-->

Mes dernières chroniques :

https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/demain-nest-pas-un-autre-jour-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/03/la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/phobie-douce-john-corey-whaley.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/pieges-christy-saubesty.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/marquer-les-ombres-veronica-roth.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/coeurs-brises-tetes-coupees-robyn-schneider.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/quelques-minutes-apres-minuit-patrick-ness.html https://liredelivres.blogspot.fr/2017/02/la-vie-enfuie-de-martha-k-angelique-barberat.html 

jeudi 11 avril 2013

Challenge 100% R

Jusque là, je n'étais pas très intéressée par les rendez-vous blogo... Cela m'obligerait à être plus régulière et j'aime bien suivre certains rdv sans y participer pour autant [bien que certains TTT m'aient souvent fait de l'oeil x)]. Sauf que je suis tombée sur un challenge l'autre jour, via Facebook. J'ai pris le lien au cas où puis, finalement, je n'ai pas arrêté de cliquer dessus en me disant que ce challenge pouvait être fait pour moi. Pas de contraintes, pas de limites. Juste de la lecture. Simplement du plaisir. Non pas qu'animer un rdv de la blogo ne serait pas un plaisir, mais me connaissant, j'ai peur que la contrainte finisse par prendre le dessus... Tandis que tenir le blog, comme il est actuellement, ça va tout seul [si je puis dire ^^]. Alors après de nombreux jours d'hésitation, j'ai fini par m'inscrire, aujourd'hui même. :) 
Et je vous invite à rejoindre ce challenge, chaleureusement proposé par Gr3nouille [du blog : http://uneenviedelivres.blogspot.fr/]

Allez, je lève le voile sur son nom, même je pense que vous en avez sûrement déjà entendu parler ;) : Challenge 100% R


Comme son nom l'indique, c'est un challenge 100% R. Il ne concerne que les romans parus dans la collection de Robert Laffont [dont je suis particulièrement friande comme vous l'aurez remarqué ;)] et vise principalement à partager nos avis/coups de coeur/déceptions pour leurs parutions. L'idée, c'est qu'au final tout le monde pourra trouver une foule d'avis sur tel ou tel titre, au même endroit. Puis, personnellement, je prends aussi cela pour une véritable déclaration d'amour à la collection R et à ses romans  

100% R et 0% de contraintes : pas de limites sur le nombre de livres à lire, pas de dead line, pas d'obligation. Le principe est simple [et cool] : lire & se faire plaisir. Vous lisez les titres de la collection que vous voulez et vous chroniquez si vous le souhaitez ;) Les inscriptions sont ouvertes à tous [bloggeurs ou pas]. C'est quand même plutôt chouette, ça, non ? ^^

Et pour plus d'infos, je vous (re)laisse le lien de l'article de Gr3nouille : Challenge 100% R

[Souvenir sur Salon du Livre de Paris - 2013]

Avis aux intéressés :D
Si vous participez également, faites-vous connaître ! :)



Mes chroniques R : 
[cliquez sur les couv' pour suivre les liens ;)]

 

 
 

 

mardi 9 avril 2013

=> Insaisissable, tome 2 - Tahereh Mafi <=

Mercredi dernier, j'ouvre ma BAL avec un sourire banane, presque en sautillant... Ne m'échappe pas, le deuxième tome de la trilogie Insaisissable de Tahereh Mafi m'y attendait ! :D Avec sa couverture, son titre, son résumé, il me faisait follement envie... Puis mes souvenirs du premier tome ont achevé mon peu de retenue : je me suis jetée dessus. Comment aurais-je pu résister ? ;) Et au final, tout comme pour le premier, c'est un coup de coeur


Éditeur : Michel Lafon 
Collection : Michel Lafon Jeunesse
Genre : romance, YA, fantastique
Public : des 16 ans
Nombre de pages : 464
Date de parution : 11/04/2013
Prix : 16,95€

Résumé :
"MON POUVOIR EST CHAOS
JE SUIS LEUR UNIQUE ESPOIR

ILS ME RECHERCHENT 
JE LEUR ÉCHAPPERAI

ILS VEULENT ME POSSÉDER
PERSONNE NE PEUT M'ATTEINDRE

ILS ME CROIENT FAIBLE
JE LES BRISERAI

LUI SEUL PEUT ME SAUVER
L'AIMER C'EST LE CONDAMNER"

Avis :
Je vais être directe : ce deuxième tome est un délice, exquis, magnifique, surpuissant. Retrouver la troublante Juliette, le charmant Adam, Kenji le rigolo et le mystérieux Warner [mais vraiment séduisant] était formidable ! La plume de Tahereh Mafi m'a de nouveau saisie d'emblée et me défaire de Ne m'échappe pas pour x ou y raisons était quasiment impossible semblable à une torture. Si bien que je n'ai pas su faire durer ma lecture... [d'un autre côté, je ne crois pas que j'en aurais été capable xD]

Juliette a rejoint la résistance. Après l'asile et sa prison dorée, elle vit à présent sous terre, au Point Oméga, avec Adam, son petit frère et Kenji. Et elle doit apprendre. Apprendre à vivre en communauté, apprendre à faire des choix, apprendre à s'ouvrir. Apprendre ce qu'elle veut vraiment. Apprendre à s'accepter. Juliette doit comprendre comment utiliser son don. Mais souhaite-t-elle vraiment en faire une arme ? Adam s'éloigne, le Rétablissement se renforce, le monde semble avoir besoin d'elle. Juliette est-elle prête à rejoindre la résistance ? Peut-elle se servir de son don, comme tout le monde le voudrait ?  

Merveilleux merveilleux merveilleux. Le premier tome avait élevé le niveau très haut. J'étais pleine d'attentes au début de ma lecture, et de doutes aussi. Retrouverais-je les mêmes sensations ? Aurais-je toujours le même attrait ? J'avais hâte de retrouver l'univers de Juliette, mais j'étais partagée... On ouvre tous un deuxième en se disant : "J'espère qu'il sera aussi bien que le premier, voire plus..." Alors je vais vous ôter ce doute tout de suite : vous pouvez saisir le romans sans vous faire cette réflexion ;) Pour moi, Ne me touche pas a été largement à la hauteur de Ne me touche pas. Je l'ai même trouvé encore plus vif, plus poignant, plus acéré. Les mots de Tahereh Mafi ont gardé cette saveur, ce tranchant du premier tome. C'était percutant, explosif, tout en gardant cette fragilité, une certaine douceur. Un côté à fleur de peau délicieusement torturé. On retrouve les atouts du premier, dans une nouvelles intrigue, avec une nouvelle fougue. Et les personnages... ils ont tous l'air plus plus plus. Plus présents, plus envoûtants, plus déconcertants, plus attirants. Ils m'ont paru fascinants, inattendus, surprenants. Enfin, non, ils ne m'ont pas paru : ils l'étaient !
Quelle joie de renouer avec les personnages !! J'ai apprécié de retrouver enfin Juliette, Adam et Kenji ! Juliette parce que j'avais hâte de voir quel rôle elle allait accepter de tenir au sein du Point Oméga et pour sa relation avec Adam, mais aussi avec autrui, maintenant qu'elle est introduite dans une communauté. Je voulais la voir s'ouvrir, se découvrir... Mais ses hésitations face aux autres étaient nombreuses. Elle a toujours été seule, la voilà confronter à tous. Colocation, réfectoire, communauté, autant de notions que Juliette n'avait pas. Qu'elle apprend à posséder et à gérer dans ce tome. Le premier tome laissait une amorce de changement pour son personnage. Dans le deuxième, autant vous dire que ce n'est plus une amorce. Le changement prend toute son ampleur. On entre encore plus profondément dans l'intimité de Juliette, dans ses sentiments face à ses relations avec autrui. Le personnage grandit, mûrit. Et c'est juste saisissant ! En plus, on a une telle facilité à saisir Juliette, à comprendre les rouages de son esprit. Adam parce que c'est Adam x) J'avais hâte de savoir si l'on apprendrait ce qui fait que lui puisse toucher Juliette et je voulais voir encore davantage de leur relation. Pourtant, son personnage s'efface un peu dans ce tome... Les chercheurs du Point Oméga s'interrogent sur son don et il n'est pas souvent aux côtés de Juliette. Quant à leur relation, elle commence à évoluer également et à prendre des tours que je n'aurais pas soupçonnés... Tahereh développe ici davantage leur histoire, mais aussi par l'occasion celle de tout couple. Leur romance prend un nouvel aspect, presque universel. Les questions, l'éloignement, l'auteure nous montre à quel point même l'amour absolu peut être compliqué et que ce n'est pas parce qu'on est dans un livre que tout doit être beau et aller pour le mieux. Kenji parce que j'ai adoré ce personnage ! Sa bonne humeur, son allégresse, il m'a mis le sourire aux lèvres pendant tout le roman. Je suis accro à son franc parler, son humour, ses petites réflexions... J'ai trouvé - encore une fois - qu'il apportait beaucoup de lumière au roman. Je dois aussi avouer que j'étais très curieuse : Kenji, il est clair, occupe un grand rôle dans l'organisation du Point Oméga et j'avais hâte d'en apprendre plus sur son rôle, sa place dans ce mouvement.
Oh, et on retrouve aussi le petit frère d'Adam... Après la fragilité de Juliette, j'ai adoré ce petit bout :) Ses paroles d'enfant, ses mots, j'ai craqué à chacune de ses apparitions. J'aimais la justesse de ses paroles, l'innocence du personnage. Puis forcément, on découvre aussi le Point Oméga. L'éventail de personnages se complexifie et s'élargit, pour notre plus grand plaisir. Parmi les personnages qui font leur apparition, je retiens surtout Castle, le chef du Point Oméga. C'est un personnage important, que j'ai apprécié pour son calme et sa justesse [même si parfois, j'ai eu envie de lui en coller une ^^]. Il y a aussi le père de Warner, le grand patron du Rétablissement qui vient faire son apparition !! Ce type m'a donné des frissons, et à défaut d'une claque, je lui aurais bien craché à la tronche ! Il m'a fait horreur et j'ai vraiment eu du mal à le supporter. Comme on peut le supposer, c'était pour moi un personnage ô combien détestable, quoi que haïssable sonnerait plus juste ^^
J'ai gardé le meilleur pour la fin : Warner ♥ *Non, ne me tirez pas dessus* J'ai craqué pour son personnage depuis le premier tome et Ne m'échappe pas n'a fait que renforcé la chose ! Je ne sais pas, il a quelque chose que j'aime bien. Dans ce tome, Tahereh lève un peu le voile sur l'histoire de ce personnage et ça n'a fait que redoubler mon affection pour lui. Alors, ok, il est du mauvais côté, ok, il est pas très bisounours, ok, je devrais mieux me tenir loin de lui... Mais les faits sont là ! J'ai adoré sa présence dans le roman, chacun des dialogues où il était question de lui. Et c'est le personnage qui prouve le talent de Tahereh Mafi : elle sait tout sublimer, même le plus monstrueux. Mais quand on découvre un peu plus le vécu de Warner, je pense que même si on déteste ce personnage, quelque chose fond en nous. On comprend enfin ses agissements et sa position. Même si cela ne lui donne aucune excuse. Sauf que voilà, je me suis prise à croire que peut-être Warner pourrait sortir de sa position, de sa noirceur. Je dirais qu'avec Juliette et Kenji, c'est l'un des personnages qui prend de plus en plus d'importance entre le premier et le deuxième tome. Pour mon plus grand plaisir :D
Et si les personnages gagnent en profondeur et se complexifient, ils ne sont pas les seuls. L'intrigue, l'action, l'univers se développent sous nos yeux. Tout monte d'un cran alors que Juliette est enfin face à la question de l'usage qu'elle doit faire de son don. En effet, maintenant qu'elle est sous terre dehors, qu'elle a rejoint un mouvement de lutte, on s'interroge inévitablement sur ce qu'elle va faire, ce qu'elle va accepter. Et quelle sera la place qu'elle accordera à son don. On découvre aussi à quoi ressemble son monde. Même si on en avait une vague idée à la fin du premier tome, tout apparaît plus nettement ici. On a un aperçu de ce qu'il se passe à l'extérieur, de ce qu'est la vie pour ceux qui sont dans les rues. Bref, on plonge un peu plus dans l'univers d'Insaisissable ! Et je sens qu'il éclatera davantage encore dans le tome 3 :) Oui, je sais, il n'est pas encore sorti que j'y pense déjà... ^^ Mais Tahereh Mafi a réussi à me rendre complètement accro à son roman, ses romans. Cette trilogie a quelque chose, son écriture surtout. Elle est toujours aussi magique, aussi magnifique.C'est tellement poétique, tellement délicat, et en même temps tellement acide, tellement vif. On a presque le sentiment d'une lecture intime, très intérieure. L'auteure joue avec les mots comme un musicien joue avec les notes. Ses phrases deviennent de véritables mélodies, comme si elles prenaient corps à la lecture. Et on ne peut qu'être dedans, à fond, au plus profond.
Quant à l'action... J'ai l'impression que tout bouge beaucoup dans ce roman, mais reste quelque part figé, dans l'idée où le mouvement semble parfois se faire attendre, ralentir. Dans le sens où l'action n'est pas présente a proprement parlé dans un premier temps. C'est assez paradoxal - j'ai d'ailleurs l'impression que le roman entier est un paradoxe -, mais avant que l'action puisse pleinement prendre sa place, il faut attendre Juliette, laisser le temps au temps, lui laisser le temps de voir son don autrement que comme une malédiction. Mais c'est là aussi une forme d'action. Il y a toute l'évolution de son personnage, de sa pensée. Le roman n'est pas plat, loin de là. Et tout n'est pas bisous et câlins avec Adam ^^ Juliette doit apprendre à maîtriser son don, à le provoquer, puis ensuite à le mettre en action. Il y a l'entraînement et le terrain. La réflexion et l'action. Et l'un ne va pas sans l'autre. Tahereh a très bien manié ces deux éléments, en cohérence avec la profondeur qu'elle donne à sa trilogie.

J'ai refermé le roman avec un seul mot aux lèvres : "Suite !" Loin de m'ennuyer, je n'ai pas vu le temps passé. J'étais si bien, moi, au milieu des pages, des couloirs du Point Oméga, entre Juliette, Adam, Kenji et Warner. Dès qu'on ouvre Ne m'échappe pas, on n'a pas envie de le reposer. C'est facile d'y entrer, difficile de s'en défaire. L'écriture nous attache très vite à chaque mot, Tahereh réussissant l'exploit de même rendre les redondances attractives. J'ai aimé chacun de ces passages où les pensées de Juliette s'effacent ou se répètent, exprimant ses sentiments avec plus de force, plus d'intensité. Je signe et re-signe : je suis accro ! De nouveau, un véritable coup de coeur

Si vous avez aimé Ne me touche pas, si vous recherchez un roman différent, qui vous prend et vous entraîne dès les premières pages, si vous voulez un roman bien écrit, si vous êtes en quête d'une histoire d'amour ou juste d'un instant d'évasion, Ne m'échappe pas, cette trilogie même, est fait pour vous !

Un énorme merci aux éditions Michel Lafon pour cette lecture ♥ 


Le saisirez-vous ? 
Rendez-vous le 11 avril en librairie !