-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

vendredi 6 juillet 2012

=> L'été où ma vie a changé - Alyson Noël <=



Une fois n'est pas coutume, pour l'été, Michel Lafon nous offre encore la possibilité d'acheter deux séries en un livre unique. Profitons-en ! Outre La nuit du solstice de L.J. Smith, L'été où ma vie a changé est sorti le 5 juillet dernier. Deux livres en un donc puisque sous ce titre se réunissent deux tomes, totalement indépendants toutefois : Rendez-vous manqué & Une fille qui fait des vagues.
 
Un roman que vous mettrez dans vos valises ? Un roman que vous emmenerez à la plage ? J'espère bien vous en convaincre ! Car croyez-moi, si j'allais à la place cette année, il serait du voyage ;)

Éditeur :  Michel Lafon
[Lien éditeur]
Genre : romance
Public : dès 13 ans
Nombre de pages : 509
Date de parution : 05/07/2012
Prix : 19,95 €

Rendez-vous manqué
 
Résumé :
À 17 ans, Dorothy se prépare pour le plus bel été de sa vie : au programme, des journées entières à profiter de ses amies et, pourquoi pas, une histoire d’amour avec le plus beau garçon du lycée ! Mais le rêve tourne au cauchemar quand ses parents décident de l’envoyer chez sa tante à Tinos, une île grecque perdue au fin fond des Cyclades. Adieu les plages californiennes, bonjour l’ennui… A moins qu’une rencontre inattendue ne parvienne à lui rendre le sourire ?
 
Avis :
Voilà, les parents de Dorothy divorcent, alors c'est elle qui trinque : oubliées les vacances qu'elle prévoyait, oubliés les sorties et les amis. Cette année ce sera Tinos, sa "dingue de tante" Tally et un éloignement complet. Pour cause : Tinos est quelque part perdu en Grèce et il n'y a pas de connexion internet là-bas; Enfin, pas tout de suite en tout cas ;)
Au premier abord, j'ai été très surprise par la forme du roman : mélange de lettres, d'extraits de journal intime, d'articles de blog et de mails. Malgré tout, la lecture est agréable et le tout a une certaine fluidité. Cela a juste un inconvénient, nous ne voyons que ce que Dorothy veut bien nous faire voir. De ses échanges, nous n'avons que ce qu'elle envoie et répond, si bien que c'est parfois déstabilisant pour comprendre toute l'histoire. Il n'empêche, je me suis éclatée à lire ce livre. Parce que sans tout comprendre, j'ai compris l'essentiel. Et je crois que Dorothy a fini par le saisir également, même quand cela lui aura pris tout un été... 
L'histoire a vite fait de nous embarquer, même si la vie de Dorothy est comme elle le dit "ennuyante". Parce qu'il lui arrive cependant un tas de choses. Pas forcément passionnante, mais qui valent le coup d'être vécues. Qui ont un sens et une morale à nous apprendre.
On passe un agréable moment, on rit un peu, on cherche à comprendre, on s'interroge et... on profite de l'écriture de l'auteure ! C'est plaisant de retrouver Alyson Noël, en dehors de Ever et Riley. Enfin quelque chose qui nous amène loin du fantastique et vers des choses plus terre à terre. Où l'auteure réussit tout autant à manier les mots et les descriptions, ses personnages et leur complexité. Même si pour la complexité, on s'en rendra compte davantage dans le second tome ! :) Je dois aussi avouer que c'est cool de lire sans se prendre la tête. Juste pour lire et être ailleurs. Ca a parfaitement marché avec ce premier roman.
En exergue de l'apparente légèreté du récit, on retrouve pourtant une réflexion sur la relation avec autrui, que celui-ci soit de notre famille ou seulement de notre entourage. Sans être l'idée centrale du livre, l'auteure joue sur les liens qui nous unissent à ceux que l'on croise et qui compose notre vie, que ce soit pour un instant ou plus. Je ne vais pas en dire plus pour ne pas en dire trop, mais ça donne au roman un petit je ne sais quoi qui le rend encore plus vivant que ces échanges continus de lettres ou de mails. 
 
Comment l'été changera-t-il Dorothy ? C'est à vous de le découvrir !
 
*
 
Une fille qui fait des vagues
 
Résumé :
À New York, Anne n’a pas pu prévoir des vacances de folie. Et pour cause ! Elle déménage sur la côte Ouest, direction la Californie. Malgré la villa immense et la plage privée, la jeune fille ne se sent pas dans son élément. Et pour ne rien arranger, elle entre rapidement en compétition avec Ellie, qui lui reproche d’avoir les faveurs de Chris, l’irrésistible surfeur. Le conflit se réglera sur le sable… et sur les vagues !
 
Avis :
Last but not least ! Et changement complet en prime ! :) Adieu le genre journal intime/épistolaire, le point de vue unique, on repasse à une forme plus habituelle du roman et on se retrouve avec 4 points de vue :) Haha, quand je parlais de complexité... :lol: 
Les parents d'Anne ont divorcé (eux aussi :o ) et la jeune fille va vivre chez son père, où elle ne connaît rien ni personne. Qu'est-ce qui pourrait être pire ? Perdre son petit ami n'est pas suffisant, Anne devient aussi, sans trop savoir comment, l'ennemie d'Ellie.
Bien qu'il ne soit question que d'elle dans la quatrième de couverture, et comme je l'ai mentionné avant, Anne n'est pas le seul personnage à nous faire part de son point de vue. A elle, se joignent Ellie, forcément, Jade et Lola, camarades et amies d'Ellie. L'histoire entre Ellie et Anne reste toutefois la plus importante, mais cela permet à l'auteure d'étayer aussi ces autres personnages et son histoire. Alyson Noël construit ici un récit plus épais et plus étoffé que le précédent. Les personnages gagnent en profondeur, même si cette dernière n'est que relative puisque la taille du roman n'en permet pas un développement très complet.
On plonge et on surfe, passant les vagues... pardon, les pages sans vraiment le voir. Il y a tellement de choses que l'on veut savoir ;) C'est à nouveau léger et idéal pour l'été, sans chichi et sans en faire trop. Même si on aurait aimé que certaines parties soient un peu plus développées, notamment la fin. Quoi que je la trouve plutôt bien adapté. Même si on se pose encore des questions, le roman a une belle clôture, qui nous laisse imaginer ce que pourrait être la suite tout en nous laissant sur notre fin. Qu'importe, la lecture est agréable et entraînante :D 
*
L'emporterez-vous ? Je vous le conseille !!
 
A nouveau, je remercie les éditions Michel Lafon pour ce roman :)
 


Bonne lecture !
&
Bonnes vacances !
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot ♥