-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

dimanche 17 avril 2011

=> La couleur de la haine - Malorie Blackman <=

Vacances depuis une semaine, ça a de bon que j'ai enchaîné les lectures :D enfin, autant que j'ai pu avec le mauvais rhume qui m'est tombé dessus... Cela a de mauvais que j'ai des devoirs à faire, et que je n'ai rien commencé...
Trois lectures, mais un seul vrai coup de coeur...(un indice, mon livre préféré est dans le titre de cet article ;) )
 
- On s'est juste embrassés de Isabelle Pandazopoulos (Gallimard - Scripto) : une narration simple, une histoire ordinaire et pourtant forte, un roman jeunesse entraînant, qui se lit comme une bouchée de pain. 
- La beauté du mal de Rebecca James (Oh! éditions) : une narration à trois temps (passé, présent, futur) menée par une écriture fluide et directe, une vie brisée, une psychopathe et au mileu l'amour et l'amitié, la vie qui doit continuer. Un récit envoûtant et qui va au coeur des choses.
- La couleur de la Haine de Malorie Blackman (Milan - Macadam) : mon coup de coeur ! ou coup au coeur !


Éditeur : Milan
Collection : Macadam
[Lien éditeur]
Genre : romance
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 416
Date de parution : 24/02/2006
Prix : 12,50 €

Résumé :
"J'ai compris que je ne savais rien de la manière dont je devais m'occuper de toi, Callie. Tu n'étais plus une chose sans nom, sans réalité. Tu n'étais plus un idéal romantique ou une simple manière de punir mon père. Tu étais une vraie personne. Et tu avais besoin de moi pour survivre. Callie Rose. Ma chair et mon sang. A moitié Callum, à moitié moi, et cent pour cent toi. Pas une poupée, pas un symbole, ni une idée, mais une vraie personne avec une vie toute neuve qui s'ouvrait à elle. Et sous mon entière responsabilité."

Avis
Quand un livre et son 'histoire jouent avec nos coeurs...

Je maintiens, je confirme avec ce deuxième tome ma totale dévotion à cette trilogie magnifique. Bon d'accord, il me reste encore le troisième tome à lire, mais je sais qu'il aura de quoi me ravir tout autant que les deux premiers.

La narration change de personnages. Au commande, le lecteur retrouve bien sûr Séphy, mais cette fois, il y a aussi Minerva, Jude, Meggie et Mme Hadley (moi non plus je n'arrive pas à dire son prénom...). L'histoire est encore faite de parties, introduites par des extraits de journaux et aussi un écrit, présenté comme une liste.
On retrouve le récit, toujours aussi prenant, l'action, qui démarre dans la seconde, l'amour et l'abandon. En fait, à nouveau, je crois que je ne peux avoir les mots. Séphy et Jude sont des personnages différents et pourtant vraiment forts. Cela me fait bizarre de le dire, mais Jude m'a fait pleurer, il m'a attendri par sa souffrance, déçue par sa force à se croire corrompu, à haïr tout ce qu'il ne comprend pas. Quant à Sephy, elle m'a tantôt émue, tantôt fait rire. Elle a une force de caractère impressionnante, un calme et une patience de plomb et en même temps, elle est si fragile...

Tout éclate dans ce roman quand la vérité se révèle, même quand on cherche à la fuir... La dernière lettre de Callum arrive dans les mains de Sephy... Et si Jude, lui, tombait amoureux d'une prima...
 
Pour une deuxième fois, je conclurai par ceci : LISEZ !!