-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/corbeaux-juliette-lemaitre-manipulation.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon-cat-clarke.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/passenger-tome-1-alexandra-bracken.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/04/graces-tome-1-laure-eve.htmlhttps://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html

mardi 30 septembre 2014

¤ TTT - Top Ten Tuesday ¤ #37

Le Top Ten Tuesday [ou TTT ;)] est un rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish. Il a été repris en français par Iani
Le principe : lister chaque semaine un top 10, selon un thème littéraire prédéfini. 

*** *** *** 
Le thème du jour : 
Les 10 livres les plus difficiles à lire pour vous

Je ne sais pas trop comment aborder le thème du jour... Éprouver de la difficulté pour lire un roman, quand c'est à cause du sujet, je m'en rends toujours compte à la fin, une fois que j'ai fini le livre. Il y a aussi ceux qui sont difficiles à lire parce que mal écrit/ennuyeux/répétitif/lecture forcée. De mes lectures, je pense néanmoins pouvoir ressentir ces quelques titres : 

- Oedipe roi de Sophocle. Même si tout de suite, je n'ai pas été choquée parce qui arrivait au personnage, ce qu'il faisait sans savoir. Certains moments ont été assez difficiles, notamment celui où il se crève les yeux... Puis une fois le livre fini, quand on prend toute l'ampleur de ce qui a été fait. 
- L'herbe bleue. Là encore, ce livre n'a rien de difficile dans la lecture, mais des passages m'ont juste profondément révulsée. Et en dehors de ça, j'affectionne ce roman depuis le collège. 
- Au nom de tous les miens de Martin Gray. Les récits de guerre sont souvent difficiles, tant de réalité que de cruauté. De ceux que j'ai lus, et même s'ils sont peu, je crois que c'est celui-ci qui m'aura le plus marquée. 
- Tess de Thomas Hardy. J'ai dû le lire pour la fac, et ça a vraiment été une épreuve. Ce qui arrive à Tess était tellement difficile à lire par moments que j'en ressortais interdite et incapable de réouvrir le roman. 
- Les fleurs captives de Virginia C. Andrews. Je suis restée sans voix face à ce roman. Son histoire m'a laissée la gorge nouée, mais aussi effarée de voir à quel point j'étais avide d'en savoir plus... 
- Forbidden de Tabitha Suzuma. Un roman que je n'ai pas encore lu, mais dont je connais déjà le thème et l'histoire. Là encore, le sujet n'est pas aisée, mais je rêve de le lire... 
- Revanche de Cat Clarke. Ce titre... Je ne l'ai pas trouvé difficile à lire, au contraire il passe tout seul. Mais sa thématique, ses personnages, ses issues, je les ai trouvés difficiles. Un roman dont on ne se remet qu'à moitié. 

Pour parler d'un genre en particulier, je dirais que j'ai du mal avec les classiques. L'absence d'entrain que j'ai mis dans mes lectures imposées entre le DUT et la fac en est un exemple flagrant. J'ai voulu essayer, vraiment, j'ai même fait l'effort de me procurer certains des titres demandés [en numérique, soit, mais quand même], pourtant, si j'ai lu un chapitre de chacun ce serait déjà beaucoup... Néanmoins, il y a des classiques auxquels je ne peux absolument pas résister et que je ne regrette pas d'avoir lus !

Et je crois que c'est tout. Les contemporains sont souvent traités avec délicatesse, les thèmes abordés softs ou jamais trop crus. Au final, il faut creuser pour trouver de la difficultés. 

~~~~~~
Et vous, comment avez-vous fait ce top 10 ?
Un excellent mardi à tous

lundi 29 septembre 2014

=> Mystic City - Theo Lawrence <=

Aujourd'hui, un livre qui a pas mal fait parler de lui avant sa sortie, et qui en a fait tout autant après... Je vais vous parler de ma lecture de Mystic City, tome 1, de Theo Lawrence En guise de mots d'introduction, vous aurez le droit à cette phrase : ce roman est une petite merveille ! Outre l'aspect esthétique, cette histoire est sublime, et j'en ressors toute émerveillée, toute conquise. Et pleine de frustration : je veux la suite. Là. Maintenant. 

Éditeur : Pocket 
Collection : Pocket Jeunesse
Genre : dystopie, romance
Public : dès 14 ans
Nombre de pages : 416
Date de parution : 02/01/2014
Prix : 18,50€

Résumé
"Aria Rose est l'héritière d'une des plus puissantes familles de Mystic City. Ses fiançailles avec Thomas Foster, le fils des ennemis jurés de ses parents, pourraient sauver la ville de la menace qui gronde dans les bas-fonds. 
Mais Aria a un problème, elle ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas ! 
Hunter, un mystérieux rebelle, semble détenir la clé de ses souvenirs... Aria trouvera-t-elle le courage d'affronter la vérité au péril de sa vie ? De ses choix dépend le salut de Mystic City..."

Avis
Je m'extasie encore un peu sur la couverture et je reviens à vous *__* J'adore le travail de Cliff Nielsen, peut-être parce que c'est aussi lui qui a fait les couvertures de The Mortal Instruments *siffle* ♥ Mais le résultat est là, je suis admirative face à cette couverture glossy, ces reflets, ces couleurs argentées, la ville que l'on entraperçoit derrière... J'ai franchement craqué pour la couverture, et je crois que si même si le résumé ne m'avait séduite, j'aurais pu repartir avec. Sauf que le résumé m'a aussi tentée. Puis j'ai lu Mystic City.

Dans un New York futuriste, l'eau est monté dans les rues. Les populations les plus aisées se sont réfugiés dans les hauteurs, les pauvres et les mystics sont restés dans les bas-fonds. Aria Rose est issue des hauteurs, et elle doit épouser Thomas, un autre membre des hauteurs. Sauf qu'elle ne se souvient plus de rien, ni de leur rencontre ni de l'avoir aimé... A chaque rendez-vous, elle cherche l'étincelle, face à un Thomas qui est vraiment éperdu. Jusqu'au jour où elle fait la connaissance de Hunter, un habitant des bas-fonds...

Sans surprise, la comparaison avec Roméo & Juliette sur la couverture se retrouve rapidement expliquée par le résumé. Et pourtant, ce roman a été une surprise intégrale ! Il y a quand même des détails que j'ai vus venir, des événements et des révélations auxquelles je m'attendais, mais l'histoire reste une surprise parce que je n'ai pas été lassée. J'avais beau me douter de ci et de cela, parfois avec raison, j'oubliais rapidement mes hypothèses, tout entière plongée dans Mystic City. Au final, quand les réponses à mes doutes arrivaient, je fondais comme un glaçon au soleil et mon palpitant faisait BOOM-BOOM
Aria est un personnage auquel je me suis très vite attachée. Sa perte de mémoire m'a touchée et la voir se battre avec elle-même et des bribes de souvenirs m'a entraînée dans sa quête de vérités. Je me suis prise à avoir autant envie qu'elle de tout savoir et à guetter chez Thomas des traces d'un amour oublié. Je m'interrogeais aussi, je prêtais attention aux détails. J'aurais aimé dire à Aria quand reculer et quand ouvrir les yeux. Ouais, j'ai vraiment kiffé cette jeune fille, dont le jeu m'a bluffée tout du long. Je la pensais superficielle et pourrie gâtée, puis je l'ai vu au fil des pages s'affirmer et me surprendre complètement
Au niveau des personnages secondaires, j'ai là encore été désarçonnée. La première - et sans grande importance dans le roman -, c'est Magdalena, juste parce qu'on a le même prénom *Fallaitquejeledise* Allez, retour au sérieux ! Thomas a pour moi aussi été un personnage qui m'a étonnée, en plus de me séduire... Sauf que Hunter en a fait de même, et soudain mon coeur ne savait plus où ni pour qui battre. J'ai eu des gros coups de coeur pour les personnages de Mystic City, que j'ai trouvé vraiment bien construits, et à bien des égards inattendus. Par contre, les parents d'Aria... Si j'avais pu les jeter du haut des hauteurs, je l'aurais fait sans sourciller *ohcestméchant*/baffe/
Quant à la réalité de ce roman, elle m'a littéralement terrifiée. La montée des eaux est une vérité, l'aspect politique est loin d'être abstrait et purement fictif. Plus je lisais Mystic City, plus je me disais que tout ça pouvait nous arriver dans un futur proche, que tout cela arrivait déjà par endroits. Et, allez savoir comment, je m'étais imaginée que ce roman parlait de sirènes... J'ai vraiment débloqué sur ce coup-là, mais j'ai aimé le fantastique qui est venu pimenté l'intrigue ! L'idée a été bien introduite et m'a totalement convaincue. Donc finalement, je n'ai pas été déçue une seule seconde. Et je me demande encore comment j'ai pu imaginer un truc sur les sirènes... *pfff* 
Après des tas d'histoires d'amour, celle d'Aria a encore réussi à me gagner. Elle m'a fait battre, elle m'a attendrie, elle m'a chamboulée. Pourtant, je ne pense pas être bon public, parce que j'ai quand même quelques exigences, souvent difficiles... La plume de Theo Lawrence y est pour quelque chose, sans aucun doute. Elle était forte quand il le fallait, tendre quand le moment s'en ressentait. J'ai vraiment eu l'impression d'être au coeur de l'histoire et je suis passée d'une émotion à l'autre au fur et à mesure que je tournais les pages, que j'avançais avec Aria, tant dans le présent que dans son passé. 
Les quatre cents pages de Mystic City sont passées sans que je ne les vois ! S'il y a des moments où on perd de vue l'intrigue principale, le roman ne manque pas d'action et de rythme, notamment quand on en arrive aux deux dernières parties... De surprises en surprises, la tension monte crescendo jusqu'au final, l'ultime révélation. Moi qui ne pensais pas me prendre au jeu des intrigues politiques, j'en ressors convaincue, impatiente de lire le tome 2, Toxic Heart. 

Et s'il ne fallait qu'une citation pour vous convaincre : 
"J'éprouve quelque chose d'agréable et de familier, à la fois rassurant, sexy et irrésistible, dans le contact de ses lèvres, dans la manière dont sa langue se glisse doucement contre la mienne. Cet élan passionné ressemble à mes lettres d'amour : j'ai l'impression de retourner chez moi, enfin, sans même avoir eu conscience d'en être partie. 
Il dénoue mon ruban, le laisse tomber par terre et passe les doigts dans mes cheveux encore humides de la douche. J'ai le sentiment que nous nous connaissons depuis toujours... Ce pourrait être notre premier baiser comme le centième. Tout ça me donne le tournis, et je m'arrache à son étreinte afin de reprendre mon souffle."

~~~~~~
J'ai ouvert Mystic City de Theo Lawrence avec enthousiasme et j'ai fini ma lecture charmée, tout énamourée. Aria est un personnage qui m'a plu d'emblée et j'ai hâte de la retrouver. Quant à l'univers créé par l'auteur, il me laisse sans voix. 
Vous aussi succombez à cette histoire d'amour tout en hauteur et à ce roman merveilleux

samedi 27 septembre 2014

/ Tag : Ma vie en gifs / #2

Après avoir été taguée par MiyuNeko, j'ai également été taguée par ma D.S.B. Minestronette pour le tag Ma vie en gifs... Let's go !


Le principe de ce tag : 
- Premièrement, on cite la personne qui nous a tagué,
- Ensuite, on associe un gif à chaque mot que cette personne nous a donné,
- On donne à notre tour cinq mots,
- Et on tague cinq personnes.


Émotion

Pour toutes les émotions que cette série a pu faire ressentir à chacun & l'euphorie qui se dégage de cette scène. Personnellement, elle me rend trop happy *modekangourouon*

Réveil

Parce que j'ai un peu la tête de Lumière au réveil... Et parce que je n'ai pas trouvé un gif de réveil qui me plaise... Mais, une horloge, surtout magique, peut bien faire réveil, non ? ^^

Surprise

Je crois que ce gif parle de lui-même ! :p

Mort

Au début, je me suis demandée pendant trente secondes ce que je pouvais trouver avec ce mot... Puis j'ai eu l'illumination. Moi, fan de Harry Potter ? Mais qu'est-ce qui peut bien vous faire penser cela...

Amour

Un sujet déjà plus gai ! Et là, celui qui me vient en tête, c'est celui de Mr Darcy et Lizzy Cette déclaration d'amour est la plus belle que j'ai lue/vue. So cute *Lizzy, dis lui que tu l'aimes aussi, nom d'une noisette au printemps !*


Je suis en train de me prendre d'une vraie fascination pour les gifs... Vous voilà prévenus ^^ Merci, Minestronette, pour ce tag et pour ces mots !! :D
Encore une fois, je ne tague personne en retour, tant ce tag a déjà fait le tour de pas mal de blog. Mais si vous voulez le reprendre, à votre guise :)

jeudi 25 septembre 2014

=> Le Labyrinthe [L'Épreuve, #1] - James Dashner <=

Comment découvrir une adaptation sans lire au préalable le roman dont elle est issue ? Impossible pour moi, quand c'est dans la mesure du possible. Et parmi les adaptations cinématographiques de cette rentrée, on trouve, pour le mois d'octobre, celle du roman Le Labyrinthe, le premier tome de la trilogie L'Épreuve de James Dashner. Et ayant eu la chance de pouvoir assister à une projection en avant-première, j'ai sauté sur le roman, qui traînait dans ma PAL depuis des mois. Waouh !!! Vivement que je me jette sur la suite !

Éditeur : Pocket 
Collection : Pocket Jeunesse
Genre : dystopie, SF
Public : dès 15 ans
Nombre de pages : 416
Date de parution : 04/10/2012
Prix : 18,50€

Résumé
"Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier... Il se retrouve entouré d'adolescents dans un lieu étrange, à l'ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d'acier. Chaque nuit, le plan est modifié. 
Thomas comprend qu'une terrible épreuve les attend tous. Comment s'échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie. Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire..."

Avis
J'avais déjà lu quelques avis très enthousiastes dessus, et mon frère avait aussi particulièrement bien aimé ce premier tome. J'avais également déjà vu des passages du trailer, et j'étais plus qu'emballée par le cast ! Alors j'avoue que j'y suis un peu allée en toute confiance, certaine que ma lecture de Le Labyrinthe allait être un grand moment. Loin d'en ressortir déçue, ç'a été une découverte géniale au-delà de mes attentes ! Outre la dead-line que je m'étais fixé, puisque je voulais finir le roman avant de le voir, j'avais vraiment du mal à le quitter. Addictif, je crois bien que c'est le bon qualificatif ! 

Thomas se réveille dans une cage/ascenseur, sans souvenir autre que celui de son prénom.Lorsque ses portes s'ouvrent, il est accueilli par une dizaine d'adolescents, dans un grand espace vert, ceint par de hauts murs recouverts de lierres. Thomas n'a aucune idée d'où il se trouve, ni pourquoi, ni comment. Et personne ne répondra à ses questions. Parce qu'aucun n'a la réponse... Albi, qui semble être le chef du groupe, lui recommande de s'adapter, et d'arrêter de chercher à savoir ce qu'il se passe ici. Ce sontt tout simplement des ados au centre d'un labyrinthe, apparemment sans issue. Mais Thomas veut comprendre et surtout sortir de cet endroit... 

Cela fait un moment que je n'ai pas aussi été emportée par une dystopie ! Mais ça fait aussi un moment que je n'en ai pas découvert une... Cependant, Le Labyrinthe a un côté très immersif, qui fait qu'on est tout de suite dedans et entraîné dans l'histoire. Tout commence avec Thomas, ses interrogations, ses doutes, le noir de sa cage. Et c'est un peu comme nous qui ouvrons un livre, finalement. Au début, tout est sombre, on se pose des questions, on commence à échafauder des théorie. Puis quand on tourne les pages, que le livre s'ouvre davantage, on veut en savoir plus, on veut des réponses, et on ne lâche pas tant qu'on ne sait pas. La différence ici, c'est que Thomas est au coeur de ce qui se passe, réellement. 
Dylan O'Brien, j'en suis fan depuis la première saison de Teen Wolf ! J'adore Stiles. Alors quand je l'ai vu dans la bande-annonce, puis que j'ai ensuite commencé Le Labyrinthe, je l'ai tout de suite vu dans les traits de Thomas, et je me suis dit que le rôle allait tout à fait lui convenir. Si bien que je n'ai eu aucune difficulté à me représenter ce personnage perdu qui débarque dans un endroit qui lui est totalement inconnu. Pour le reste, je n'avais fait attention à rien d'autre, mais force est d'admettre que les descriptions de James Dashner sont saisissantes et très réalistes. On s'imagine facilement le Bloc, certains blocards, les lieux où ils évoluent et ces petites bestioles répugnantes appelées griffeurs... Bah oui, il faut bien un méchant, quelque chose qui empêche les excursions trop longues dans le labyrinthe. Et, pourquoi pas, pour surveiller les jeunes... *sifflote*  
Mais des méchants, on en retrouve aussi dans les personnages, et si j'ai été incertaine sur Albi à cause de son fort caractère, Gally m'a vraiment fait une très mauvaise impression. Par la suite, ce n'est pas aller en s'arrangeant... Mais Newt et Thomas !! J'ai aimé l'intelligence de Newt, et dès le début du roman, le lecteur est lié à Thomas, que j'ai apprécié tout du long. On arrive dans le Bloc avec lui, ses pensées, ses interrogations sont les nôtres, et c'est un personnage très intéressant à suivre, auquel on s'identifie dès la première page. Son amnésie lui donne un côté mystérieux qui nous pousse également à une certaine compassion et en même temps une grande part de doute et d'horreur lorsqu'il commence à avoir des bribes de souvenirs. Theresa, quant à elle, apporte une petite touche de féminité très sympathique ! Je peine encore un peu à la comprendre et j'espère bien en découvrir plus sur elle dans la suite ! Et j'ai tout simplement adoré Chuck
Du côté de la dystopie, j'ai trouvé l'idée assez originale et bien revisitée. Des jeunes enfermés dans un endroit dont ils ne connaissent rien, on a déjà vu. Mais enfermés autour d'un labyrinthe, livrés à eux-mêmes, ça m'a plu et changé un peu, d'autant que chacun ignore pourquoi il est vraiment là... Si bien qu'au final, on ne sait pas grand chose du pourquoi du comment, c'est comme s'il n'y avait que le labyrinthe en fait. On se doute qu'il y a une vie à l'extérieur, et tout du long de la lecture, j'étais comme Thomas, déterminée à percer les mystères du Bloc, à voir la vie en dehors de celui-ci. 
L'histoire m'a surprise tout du long par ses rebondissements et ses révélations. S'il y a des choses dont j'étais convaincue, je me retrouvais à douter un peu plus loin, avant d'avoir le fin mot. Une fois que Thomas s'est intégré à cette nouvelle communauté et y a trouvé sa place, les actions se multiplient, le rythme devient plus vif et le roman se fait totalement addictif. Une sorte de frénésie s'était emparée de moi et j'ai vu rapidement le nombre de pages restant à lire diminuer, diminuer, diminuer. Jusqu'au final. Explosif

"WICKED is good"

~~~~~~
Si vous ne l'avez pas déjà fait, ou n'êtes pas en train de le faire, je vous invite vivement à vous procurer Le Labyrinthe. James Dashner nous invite dans un monde dont il nous a à peine ouvert les portes, et qui pourtant nous fascine rapidement. Le premier tome de la trilogie L'épreuve est un opus abouti et convaincant, aux personnages à la fois forts et attachants. 
Trouverez-vous l'issue du labyrinthe ? 
Sinon, on se retrouve le 15 octobre pour sa sortie en salles ! 

mercredi 24 septembre 2014

\o/ Lire délivre a deux ans \o/

Coucou les choux !

On se retrouve aujourd'hui avec un article un peu spécial, puisqu'il s'agit des deux ans du blog ! Bon, même si officiellement, ce blog a davantage vu le jour début septembre que fin septembre, je me suis dit qu'il était temps que nous fêtions son anniversaire :) 
Honnêtement, je n'ai pas toujours été certaine que le blog atteigne cet âge. Il y a deux ans, j'ai commencé à bloguer dans mon coin, je regardais quelques blogs en fantôme, entre deux cours à la fac ou deux devoirs. J'avais cru que ma timidité s'effacerait un peu sur le net, il n'en a rien été. Mais petit à petit, l'oiseau fait son nid. J'ai commencé à sortir de mon anonymat et j'ai fait quelques découvertes. Puis j'ai déménagé. Et j'ai rejoué les fantômes, pratiquement délaissé le blog. C'est dans cette période que je me suis demandée s'il atteindrait ses deux ans. Jusqu'à mars en fait. Après, j'ai été certaine de continuer l'aventure, de partager encore plus avec vous, de vous découvrir, vous connaître. Qu'est-ce qui a fait le déclic ? Le Salon du Livre de Paris, où j'ai vu/reconnu une foule de blogueurs. En rentrant, je me suis souvenu de ce que le blog m'avait apporté en terme de rencontre et d'épanouissement, et j'ai réalisé qu'il était complètement idiot de le laisser à l'abandon. Alors j'ai repris les rênes. Et voilà où nous en sommes aujourd'hui.
Je commence de plus en plus à m'ouvrir à la blogo, à moins séparer ma vie perso et cet univers. Et je me rends compte que je m'y plais de plus en plus ainsi. Je fais des découvertes, des rencontres. Je lis, je partage. Je vous lis. Et c'est extraordinaire ! 
La lecture, une activité solitaire ? Haha ! 

Du coup, si on parle du blog en chiffre : 
- 218 articles
- 30220 pages vues
- 1014 commentaires
- 31 membres. 
Mais les chiffres et moi... Non seulement je ne suis pas matheuse, mais en plus, je ne suis pas là pour le nombre... Alors je me contenterai de ce qu'il se passe maintenant, et de ce qu'il reste à venir. 

Toutefois, je ne terminerai pas ce blabla sans tous vous remercier Vos passages, vos commentaires, votre présence sur fb ou autre... C'est toujours un plaisir d'être avec vous et de vous retrouver au quotidien ♥ 

*Allez, on passe aux cadeaux*

  
1 exemplaire de chaque : 
Mission de Haut Vol - Ally Carter
Ne me touche pas - Tahereh Mafi
Les papillons rêvent-ils d'éternité ? - Sandra Labastie

1 lot de deux marques-pages Milady

 
[recto et verso]
1 affiche du roman graphique Sublimes créatures
[3 affiches sont mises en jeu]

1 affiche dédicacée par Tahereh Mafi de son roman Ne me touche pas


Il y a 10 lots, donc 10 gagnants ! 

Les règles :
- Le concours est ouvert du 24 septembre 12h00 au 08 octobre 23h59.
- On remplit le formulaire qui se trouve >ICI< et on laisse un commentaire au bas de l'article. Cela me permettra de vérifier que j'ai bien reçu vos réponses. 
- Une seule participation par nom/foyer/adresse.
- Je me réserve le droit d'attribuer une chance supplémentaire aux personnes régulières sur le blog ou la page fb.
- On aime la page fb de Michel Lafon Jeunesse >ICI< parce qu'ils sont géniaux et que je les remercie énormément pour ces lots ! [C'est obligatoire.]
- Ce n'est pas obligatoire mais le partage sur les réseaux sociaux de ce concours vous donnera une chance supplémentaire. [à indiquer dans le formulaire] 
- Si vous êtes mineurs, merci de demander l'accord à vos parents pour participer à ce concours. 
- Un minimum de politesse est apprécié.
- Le concours est ouvert à la France métropolitaine, la Belgique et la Suisse. 
- En cas de perte ou de détérioration lors de l'envoi des gains, ni les éditions Michel Lafon, ni La Poste, ni moi-même ne seront responsables.


ÉDIT : RÉSULTATS

Laetitia H. pour le roman de Sandra Labastie, Les papillons rêvent-ils d'éternité ? 
Les femmes qui lisent sont dangereuses pour le roman d'Ally Carter, Mission de Haut Vol #2
Lectureavie pour le roman de Tahereh Mafi, Ne me touche pas
L, WendyDemi & Johanne remportent chacune une affiche du roman graphique Sublimes Créatures
Échos de mots remporte l'affiche dédicacée par Tahereh Mafi
Tari, Chat de bibliothèques & Camille Gagliano Eyden remportent chacune deux MP Milady

Les lots seront envoyés d'ici à la fin de la semaine. :)
Merci à tous pour vos participations, vos petits mots, vos partages et tutti cuanti. Vous êtes adorables

mardi 23 septembre 2014

¤ TTT - Top Ten Tuesday ¤ #36

Le Top Ten Tuesday [ou TTT ;)] est un rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish. Il a été repris en français par Iani
Le principe : lister chaque semaine un top 10, selon un thème littéraire prédéfini. 

*** *** *** 
Le thème du jour : 
Les 10 livres à lire cet automne

Les PALM et moi, nous ne sommes pas toujours d'accord... Alors je ne promets pas de ne pas changer ce programme. Mais dans un monde idéal, où je lis vraiment ce que je prévois et ne fonce pas à l'envie, j'aimerais lire ces 10 titres : 

   

   

 & 

Mara Dyer, j'espère pouvoir le lire avant la fin du mois. Autant dire qu'il s'agit d'une lecture immédiate x) Quant aux autres, certains devraient être lus depuis cet été, certains sont juste des suites que je veux absolument découvrir. Puis les TMI, parce que c'était inévitable  
Voilà de quoi passer de belles journée et d'agréables soirées !

~~~~~~
Et vous, que prévoyez-vous pour cet automne ?
Une excellente saison à tous ♥

lundi 22 septembre 2014

/ Challenge de l'été 2014 - Le bilan /

Et voilà, après trois mois, le challenge de l'été 2014 a pris fin hier... Il est donc temps de faire le bilan. 


Je m'étais fixée comme objectif de lire au moins 20 livres, et avais prévu une liste de 23 livres. Oui, j'ai eu les yeux un peu gros peut-être... Mais, résidant dans le sud, non loin des plages de surfeurs, je me suis dit qu'il me fallait la médaille du surfeur des livres. Au moins. Qu'en est-il aujourd'hui ? 

Les titres que j'avais prévus : 
                  

Les titres que j'ai lus : 
              

Je décroche donc :
Avec seize livres lus, et malgré un dix-septième commencé, j'obtiens la médaille du Lecteur de plage ! :D Je suis à quatre livres de mon objectif... On peut dire que j'y étais presque. En ayant maintenant le rythme que j'avais en juillet, j'aurais sûrement pu faire plus, mais mes vacances ont quelque peu décalé mes ambitions livresques. Soit, je promets de faire mieux lors d'une prochaine édition ! 
Je remercie en tout cas Saefiel pour avoir lancé ce challenge ! J'ai passé un bel été en compagnie de toutes ces lectures ♥.♥

~~~~~~
Et vous ? Objectif atteint ?