-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

lundi 11 juillet 2016

=> Dis-moi si tu souris - Eric Lindstrom <=

#Lecture en cours#
Éditeur : Nathan 
Traductrice : Anne Delcourt
Genre : ado, contemporain, drame
Public : dès 14/15 ans
Nombre de pages : 396
Date de parution : 02/06/2016
Prix : 16,95€

Résumé :
« « Je suis Parker, j'ai seize ans et je suis aveugle. »

Bon j'y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente. D'ailleurs, j'ai établi Les Règles : 
- Ne me touchez pas sans me prévenir ;
- Ne me traitez pas comme si j'étais idiote ;
- Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde) ;
- Et ne cherchez JAMAIS à me duper.
Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j'en ai même rajouté une dernière. Alors, quand il débarque à nouveau dans la vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : il n'y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable. »

Avis
Dis-moi si tu souris d'Eric Lindstrom s'inscrit dans ces lectures qui ont l'air triste au premier regard, sans l'être pour autant. C'est aussi le genre à vous prendre de cours et à vous surprendre totalement. On peut clairement se fier aux smileys qui font office d'yeux au personnage en première de couverture et se détacher un peu de la quatrième de couverture. Un personnage qui n'est autre que notre héroïne, Parker Grant. Un récit qui ne sera pas qu'une romance...


Parker Grant perd la vue à l'âge de sept ans, dans un accident de voiture qui emportera sa mère. L'année de ses seize ans, c'est son père qui disparaît d'une overdose médicamenteuse - volontaire ou accidentelle ? Tout aurait pu changer dans la vie de Parker, mais sa tante choisit de quitter l'Angleterre avec sa famille pour venir emménager chez elle, aux États-Unis. Alors tout continue : Parker part courir tous les matins, ajoute une étoile dorée à sa porte chaque jour où elle ne pleure pas et retrouve ses amies au lycée. 

Dis-moi si tu souris est un roman qui aborde de nombreuses thématiques, allant du deuil au handicap. C'est une histoire d'abord légère, un brin révoltée par le caractère acidulée de Parker, son humour et ses sarcasmes. Puis, au fil des chapitres, on sent une ombre obscurcir le tableau : Parker occulte ses émotions. Jusqu'à ce que sa bulle de protection éclate. Le lecteur entre alors dans un récit plus profond, découvrant une héroïne plus sensible, rattrapée par tout ce qu'elle a refoulé... Ce que je ne voyais absolument pas venir.
Depuis qu'elle a perdu la vue, Parker fait tout pour que son handicap ne signifie pas qu'elle ne peut rien faire comme tout le monde. Elle cache ses yeux éteints derrière des foulards, elle court le matin avant d'aller au lycée, elle aime qu'on la considère comme n'importe qui. Les Règles sont la pour ça. Pour rappeler à chacun que Parker est juste aveugle et qu'il n'y a pas mort d'homme. Et avec son ironie habituelle, elle nous dit qu'elle peut tout faire, même en mieux. C'est cette personnalité que j'ai appréciée, avant d'être touchée par son personnage en lui-même.
En effet, au premier regard, difficile de s'attacher vraiment à Parker Grant. Elle ne pardonne pas et n'hésite pas à être vraiment franche, voire à n'avoir aucun tact. Pourtant, c'est aussi cette franchisse et cette liberté qui nous font craquer pour elle. Puis, petit à petit, son histoire. Le retour de Scott dans son quotidien est un choc qui la transforme. Elle prend doucement conscience de certaines vérités, de certains sentiments, et ouvre les yeux sur tout ce qu'elle a cessé de voir jusque-là. J'ai trouvé cette « transformation » très touchante. Parker est un personnage débordant de sincérité et d'authenticité, si bien que ses émotions et ses réflexions ne manquent pas de toucher le lecteur.
J'ai beaucoup aimé les personnages secondaires qui gravitent autour d'elle : Sarah sa meilleure amie [un prénom qui revient souvent dans les romans YA...], Molly, Scott, Jason et la famille de sa tante. Toutefois, je garde une petite déception à l'égard de Jason, qu'on voit finalement peu et qui se révèle de plus en plus différent du jeune homme qu'on rencontre pour la première fois dans un magasin de chaussures. Je crois aussi que j'aurais aimé en apprendre plus sur le départ de son père, qui semblait avoir certains secrets... Le fait qu'il soit parti sans un mot et que les assurances préfèrent croire au suicide m'a laissée perplexe. On comprend bien qu'il n'est pas mort volontairement, mais j'aurais aimé qu'on en sache plus sur lui, sur tout ce qu'il ne disait pas à Parker.
Voilà comment Eric Lindstrom nous entraîne dans son histoire, sans jamais susciter de la pitié ou de l'apitoiement chez le lecteur. Son écriture nous plonge sans mal dans les sentiments mouvementés de Parker, entre le refus du deuil de son père et les souvenirs qui l'assaillent au retour de Scott. Contre toute attente, l'auteur ne fait pas de son roman une romance ado. L'intrigue se concentre aussi sur l'amitié, le premier amour, la tolérance et le regard des autres sur le handicap. On en ressort gagner par l'espoir, le coeur réchauffé et des étoiles dans les yeux.

~~~~~~
Dis-moi si tu souris d'Eric Lindstrom est un récit que je vous recommande chaudement ! Loin de la romance à laquelle je m'attendais, je suis tombée sur une intrigue subtile et bien tissée. L'auteur travaille habilement le deuil, l'amitié, le premier amour, la tolérance, dosant comme il faut les émotions. On s'attache rapidement à Parker, l'héroïne, qui tient à ne pas faire de sa cécité une gêne. C'est un personnage franc, que les émotions rendent authentique. Les personnages secondaires ne sont pas en reste et ne manquent pas de surprise ! J'en ressors conquise et le sourire aux lèvres !

L'avis des copinautes : 
+ Merci aux éditions Nathan pour cette lecture


Challenge jeunesse/young adult : 30/65

18 commentaires:

  1. Je viens de terminer ma chronique c'est super amusant, j'ai adoré ce livre c'est une vraie et belle surprise :) !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grands esprits se rencontrent ♥ Je file ajouter le lien de ta chronique dans l'article :D Et je suis ravie qu'il t'ait autant plu ! ♥

      Supprimer
  2. J'ai reçu ce livre mais pas encore lu :) le thème est vraiment intéressant !

    RépondreSupprimer
  3. T'as pas mis ta petite photo pour dire ta note je suis perturbéeeeeeeeeeeeeee!

    Et allez hop! Encore un livre que je veux :p

    RépondreSupprimer
  4. Oh, je ne connaissais pas, tu m'as donné envie de le découvrir dis donc :D

    RépondreSupprimer
  5. Très belle chronique ! Ce roman me fait un petit peu penser à "Je t'ai rêvé". Je ne connaissais ce roman que de nom et tu m'as vraiment donné envie de découvrir Parker :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! <3 C'est vrai que le caractère de Parker pourrait se rapprocher de celui d'Alex ! Je n'avais pas pensé à cette comparaison. J'espère que tu auras l'occasion de la découvrir :)

      Supprimer
  6. Je ne l'ai pas lu, j'ai souvent du mal avec les livres qui traitent du handicap (vu que c'est mon boulot, je connais bien et je trouve que ça donne souvent faux) mais pour le coup, tu me donnes bien envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Argh, je comprends. Ce genre de romans peuvent être parfois si éloignés de la vérité... Je ne pourrais pas dire si celui-là diffère beaucoup mais il vaut clairement le coup d'oeil pour moi. Merci ! :)

      Supprimer
  7. Avec tous les avis positifs que je vois sur ce livre, je vais finir par craquer ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est qu'il est bon, voire vraiment bon ! Même si après avoir lu certains avis, je m'attendais personnellement à avoir un coup de coeur.

      Supprimer
  8. Tu me donnes envie avec ta chronique :-) Je crois que ce roman pourrait beaucoup me plaire :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ce sera le cas si tu te laisses tenter :D

      Supprimer
  9. Ce qui me fait un peu peur c'est le côté jeunesse, mais il a l'air d'avoir plu à beaucoup ! Et comme il est dans ma PAL, je me lancerai certainement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas tant jeunesse que ça, je dirais surtout qu'il en a l'air. J'espère qu'il te plaira !

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥