-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

vendredi 31 octobre 2014

|=| Fiche : La Symphonie des Abysses |=|

La Symphonie des Abysses - Carina Rozenfeld

• Éditeur : Robert Laffont 
• Collection : Collection R
• Genre : dystopie 
• Public : dès 15 ans
• Format : GF
• Volume : 1/2
• Prix : 17,90€ [par volume]


• Les couvertures •
[Cliquez dessus pour trouver mon avis]
   
• 4ème de couv •
"VOUS PENSIEZ ÊTRE AU PARADIS ?

Un gigantesque atoll, des plages de sable fin, une eau turquoise...

Un mur infranchissable. 



IL VOUS FAUDRA D'ABORD VIVRE EN ENFER : 

Article 1 : Tout contact physique, toute marque d'amour sont proscrits.

Article 2 : Il est interdit de chanter, d'écouter ou de faire de la musique. 
Article 3 : Quiconque se livrera à ces activités illicites sera mis à mort."

• Extrait •
Livre I 

Le plus • 
Pour ceux/celles qui ne se souviendraient pas de tout, un résumé bien fourni [spoilers à la clé] vous attend chez Summaries Books

mardi 28 octobre 2014

=> Unchained - Melody Grace [Beachwood Bay, #3] <=

Je l'attendais et il est enfin arriver ! Je vous avoue que sur le coup, j'avais un peu peur... Je venais de finir A comme Aujourd'hui, je ne me sentais pas capable d'entamer autre chose avant un moment, ni même de trouver une lecture qui atténuerait mon malaise. Mais Unchained de Melody Grace l'a fait ! Et pendant deux jours, je suis retournée à Beachwood Bay, et j'y ai retrouvé toute la petite bande. Qu'est-ce que ça fait du bien !

Éditeur : Prisma
Genre ; romance, NA
Public : dès 18 ans
Nombre de pages : 330
Date de parution : 16/10/2014
Prix : 16,95€

Résumé
"Carina McKenzie, la plus enviée des filles de la fac, à toujours élégante et perchée sur des sandales stylées, celle qui a planifié dès l'enfance son riche et beau mariage, c'était moi.
Jusqu'à ce jour terrible. Jusqu'à l'éclaire de violence dans ses yeux et le claquement de sa main qui résonne sur ma tempe. 
Alors j'ai fui en pleine nuit, rassemblant les miettes de mes rêves brisés, pour me réfugier dans le seul endroit où je serais en sécurité : Beachwood Bay. 
Je n'ai pas pensé une seconde que j'allais rencontrer Garrett Sawyer, ce barman qui joue les tombeurs, ni qu'il me troublerait autant... 
Pourquoi la passion ne suit-elle aucune logique ?"

Avis
Alors que l'hiver pointe doucement son nez, il fait bon de se blottir dans un coin du canapé et de plonger dans une romance légère et enivrante. Et l'appel de Beachwood Bay est irrésistible ! J'ai commencé Unchained avec beaucoup d'impatience parce que j'avais hâte de découvrir Garrett, qui est au coeur de l'action. Et avec qui ? Carina, qui n'est autre que la soeur, froide et mystérieuse, de Juliet, que l'on rencontre dans le premier opus, Unbroken. Tous les deux m'ont emportée dans leur histoire, dans leur passé, et c'était un très bon moment

Garrett est du genre conquête d'un soir. Pas d'attache, pas de sentiment. Juste du plaisir. Carina, elle, a programmé sa vie depuis longtemps et elle tient enfin l'homme de ses rêves en la personne d'Alexander. Riche, séduisant, leur mariage sera des plus somptueux. Mais les apparences sont bien trompeuses. Le jour où Alexander porte la main sur Carina, celle-ci décide de fuir et de trouver refuge à Beachwood Bay, dans la maison familiale. Quel réconfort ! Mais Garrett est là, et entre les deux, comme au premier jour, l'atmosphère est tendue, électrique... de désir. 

S'il y a une série sur laquelle je ne m'attendais pas à craquer, c'est sûrement Beachwood Bay. Les couvertures sont très explicites, les romances très fortes et les scènes olé clairement de mise. Pourtant, le charme et la magie opèrent à chaque fois. Je fond, je trépigne, je m'impatiente. C'est en ouvrant Unchained que j'ai réalisé que j'avais hâte de retrouver tout ce beau monde de Beachwood Bay, de prendre de leurs nouvelles et de découvrir un peu plus certains des personnages qu'on entraperçoit dans chaque opus. 
Garrett m'avait fait une bonne première impression pendant ma lecture du tome 2, Unafraid. Mais son côté coureur me prenait légèrement au dépourvu. On sent tout de suite quelque chose de brisé en lui, presque même de blasé, et j'avais hâte de comprendre à quoi cela était dû. Et je vous avoue que cela m'a fait un choc ! Dans Unchained, on découvre que Garrett est un personnage torturé, rongé par des souvenirs et un passé qui a explosé. Je ne m'attendais pas à ça de lui, et je l'ai alors vu différemment.
Quant à Carina, on met un petit temps à cerner ce personnage, à comprendre ses motivations. Pendant un moment, je me demandais ce qu'elle faisait encore avec Alexander, encore plus si sa vie et cette relation ne lui apportaient pratiquement plus rien. Et très vite, j'ai eu envie qu'elle ouvre les yeux et qu'elle casse sa carapace, tout comme Garrett. A son image, elle possède une histoire qui m'a touchée, par sa complexité et son évidence. Elle n'était qu'une enfant qui voulait être appréciée, et c'est ainsi qu'elle a grandi, jouant des règles érigées par d'autres. J'ai apprécié son évolution au fil du roman, le fait qu'elle commence à prendre ses décisions et à s'épanouir. Elle se révèle plus forte, plus confiante qu'on ne l'a vue au début, et quitte à ce que cela bouleverse son monde de diamants et de paillettes. Elle prend le risque
L'alternance des points de vue est là encore un bon point ! Même s'il y a plus de Carina que de Garrett, on découvre ainsi davantage la jeune femme, ses hésitations et ses fêlures. On voit ses réflexions faire du chemin et cela nous la montre sous d'autres jours. Concernant Garrett, cela nous permet de mieux l'apprivoiser et de suivre plus clairement sa logique en terme de relation. Sans cela, je crois que je l'aurais perdu, le mettant direct dans la case allumeur et coureur. 
L'histoire d'Unchained passe pour déjà vue : le garçon bourru, la fille superficielle, et on connaît déjà la suite. Pour autant, je me suis laissée transporter par leur récit, leur lutte dans un premier temps puis leur réconciliation. Il y a rapidement un côté addictif qui nous accroche et on ne s'ennuie pas une minute au cours des 330 pages de ce roman ! On sourit, on s'énerve, on rage, on rêve, c'est mignon et plein de tendresse, doux et agréable. 
Sans compter qu'on note vraiment du changement positif dans l'écriture de Melody Grace. Je trouvais déjà une progression entre Unbroken et Unafraid, mais elle est également plus marquée ici. Unchained est plus complet, Carina et Garrett sont plus entourés, les personnages secondaires ont plus de place, tout est plus fourni et ça se ressent. La plume de Melody Grace reste légère et fluide, en possédant également ce côté plus travaillé, plus recherché. Bref, on ne perd rien et on gagne encore plus, ce que j'ai vraiment apprécié.
Nul doute que je referais bien un voyage à Beachwood Bay ! 

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
"C'est plus fort que moi, je sens une décharge de désir qui me traverse, mon pouls s'affole, mon sang pulse dans mes veines. Il est très beau et il a quelque chose d'insoumis, mais plus que ça, je surprends une lueur dans ses yeux bleu tempête, comme une profonde mélancolie, une tristesse qui fait écho à tout le poids qui pèse sur mon propre coeur, une sorte de réplique de ma douleur, de ma solitude. 
Et d'une certaine façon, sans même y penser, je sais. 
Cet homme sait ce qu'est la solitude."

~~~~~~

Unchained de Melody Grace est un roman très agréable à lire ! J'ai aimé retrouver l'auteure et Beachwood Bay, qu'on redécouvre à travers des personnages au passé trouble et qui a marqué leur vie. Carina et Garrett sont intéressants à suivre, tant dans leur rencontre que dans leur relation. Ils possèdent tous deux cette faille, ce côté brisé, qui nous pousse à vouloir les connaître, à souhaiter les voir s'ouvrir et briser leur bulle de silence. 
Idéal pour se préparer à l'hiver, qu'attendez-vous pour faire escale à Beachwwod Bay ?


Un grand merci aux éditions Prisma pour cette lecture et leur confiance

¤ TTT - Top Ten Tuesday ¤ #39

Le Top Ten Tuesday [ou TTT ;)] est un rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish. Il a été repris en français par Iani
Le principe : lister chaque semaine un top 10, selon un thème littéraire prédéfini. 

*** *** *** 
Le thème du jour : 
Les 10 livres à lire pour Halloween

Je vous avoue que je ne suis pas fan de tout ce qui fait peur ou est censé être effrayant, en livre comme en film. Mais voici ma petite sélection du jour : 

L'épouvanteur de Joseph Delaney. Ce n'est pas hyper creepy, mais quand même... Sachant que la seule mention en quatrième de couverture est : "Histoire à ne pas lire le soir...". Vous voilà dans l'ambiance ! 
La 5è Vague de Rick Yancey. Il m'a fait frissonner, m'aurait maintenue en éveil des heures durant. La menace d'un autre qu'on ne voit pas, qui nous bouffe de l'intérieur, très ingénieux et qui m'a donné à réfléchir pendant un moment. [Non, je n'ai pas regardé chaque personne qui passait devant moi comme s'il était un extra-terrestre... Enfin...]
Alice au pays des zombies de Gena Showalter. Bah oui, il faut bien parler un peu zombie. Puis il faut admettre que quand il se pointe, je suis bien contente d'être de l'autre côté, à regarder Alice et ses amis s'en occuper. 
    
Enclave d'Ann Aguirre. Tant qu'à faire, continuons sur la lignée des zombies. Et avec cette communauté souterraine, j'ai trouvé que l'histoire était encore un peu plus sombre. Pas de lumière du jour, juste des couloirs humides, terreux et emplis de ténèbres... 
Reviens-moi de Rachel Ward. Une petite histoire de fantôme pour Halloween ? D'ailleurs, j'ai remarqué qu'il n'y en avait pas dans ma biblio ! Je songerai à y remédier... pour l'année prochaine.
Hantée de Maureen Johnson. Je ne l'ai pas lu, mais du Jack l'éventreur pour Halloween, ça ne devrait pas se refuser. 
Dracula de Bram Stocker. Pas lu non plus, et dans ma PAL cette fois, mais comment ne pas en parler ? 
      

Et voici ma petite sélection ! 
Creepy Halloween à tous !

~~~~~~
Et vous, quelle serait votre sélection ?

lundi 27 octobre 2014

|=| Fiche : Chroniques de Zombieland |=|

Chroniques de Zombieland - Gena Showalter
[pour la VF]

♦ Éditeur : Harlequin
♦ Collection : Darkiss
♦ Genre : romance, fantastique
♦ Public : dès 14 ans
♦ Format : GF
♦ Volumes : 2/3
♦ Prix : 15,90€ [par tome]

♣ Les couvertures ♣
[Cliquez dessus pour trouver mes avis]
     

♠ Résumé ♠
"Moi, Alice, j'ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les montres. Ils existent. Ils ont pris ma petite soeur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu'à la mort s'il le faut. Contre les monstres... les Zombies."

♥ Les extraits ♥

♣♣♣ ♦♦♦ ♠♠♠ ♥♥♥

The White Rabbit Chronicles - Gena Showalter
[pour la VO]

♦ Éditeur : Harlequin Teen
♦ Volume : 3/3
♦ Format : paperback & hardback

♣ Les couvertures ♣
  

♠ Les extraits ♠

dimanche 26 octobre 2014

○ Système de notation ○

Parlons-en un peu. 

Cela faisait un moment que je cherchais un système de notation, pour différencier davantage ce qui m'a plu, ce qui m'a moins plu, ce qui ne m'a pas du tout emballée, etc. Des gifs ? des smileys ? des étoiles ? des coeurs ? des fleurs ? Après avoir fouiné sur internet, je me suis rendu compte que je voulais quelque chose de plus personnel, mais aussi de plus moi. Et c'est là que je me suis dit, pourquoi pas moi, justement ? 
Une feuille, un stylo et quelques idées plus tard, j'ai sorti l'appareil photo, vadrouillé dans l'appartement en quête du bon endroit, répété mes positions devant le miroir, puis je me suis lancée. On passe sur les échecs, les photos floues, les grimaces, les mauvais cadres. Au final, j'ai pu en retenir quelques unes. Voilà ce que ça a donné : 


Cinq petit badges, que vous retrouverez à présent à chaque fin de chronique. 

Le coup de coeur : pour les romans qui m'auront fait vivre, avec lesquels j'aurai ressenti quelque chose d'intense. Pour des histoires que je ne pourrais simplement pas oublier. 
La très bonne lecture : ces romans qui sont des coups de foudre. Qu'on aime d'amour, mais pas à la folie. 
La bonne lecture : ce livre avec lequel tu passes un bon moment. C'est pas le plus ouf que tu ais lu, mais il ne t'a pas laissé indifférent non plus. 
Bof : pour les lectures mitigées. Quand ce sera mi-figue mi-raison, qu'il y aura eu du bon et du moins bon. 
Mouais... Non. : pour les déceptions, pour ces romans qui nous laissent parfois indifférents, pour ces personnages qui nous indiffèrent, pour ces histoires qui nous ennuient. 

L'objectif et moi, on n'est pas toujours super potes. Mais j'avais envie de fun, j'avais envie d'originalité. Et mine de rien, entre les prises et le tri, j'ai passé un moment plutôt comique. 


N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !
&
Stay tunned, ceci n'est qu'un premier changement ;)

samedi 25 octobre 2014

=> A comme Aujourd'hui - David Levithan <=

Je ne sais pas si j'ai envie d'écrire cet avis, tout de suite, à chaud, alors que je viens juste de finir A comme Aujourd'hui de David Levithan. Je ne sais pas si je veux tout de suite poser des mots sur cette lecture, sur ce qu'elle m'a fait ressentir, sur ce qu'elle a bouleversé en moi. Mais ce que je sais, c'est que j'ai besoin de faire revivre A, encore un instant. Ce dont je suis certaine, c'est que je ne veux pas le quitter. Qu'il est trop tôt. Et que dans bien des années, je me souviendrai encore de lui. Est-ce que je l'ai croisé ? Est-ce que je le croiserai ? Je viens de finir A comme Aujourd'hui et je ne sais plus comment je vais. 

Éditeur : Les grandes personnes
Éditeur poche : Gallimard/Pôle fiction
[Grand format] - [Format poche]
[Lien auteur] - [Page facebook]
[Extrait VO]
Genre : roman, fantastique, YA
Public : dès 14/15 ans
Nombre de pages : 368
Date de parution : 12/09/2013
Prix : 17€

Résumé
"Chaque matin, A se réveille dans un corps différent, et ne dispose d'aucun moyen de savoir où, et qui sera son hôte. Une seule chose est sûre : il n'empruntera cette identité que le temps d'une journée. Aussi incroyable que cela paraisse, A a accepté cet état de fait, et a même établi plusieurs règles qui régissent son existence singulière : ne pas s'attacher ; ne pas se faire remarquer ; ne jamais s'immiscer dans la vie de l'autre.
Des préceptes qui resteront siens jusqu'à ce qu'il se réveille dans le corps de Justin, 16 ans, et qu'il fasse la connaissance de Rhiannon, sa petite amie. Dès lors, plus question de subir sans intervenir. Car A vient enfin de croiser quelqu'un qu'il ne peut laisser derrière lui, ce jour-là, le suivant, jour après jour..."

Avis
A comme Aujourd'hui est entré dans ma PAL par hasard, parce que le résumé m'intriguait énormément. Le hasard a ensuite voulu que ma D.S.B. me le choisisse comme lecture pour notre pioche du mois d'octobre. Je suis dans les temps, pour une fois. Mais, pour être honnête, j'aurais voulu ne jamais finir ce roman. A comme aujourd'hui est le genre de livre dont on savoure l'histoire, dont on apprécie chaque ligne. Mais qui ne devrait pas avoir de point final. Voilà l'exception à l'expression : toutes les bonnes choses ont une fin. 

A se réveille chaque matin en étant une personne différente. D'aussi loin que remontent ses souvenirs, sa vie a toujours été ainsi. Il passe sa journée dans un corps, et le lendemain dans un autre, toujours ailleurs, fille ou garçon, mais jamais la même personne. Et A s'y est fait. Jusqu'à ce qu'il rencontre Rhiannon et qu'il veuille plus. Plus qu'une journée avec une même apparence. Plus d'instants avec la jeune fille. Parce qu'il est tombé amoureux. Et que pour elle, il voudrait pouvoir vivre autrement pour la première fois depuis seize ans. 

Je l'ai fini et j'en veux plus. Je veux encore plus de A. Je veux encore plus de Rhiannon. Je veux comprendre cet univers, la façon dont David Levithan a créé A. Je veux savoir d'où vient A. Je veux savoir pourquoi sa vie est ainsi. Je voudrais résoudre son problème. Je voudrais lui donner une vie, quitte à ce que ce soit la mienne. 
Au début, j'ai eu un peu peur que ça ne colle pas, qu'il y ait trop de gêne [de ma part] vis-à-vis de l'histoire de A. Mais dès la première ligne, il y avait ces mots... J'ai déjà lu David Levithan, mais en co-écriture, avec Une nuit à New-York. J'étais pourtant loin de m'attendre à ça. Et la gêne s'est évanouie. De phrase en phrase, j'étais séduite par la plume de David Levithan, par la beauté qu'elles possédaient, par l'intensité de ses mots. Chacun d'eux est magique, et leur ensemble, merveilleux. Magnifique ne serait pas assez pour décrire l'écriture de l'auteur, que je n'ai pas adorée. Non, c'était quelque chose de plus fort que ça. Quelque chose que l'on ressent mais sur lequel on ne peut pas mettre de mots
Si j'ai eu peur d'être gênée par l'histoire de A, c'est parce que je pensais naïvement qu'il serait ou garçon ou fille. Bien qu'il n'est pas de corps fixe, je pensais qu'il restait ou l'un ou l'autre. Alors quand je l'ai vu passer de fille à garçon et inversement, j'ai d'abord eu un recul. Je ne m'attendais pas à ce que l'histoire parle de transgenre. Mais très vite, j'ai bien remarqué que ce n'était pas non plus l'idée du roman. A comme Aujourd'hui veut surtout nous parler d'amour, sous sa forme la plus pure, le sentiment. Parce qu'aimer n'est pas qu'une question d'apparence, mais plutôt de perception, de ressenti, de ce que nous apporte l'autre. Qu'importe à quoi il/elle ressemble. On ne tombe pas amoureux d'un corps, on tombe amoureux d'une âme.
Je me concentre sur l'histoire d'amour de A, mais il y a tellement plus que ça dans ce livre... A travers les corps et les personnalités qu'emprunte A au fil des jours, David Levithan évoque aussi avec finesse et génie la difficulté d'être un adolescent et la difficulté des relations entre adolescents, qu'elles soient amoureuses, amicales ou familiales. Comme A, nous sommes confrontés à quelqu'un de différent, avec ses problèmes, ses défauts, ses qualités, ses relations, et grâce à lui, nous avons un regard presque intime sur ces personnes, qui tantôt nous reflètent, tantôt nous surprennent. Mais qui sont avant tout tellement concrètes
A m'a éblouie. A m'a émerveillée. Je suis tombée amoureuse de A, ce personnage qui prend sa vie comme elle lui arrive, qui n'a pas posé les armes alors que son quotidien change chaque jour. A m'a aussi chamboulée. A m'a bouleversée. Aucune attache, aucune ancre, A n'a pas vraiment connu de parents, ne possède rien de fixe, il garde juste des souvenirs de ses meilleures journées, ça lui suffit. Son histoire m'a émue au-delà des mots. C'est un personnage tellement pur, tellement sincère. Sa vision du monde m'a tout de suite fascinée. Quant à Rhiannon... Je crois qu'elle nous représente un peu tous. C'est à travers elle qu'on voit une possible relation avec A, et c'est une fille qui nous correspond, à qui on s'identifie rapidement et sans mal. Pour les personnages secondaires, je ne peux en dire plus, pour ne spoiler personne, mais j'ai bien eu envie de distribuer des claques par moments, d'en secouer d'autres. 
Après avoir tourné la dernière page, la question qu'on peut se poser c'est : est-ce que je serais capable d'aimer quelqu'un qui change sans cesse de corps ? On aime se dire que l'amour ne se limite pas à une question de physique, on parle souvent de beauté intérieure. Ce roman en est l'illustration même
Mais personnellement, la première question qui m'est venue tout de suite, c'était entre la question et cri de frustration [heureusement que j'étais seule]. Je me suis tellement prise dans l'histoire de A que quand vient le dernier jour, le dernier chapitre, je n'étais absolument pas prête. Et je sais que je ne le suis toujours pas. Pourtant, le final est aussi beau que tout le reste du roman. Je n'en ressors pas déçue que les choses s'arrêtent, j'en ressors simplement avec l'idée qu'elles ne devraient pas s'arrêter.

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre :
"Je commence à comprendre qu'une vie n'est réelle que si quelqu'un atteste sa réalité. Et je veux que ma vie soit réelle.
Je me suis habitué à cette vie - quelqu'un d'autre pourra-t-il l'accepter ? 
Si elle croit en moi, si elle sent, comme moi, la présence de l'infini, elle croira ce que je vais lui dire. 
Si elle ne croit pas en moi, si elle ne sent pas l'infini, alors elle me prendra pour un de ces cinglés qui courent les rues. 
Je n'ai pas grand-chose à perdre. 
Et pourtant, j'ai peur de tout perdre."

~~~~~~


A comme Aujourd'hui de David Levithan est un roman dont je ne ressortirai pas. C'est plus qu'un coup de foudre, plus qu'un coup de coeur. Ce que j'ai ressenti est indéfinissable et ne peut que se vivre. Alors je vous invite à le vivre également. 




+ Une suite, Another day, est sortie l'été 2015 [VO]
MàJ : Gallimard Jeunesse a acquis les droits de Another day ! À retrouver en VF le 16/06/16 sous le titre Aujourd'hui est un autre jour. Pour rappel, il est écrit du point de vue de Rhiannon.

jeudi 23 octobre 2014

=> Horizon - Alyson Noël [Les chasseurs d'âmes, #4] <=

Suite et fin de la série Les chasseurs d'âmes, Horizon est sorti au début du mois. Après quelques détours et déboires à travers la France [quand je regarde la date d'envoi], le roman d'Alyson Noël a fini par me parvenir et je n'ai pu que me jeter dessus une fois ma lecture en cours dévorée... Tellement d'émotions, tellement de retournements, tellement d'inattendus... Un final en beauté !

/!\ ATTENTION : SPOILERS DANS LE RÉSUMÉ pour ceux qui n'ont pas lu les autres tomes /!\

Éditeur : Michel Lafon 
Genre : roman, fantastique
Public : dès 16 ans
Nombre de pages : 368
Date de parution : 09/10/2014
Prix : 15,95€

Résumé
"Daire est la dernière Chasseuse d'Âmes. Depuis la mort de sa grand-mère, c'est à elle que revient la lourde responsabilité de détruire les maléfiques Richter. Mais comment pourrait-elle s'y résoudre, alors que son amour, Dace, est l'un d'entre eux ? 
Dace mène de son côté un combat contre le démon qui s'empre de lui et menace de le faire sombrer à jamais du côté du mal. 
La magie les a unis avant de les séparer. Sauront-ils se retrouver avant que la malédiction des Richter ne scelle leur destin ?"

Avis
Pour une raison inconnue, je m'étais mis en tête que ce tome n'était pas le dernier... Pour moi, Les chasseurs d'âmes était une série en cinq volumes, j'ai donc été super surprise en découvrant sur la quatrième de couverture la mention : "Horizon en est le dernier tome." ! Désarroi, fin du monde, nostalgie, c'était le désastre. Du coup, j'ai regardé ce tome sous un autre jour, pas tout à fait prête à quitter Daire, Dace, Xotichl, Lita & Auden. Mais toutes les bonnes choses ont une fin, dit-on. 

Et si les prophéties avaient toujours raison ? Et si tout était gravé dans le marbre ? Daire est-elle vraiment celle qui mettra fin au règne démoniaque des Richter ? Alors qu'on a vu la chasseuse d'âmes évoluer et mûrir au fil des tomes, on ne s'en demande pas moins si elle est quand même de taille à affronter tout ce qui l'attend. Même si son amour pour Dace est des plus forts, même si ses amies, Xotichl et Lita, ne manqueront pas d'être derrière elle, la lumière peut-elle vraiment percer les ténèbres qui assombrissent Enchantment depuis des millénaires ? 

De tome en tome, Daire et ses amis sont devenus plus forts. Non seulement leurs liens se sont renforcés, mais ces personnages se sont aussi endurcis, ils ont appris à croire en eux, à poser un nouveau regard sur la ville qu'ils ont toujours connue. Ils ont vu des choses, ils se sont battus. Et tout ça les a menés ici, à l'affrontement ultime. Un affrontement qui se présente sous un jour des plus sombres, si l'on en croit la prophétie, sans pour autant que ses lignes ne les arrêtent. Si Horizon s'ouvre sur une première partie douce et pleine d'amour, ce n'est que le calme avant la tempête
Comme je venais de finir le troisième tome [Mystique], je me suis très vite remise dans l'histoire, j'ai repris mes repères rapidement et j'ai enchaîné pages puis chapitres. Mais même sans ça, tout le monde devrait s'y retrouver assez vite également. On sent d'entrée de jeu que la boucle est bouclée grâce à de très bons retours sur certains événements marquants des premiers tomes. Force est de constater qu'il n'y a pas que les personnages qui ont changé. Ce dernier tome est lui aussi plus abouti, la série a gagné en force et la tension est à son comble. Les choix de chaque personnage nous emportent, nous galvanisent autant qu'ils nous effraient, nous poussant inéluctablement vers l'issue de la saga à vive allure
Horizon ne fait pas d'ombre aux tomes précédents et se révèle tout aussi intense, aussi marquant, aussi vif et encore plus addictif ! A nouveau, le rythme est marqué, presque possédant. Le peu de fois où j'ai reposé le roman, je restais encore dans le récit, à me demander ce qui pourrait encore survenir, ce que les personnages n'auraient pas vu et où Alyson Noël nous emmenait. Ma seule pensée était de pouvoir me replonger au plus vite dans ma lecture !
J'ai encore été épatée par Daire, par ce personnage qui a grandi sans cesse et qui affronte enfin plutôt que de fuir. J'ai été émue par son courage et par ses décisions, ravie de la voir forte malgré les conséquences. Mais je pourrais en dire autant de Lita, Xotichl et Dace en fait. Ils encaissent ce qui leur arrive, tout en conservant ce qui m'a toujours plu chez eux, l'humour, la foi, l'amour. L'adversité de la situation, loin de les faire plier, les réhausse et les rend encore plus touchants. Et Dace m'a tout simplement bluffée dans ce tome ! Mais pour comprendre pourquoi, vous devrez le lire ! Quant à Cade, j'aurais aimé quelques éclaircissements sur ce dernier. Le mal qui l'habite et qui le ronge prend une toute autre forme dans Horizon, une forme que j'aurais souhaitée plus creusée. 
L'opus se referme rapidement alors que la fin se dévoile. Je crois que j'ai apprécié ne pas savoir où Alyson Noël nous emmenait et quelle serait la fin qu'elle réservait à ses personnages. Prise dans le récit, je n'ai pas pris le temps d'échafauder mille théories et d'envisager mille scénarios de fin, me laissant surprendre par chaque retournements et par chaque virage que prenait l'histoire. Et je ressors des Chasseurs d'âmes plus que ravie par cette série fascinante, définitivement séduite par l'univers de magie chamanique dans lequel nous a fait voyager l'auteure !

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
"- C'est ça le problème, avec l'horizon : chaque pas te mène à lui, et pourtant, on n'arrive jamais vraiment à l'atteindre. Mais qui sait, c'est peut-être mieux comme ça ? C'est peut-être une façon pour la nature de nous rappeler de ne jamais baisser les bras et de toujours continuer à se battre."

~~~~~~
Horizon conclut pour moi à merveille la saga Les chasseurs d'âmes d'Alyson Noël ! Tout est rassemblé dans ce dernier tome pour nous faire passer un moment de lecture riche en émotions, en bouleversements et en surprises. Il n'est plus temps de vous posez la question : jetez-vous dessus !

Un immense merci aux éditions Michel Lafon pour la découverte de cette saga

mardi 21 octobre 2014

¤ TTT - Top Ten Tuesday ¤ #38

Le Top Ten Tuesday [ou TTT ;)] est un rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish. Il a été repris en français par Iani
Le principe : lister chaque semaine un top 10, selon un thème littéraire prédéfini. 

*** *** *** 
Le thème du jour : 
Les 10 personnages secondaires sur lesquels vous voudriez avoir un livre

Voilà en fin le retour du TTT sur le blog ! Je n'ai pas vraiment été inspirée par les thèmes des semaines précédentes, mais celui du jour... il a un truc. Du coup, voici mes choix :

Les parents de Harry [est-il nécessaire d'ajouter Potter ?]. Tout simplement parce que je rêve de voir leur histoire, d'avoir aussi un développement sur l'importance du personnage de Severus, que j'ai vraiment appris à aimer trop tard.
Elio et Eryn [L'Autre - Pierre Bottero] D'une parce qu'il n'y a pas de TTT sans Pierre Bottero, de deux parce que la fin est très ouverte et que j'aurais aimé connaître la suite des aventures de Nathan, Shae, Elio et Eryn... Il y a tant de mystères encore quand on referme le dernier tome de cette trilogie...
Simon [The Mortal Instruments - Cassandra Clare]. Bon, il me semble que c'est en cours de création, donc tout va bien. Mais Simon parce que j'aime beaucoup son personnage et que j'aimerais plus souvent être dans sa tête, avec tout ce qu'il lui arrive.
Kay [Revanche - Cat Clarke]. Dès le début, on a un lien très fort qui se créé avec ce personnage. Outre ce qu'il laisse derrière lui, j'aimerais en savoir plus sur son histoire, sa personnalité. Peut-être aussi avoir un autre angle de vue...
○ Du coup, je pense aussi à Josh [Hate List - Jennifer Brown]. Un livre serait peut-être trop, j'avoue que je ne sais pas, mais connaître les motifs, les déclics.
Evan [La 5è vague - Rick Yancey]. Parce que c'est un personnage à part.
Carter/Sylvain [Night School - CJ Daugherty]. J'ai du mal à choisir entre les deux, mais avoir leur point de vue sur certains passages, au moment de certaines scènes... C'est irrésistiblement tentant !
Del [Enclave - Ann Aguirre]. Là encore, c'est pour connaître son histoire, en savoir plus sur ce qui lui arrivé et comment il est devenu ce qu'il est.
Cole [Choniques de Zombieland - Gena Showalter]. Je viens de me nouer d'amitié avec ce personnage, j'ai fini le tome 2 la semaine dernière, et forcément, ça me marque...
Hunter [Mystic City - Theo Lawrence]. Parce que j'aurais aimé être de son côté de la barrière, voir comment lui encaissait les choses et ce qu'il pensait à de multiples reprises.

Je viens de réaliser que je n'ai listé pratiquement que des personnages masculins... Si vous ne l'avez pas remarqué, passez cette première phrase :p
De mes lectures, ce sont des personnages qui m'ont marquée, sur lesquels je continue à me poser des questions une fois le roman refermé et reposé. Ils m'ont tous fait ressentir des émotions, des instants de vie, des choses que je n'oublierai pas.

~~~~~~
Et vous, quels sont les 10 personnages secondaires que vous avez choisis ?
Un excellent mardi à tous !

lundi 20 octobre 2014

◘ Octobre 2014 : Pioche dans la PAL de ma D.S.B. ◘

• Serial Blogueurs ? 
Tout récemment, j'ai rejoint le groupe des Serial Blogueurs. Je suis encore en phase d'adaptation et j'ai fait du règlement du groupe ma bible pour me repérer un peu mieux dans ce nouveau lieu. Moins d'une semaine après, je suis déjà ravie. J'ai découvert de nouveaux blogs, de nouvelles personnes et... j'ai une binôme. Plus précisément ma Double Serial Blogueur, ou ma D.S.B., ou tout simplement Minestronette ! 
• Ma double Serial Blogueurs
On en est encore à faire connaissance, à découvrir les goûts de chacune et à se poser toute sorte de question, mais je peux déjà vous le dire, j'apprécie beaucoup ce binômage ! Ma D.S.B. a l'air vraiment chouette, et en plus on a des goûts similaires en matière de littérature :D *jesuisjoie*
• Qu'est-ce qu'on fait ?
Et qu'est-ce qu'on fait avec sa D.S.B. ? Outre papotage et je ne sais quelle autre activité nous pourrions inventer, on se donne aussi des lectures ! Eh oui ^_^ Chaque mois, Minestonette piochera un titre de ma PAL, et je ferai de même dans la sienne. Ce titre devra être lu dans le mois. 

Le choix du mois

Pour octobre, Minestronette m'a choisi : A comme Aujourd'hui de David Levithan ! J'ai hâte de pouvoir l'ouvrir :D Il me reste 11 jours. Le compte à rebours commence pour moi ! 

~ Résumé : ~
"Chaque matin, A se réveille dans un corps différent, dans une nouvelle vie, et ne dispose d'aucun moyen de savoir où et "qui" sera son hôte. Une seule chose est sûre : il n'empruntera cette identité que le temps d'une journée. Aussi incroyable que cela paraisse, A a accepté cet état de fait, et à même établi plusieurs règles qui régissent son existence singulière : ne pas s'attacher ; ne pas se faire remarquer ; ne jamais s'immiscer dans la vie de l'autre. Des préceptes qui resteront les siens jusqu'à ce qu'il se réveille dans le corps de Justin, 16 ans, et qu'il fasse la connaissance de Rhiannon, sa petite amie. Dès lors, plus question de subir sans intervenir. 
Car A vient de croiser quelqu'un qu'il ne peut laisser derrière lui, ce jour-là, le suivant, jour après jour..."

De mon côté, je lui ai choisi... Mystère et boule de gomme :p Vous le découvrirez quand son article sera prêt ! 

~~~~~~

*L'article de Minestronette*

*L'avis de Minestronette sur...*

=> Alice et le miroir des maléfices - Gena Showalter [Chroniques de Zombieland, #2] <=

Enfin ! C'est un fait, les bad boys sont hyper attirants... Pourtant, avec le premier tome, Alice au pays des zombies, je n'ai pas réussi à avoir de coup de coeur pour Cole. Et quand on connaît le roman, on peut comprendre l'ampleur de ma déception. Sauf que le miracle a enfin opéré avec le tome 2, Alice et le miroir des maléfices. Et s'il n'y avait eu que cela... Gena Showalter et ses Chroniques de Zombieland m'ont encore donné un coup de coeur

Éditeur : Harlequin 
Collection : Darkiss
Genre : fantastique, romance
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 258
Date de parution : 03/03/2014
Prix : 15,90€

Résumé :
"Quel mal ronge donc Alice ? Depuis quelques temps, elle entend deux coeurs battre à l'intérieur d'elle, comme si une autre Alice se développait en elle. 
Pourtant, aucun de ses amis ne semble voir le changement. Ni entendre la voix qui chuchote à ses oreilles quand elle croise son reflet dans le miroir. 
Mais, un soir, le doute n'est plus permis : horrifiée, Alice ne se reconnaît plus dans la glace ; un double maléfique vient de naître, doué d'une vie propre et prêt à faire voler le miroir en éclats pour prendre le contrôle..."

Avis :
Cela faisait un moment que je l'avais dans ma PAL, et l'approche de Halloween a été le déclic pour le sortir de ma pile. Même si je mourais d'envie de le lire, je tenais à attendre cette période pour avoir quelques livres de circonstance à lire en octobre :D Il y a eu quelques longueurs par moments, sans que je m'ennuie pour autant, et c'est sans hésiter un nouveau coup de coeur Grâce à la plume de Gena Showalter, grâce à Alice et Cole, mais aussi Cat et Reeve, et Justin, et Emma, grâce à l'univers. Niah, J'EN VEUX ENCORE ! 

Dans ce nouvel opus, un mal ronge Ali, de l'intérieur. Après une attaque de zombies, la tueuse peine à se remettre d'une morsure et des choses étranges se produisent devant ses yeux, lorsqu'elle regarde son reflet dans le miroir. Ce qu'elle voit ? Elle-même, mais pas tout à fait. Couverte de taches noires, des yeux carnassiers. Et surtout, son reflet lui parle. Pire encore, Ali entend un tic-tac chaque fois qu'elle croise un miroir. Le temps serait-il compter ? Sera-t-elle assez forte pour dominer le mal qui menace de l'envahir ? 

Je l'attendais tellement cet instant où je poserais mes yeux sur Cole et où j'aurais une sorte de révélation comme l'a eue Ali... Et cela s'est enfin produit ! J'ai eu le coup de coeur pour Cole, et celui que j'avais pour Justin en lisant Alice au pays des zombies s'est lui confirmé et renforcé Dans le premier tome, je reprochais à Cole [oui, je parle aux personnages, je suis amoureuse d'eux, et TOUT va bien !] d'être trop mystérieux, de souffler sans cesse le chaud et le froid, alors que son côté dur à cuir n'aurait dû que me pousser dans ses bras. Du coup, je n'avais pas accroché, et comme c'est l'un des personnages principaux, cela me causait un peu de peine... Mais là. LÀ ! Cela valait largement le coup de se montrer patiente, parce que ça ne s'est pas non plus fait dès le début du roman, hein. Mais, doucement, ce personnage si charmant s'ouvre, se dévoile, se mettant à nu mettant ses sentiments à nu et ça a été le feu d'artifices dans mon coeur  
Même si j'ai eu quelques lassitudes face à son jeu du "Je t'aime"-"Moi non plus"... Dans une première partie d'Alice et le miroir des maléfices, je l'ai à la fois compris et détesté pour ce qu'il faisait. Mais ses revirements, ses changements d'humeur, je ne savais jamais sur quel pied danser avec lui. Jusqu'à ce qu'il arrête de se cacher. Enfin ! Quant à Justin, j'ai été ravie de le retrouver et d'en apprendre plus, confirmant au passage mes premières impressions sur ce protagoniste, auquel je suis fière d'avoir laissé une chance
Et Ali, Kat et Reeve, c'est toujours la même histoire d'amour entre nous ! J'adore suivre Ali. C'est un personnage droit dans ses baskets, qui ne joue pas, qui m'étonne par sa force, que j'admire par sa ténacité. Et Kat, je l'ai trouvé toujours aussi pétillante, aussi pleine de joie de vivre. C'est un arc en ciel à elle toute seule ! Reeve se montre davantage dans ce tome, s'affirme aussi, et ça a été un régal et une surprise que de suivre son évolution et ses prises de décision.
Voilà, trois premiers paragraphes pour vous dire que les personnages et moi, on continue pour une longue histoire d'amour
Au sujet de l'intrigue principale... J'avais beau être prise par le roman, je l'ai trouvée un peu longue à apparaître. Je lisais, je lisais, et je me demandais sans cesse quand tout commencerait. Mais il faut laisser à tout le temps de se mettre en place, et quand je parle de "tout", j'entends les intrigues secondaires ! Il y a une forte part du roman accordé aux intrigues amoureuses : Ali & Cole, Kat & Frosty, plus les nouveaux personnages. Deux nouvelles recrues rejoignent l'armée de Cole : Gavin et Véronica... Et Gavin a beau être le pire TDC de la bande, j'ai tout de suite accroché à son humour ! Ce sont deux personnages qui vont amener beaucoup à l'histoire d'Alice et le miroir des maléfices, mais aussi aux personnages. Il était donc nécessaire de les introduire correctement
Pour le reste, ça coule tout seul ! Passée la vingtaine de pages, et même avant, j'étais déjà en train de rire toute seule devant mon livre, de pousser des petits cris, de faire des bonds, de tourner avidement les pages. Heureusement, l'homme s'est repris d'affection pour sa PS3 et ses Assassin's creed, du coup, il n'y a vu que du feu ! Les pages s'envolent sans temps morts, les chapitres s'ouvrant toujours avec plus de frénésie. Gena Showalter a conservé dans ce tome sa plume légère et addictive, ses descriptions précises et ses passages à hurler de rire, tout en maîtrisant à merveille la dose d'émotions nécessaire par endroits. Chapeau ! 
Alice et le miroir des maléfices est également un tome de révélations ! Si les personnages en découvrent plus sur eux-mêmes et sur leurs capacités, le lecteur a lui droit à un aperçu du labo des AntiRads ! Avec toutes les questions que je me posais sur ce groupe, j'ai pris plaisir à entrer dans leurs locaux et découvrir qui se tenait à la tête de cette entité. Même si ce n'était pas dans des conditions très favorables pour nos protagonistes...
Bref, voilà qui n'est que des plus prometteurs pour la suite des aventures d'Alice... au pays des zombies ! 
Et, comment ne pas tomber amoureuse [plus encore] quand Gena Showalter cite Hors Limites de Katie McGarry IMPOSSIBLE ! 

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
"Par où commencer ? 
Par le déguisement ? Par mes peines de coeur ? 
Non. Je n'ai pas envie de commencer par là où j'en suis maintenant. 
Pas envie de terminer comme ça non plus. 
Commençons par une vérité, alors : tout ce qui nous entoure est soumis au changement. Aujourd'hui il fait froid. Demain, la chaleur sera là. Les fleurs s'épanouissent puis se fanent. Ceux que nous aimons, nous pouvons finir par les haïr. Et la vie... eh bien, la vie peut être parfaite un instant et devenir un vrai désastre l'instant suivant. J'ai appris cela à la dure quand mes parents et ma petite soeur adorée ont péri tous les trois dans un accident de voiture, et mon coeur s'est brisé."

~~~~~~
Alice et le miroir des maléfices de Gena Showalter est un deuxième tome nettement à la hauteur ! La trilogie Chroniques de Zombieland avait très bien démarré avec Alice au pays des zombies et j'ai été ravie que la suite continue sur cette lancée ! Les personnages forment décidément une bande très agréable à suivre, en tout cas plus que ce que leurs airs bad boy laissent paraître. Le conte d'origine reste toujours présent, enrichissant davantage le récit, et je demeure fascinée par l'univers de l'auteure. Un coup de coeur

lundi 13 octobre 2014

=> Mystique [Les chasseurs d'âmes, #3] - Alyson Noël <=

La sortie du tome 4 approchant, j'ai sorti de ma PAL Mystique d'Alyson Noël ! Je ne voulais pas me sentir frustrée en attendant trop et je me suis dit que je ne ferai rien tant que je n'aurais pas la suite... Sauf que voilà, je l'ai fini et je ne sais pas encore quand j'aurais Horizon, le tome 4 donc. La Poste semble lui faire faire le tour de la France avant qu'il ne me parvienne. *snif* En tout cas, quel plaisir de retrouver cette saga, ses personnages et la plume d'Alyson Noël

Éditeur : Michel Lafon 
Genre : romance, fantastique
Public : dès 16 ans
Nombre de pages : 352
Date de parution : 06/02/2014
Prix : 15,95€

Résumé :

/!\ Attention spoilers /!\

"Daire Santos est morte. Cade, le plus maléfique des Richter, l'a tuée. Pourtant, la jeune femme se réveille subitement dans le monde Supérieur et découvre à son chevet Axel, un être de lumière qui 'a arrachée aux ténèbres et la retient prisonnière. 
Mais Daire doit rejoindre le monde des vivants à tout prix. Car elle seule, la dernière chasseuse d'âmes, peut empêcher la réalisation d'une prophétie apocalyptique et sauver ceux qu'elle aime. Pour cela, elle devra affronter les plus effroyables adversaires : la vindicative Phyre et son père, Suriel, un redoutable illuminé que rien n'effraie."

Avis :
Se plonger dans le tome 3 en ayant passé presque un an à attendre cette lecture, c'était un peu risqué et c'est ce dans quoi je me suis lancée... J'avais peur d'être perdue, d'avoir oublié certains détails, de ne plus accrocher également à l'histoire. Du coup, je me suis lancée dans la lecture de Mystique avec un enthousiasme mêlé d'angoisse, plein de si en tête. Trois jours plus tard, je ressors aussi séduite qu'au premier tome

On retrouve Daire et ses amis exactement là où on les a laissés à la fin du tome 2. Et pour éviter les spoils, je ne révélerai rien de la fin d'Écho ni de l'intrigue principale de Mystique... dans la mesure du possible ! Mais je peux dire que ce tome, si je l'ai trouvé légèrement moins riche en action que son prédécesseur, est largement à la hauteur des deux autres. Il amène son lot de révélations et de surprises, de la moins plaisante à la plus inattendue, le tout faisant avancer l'histoire sous un jour encore plus sombre
Alyson Noël a le chic pour nous faire des romans entraînants et une saga qu'on continue à aimer sur la durée ! Mystique rejoint la lignée et Les chasseurs d'âmes s'inscrit de plus en plus comme une saga forte et intense, aux personnages qui évoluent avec l'histoire et ne restent pas figés. 
Daire en est un très bon exemple et ne manque pas - une fois de plus - de nous souffler par la maturité qu'elle prend à chaque tome. Les épreuves qu'elle rencontre ne sont pas évidentes... Si son premier réflexe était de baisser les bras et de fuir, je suis contente de voir que l'évolution de son personnage s'est confirmée dans Mystique. Une fois de plus, elle relève les manches et ne quittent pas ses armes. Son apprentissage ne faisait que commencer dans le deuxième opus. Nul doute qu'il prend ici une toute autre allure... Les prochaines heures de Daire seront également difficiles à vivre, mais je suis ravie de la voir de nouveau déterminée, bien décidée à en finir avec la menace Richter. 
Des nouveaux personnages nous sont également présentés. Phyre et Alex faisaient leur apparition dans le tome 2 et sont ici beaucoup plus mis en avant, chacun avec un rôle bien différent. J'ai pris plaisir à suivre leur histoire, à les découvrir. Mais j'ai trouvé qu'Alex était quand même plutôt mis en arrière et j'espère qu'on le découvrira davantage dans la suite de la saga. Étonnement, Phyre m'a beaucoup touchée par son vécu, et je n'ai pu que comprendre ce personnage que la vie [et surtout son père] n'ont pas forcément aidés... Je me méfiais d'elle après son arrivée dans Echo et je suis contente de voir en tout cas que je ne m'étais pas trompée ! 
Il y a aussi des méchants qui deviennent encore plus méchants : Cade, pour ne citer que lui... Je ne sais pas comment j'ai pu croire à un moment que ce personnage serait un jour gentil ou avait une part de bon en lui. Quant à son gentil jumeau... J'adore la tournure que prennent les événements le concernant. Sa personnalité était au début trop parfaite pour que je n'accroche avec lui, mais il perd un peu de son sublime au fil des tomes et je peux dire que j'ai apprécié de le retrouver ici, dans un premier temps défait puis vers la fin presque reconstruit. J'ai l'impression qu'il devient plus humain, il fait moins personnage parfait et ça, ça me plaît ! 
Je ne suis toujours pas remise du final et j'ai mille questions concernant la suite. Mystique est un tome riche, tant d'émotions que de surprises. L'histoire, même si je lui ai trouvé quelques longueurs [encore des passages d'amoureux dont je me serais passée], reste entraînante et se découvre avec plaisir ! Une petite surprise à l'intérieur du roman pour les fans de Xotchil, qui fait vraiment plaisir à lire.

~~~~~~
Mystique est donc un tome 3 qui ne vous décevra pas et qui tient la cadence ! Une suite vivifiante, qu'on lit avec délice, entre rires et larmes. Daire et Cade restent des amoureux agréables à suivre, Lita et Xotchil se dévoilent davantage et on se prend encore plus d'affection pour la première. La série avance crescendo pour un final qui promet de plus en plus !