise légère et l'ouragan. Emerson a été le second. Il est venu, et il est reparti, à la fin de l'été, dévastant tout sur son passage. En passe d'entrée à l'université, Juliet a tout perdu, celui qu'elle prenait pour l'amour de sa vie, sa mère qui s'est éteinte, et une part d'elle-même s'est brisée. Plus jamais elle ne connaîtrait une telle relation, un tel amour. Plus jamais elle ne laisserait un homme lui faire le mal qu'Emerson lui a fait. Après l'ouragan, bien après, est venu Daniel, la brise. Et Juliet repousse au loin les souvenirs de son premier amour, de son dernier été. Jusqu'au jour où elle revient à Cedar Cove pour vider et vendre la maison de sa mère... 

D'emblée, j'ai été frappée par les mots de l'auteure, par sa plume. J'ai aimé les citations que j'avais lues du roman par endroits, et je me disais que le texte aurait quelque chose de beau, ne serait-ce que par le style de Melody Grace. Me voilà avec le roman refermé à mes côtés, loin d'être déçue. Il y a quelque chose dans l'écriture d'Unbroken, toute en poésie et en mélodie. Quelque chose de captivant et d'accrocheur. Une très bonne surprise ! Puis, c'est fluide, presque coulant. Sans s'y attendre, on est vite pris par le fil de l'histoire et les secrets que Juliet soulève à demi-mots. L'auteure réserve quelques surprises, sans nous donner d'entrée de jeu [ou de roman] toutes les clés de l'histoire de notre héroïne. Et s'il y a des choses que l'on voit venir, d'autres m'ont totalement étonnée, presque laissée sans voix. 
Par ailleurs, j'ai beaucoup apprécié ce jeu de la tempête, l'effet ouragan d'Emerson, tant en par son statut de premier copain/amant/briseur de coeur que par sa personnalité en elle-même. Il est la bonne illustration de l'ouragan, de cette chose qu'on se plaît à regarder mais dont on sait qu'il vaut mieux s'en tenir loin... C'est un personnage que j'ai rapidement apprécié, pour son côté écorché et énigmatique. Puis, sa tendance bad boy aussi *__* Les détails, les descriptions, j'étais un peu à la place de Juliet, et je l'ai trouvé plutôt très attirant ;) Mais pas au point d'avoir les mêmes réactions que notre narratrice à sa vue. Et mon avis est donc un peu plus modéré sur Juliet. 
Je l'ai bien aimée, c'est un personnage entier, qui a souffert et tient à tout prix à éviter cela à nouveau. En quelque sorte, elle nous parle à tous, même si je n'ai jamais eu à me remettre d'un chagrin amoureux. On connaît tous les déceptions, les humiliations, les espoirs de trop. Mais, elle apporte plus que ça, de part son histoire personnelle. Sa famille n'est pas aussi belle que ce qu'elle tient à laisser croire et on remarque vite que si la belle vit dans le présent, elle n'en a pas moins oublié son passé. Et ce dernier ne se fait pas oublier non plus. Si elle tient encore aujourd'hui, c'est essentiellement grâce à Daniel, son nouvel amoureux, Lacey, sa meilleure amie, et sa précieuse boîte de cachetons anti crise d'angoisse. Puis nichée quelque part, l'envie d'Emerson. Et quand il déboule de nouveau dans sa vie, ou qu'elle revient dans la sienne... Sans trouver ses réactions exagérées, elles me semblaient parfois de trop, ou alors poussées. J'avais parfois du mal à me la représenter devant Emerson, tant elle perdait ses moyens face à lui. Et c'est ainsi que l'histoire d'amour devient aussi une histoire qui nous parle de deuil, de reconstruction, d'amitié. 
Mais dans tout cela, j'aurais aimé que ce soit un peu plus fouillé, que l'auteure s'attarde un peu plus sur la profondeur et la psychologie de ses personnages. Bien qu'on ait l'essentiel, j'ai eu le sentiment que cela manquait par moments. Même si sans ça, la lecture n'en reste pas moins très agréable. J'aimais rentrée du boulot et ouvrir Unbroken dans le bus. C'était calme, reposant, pas prise de tête pour un sous. Une lecture qui ne fait pas mal et 100% plaisir ! Puis le couple Emerson/Juliet était un beau duo, intense, passionnée, presque une fusion parfaite. Les deux m'ont entraînée dans leurs histoires, leur histoire, et leur amour. Et j'ai adoré ! Moi et mon petit coeur de fleur bleue/artichaud, nous nous sommes régalés ! 

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
"Emerson t'aimait, chuchote la petite voix perverse. Il se fichait bien de tout ce bordel et de ces souffrances, et de ton putain de coeur brisé.
Mais ça, c'était avant. Avant la mort de maman, et qu'il ne décide que tout ça, c'était trop, et que ce qui restait de mon coeur soit entièrement détruit. Dieu seul sait à quoi il ressemble, aujourd'hui. 
Peut-petre que faire semblant est le mieux que je puisse espérer."

Un grand merci aux éditions Prisma pour cette lecture et cette découverte ! 

~~~~~~
En VO, Unbroken est issu d'une saga, Beachwood Bay, et possède déjà quelques suites, où l'on suit d'autres personnages. Cependant, un 0.5 [on va dire] est sorti, Untouched, où l'on suit Juliet et Emerson, l'été où ils sont tombés amoureux... ^^ Pas de parution française pour l'instant, mais affaire à suivre ! 
Et en attendant, régalez-vous avec Unbroken !

1 commentaire:

  1. L'éditrice me l'avait proposé aussi, mais je ne l'ai pas pris, la présentation comme "le nouveau sex seller blablabla" ne me faisait pas du tout envie. Mais en lisant ta chronique, je me dis que finalement, il aurait peut-être pu me plaire. Tant pis ^^ Je me le prendrais peut-être en VO un de ces jours, si j'en ai l'occasion :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥